Bien choisir son jeans denim : trop de choix tue le choix de jean ?

mondenim.com (c) Copyright 2012

On constate une augmentation sensible de l’offre de jeans depuis les années 80, sous l’impulsion de nouveaux intervenants sur le marché, qu’il s’agisse de nouvelles marques de jeans (mainstream ou jeans de créateur), ou des marques de prêt-à-porter investissant à leur tour le nouvel eldorado indigo, sans parler de la riposte des marques de jeans historiques.

Ainsi, au moment même où nombre de marchés tendaient à se concentrer en voyant le nombre de marques diminuer, le jeans faisait le chemin inverse en accueillant un nombre important de nouvelles marques, et de modèles.

Au point que l’offre de jeans n’a sans aucun doute jamais été aussi large qu’aujourd’hui. D’où ces questions : N’y a t’il pas désormais trop de choix? Cela ne complique-t’il pas finalement le processus du choix de son jeans? En d’autres termes : trop de choix de jeans tue-t’il le choix de son jean?

En fait, la question n’est pas de savoir s’il y a trop de choix. Les profils et les attentes de consommateurs se sont également extraordinairement diversifiés ces dernières années, notamment à travers l’aspiration à une forme d’individualisation des codes vestimentaires : si l’offre est large, c’est quelque part en réponse à la diversité de la demande. Par ailleurs, on peut partir du principe que plus l’offre est importante, plus on a de chance de trouver son propre jeans.

Par contre, force est de reconnaître que un tel choix rend plus difficile le processus de choix de son jeans : certes chaque marque a son territoire, son histoire et sa personnalité dans lesquels le consommateur peut se reconnaître -ou pas. Mais la multiplication des modèles et la complexité de certaines gammes tendent à perturber les acheteurs plus occasionnels.

La solution passe donc moins par la réduction du choix que par une forme d’accompagnement au choix, que cela soit au niveau des Marques (clarification et parfois rationalisation de l’offre), des points de vente (signalisation et merchandising plus clairs, conseil ciblés des vendeurs) ou des sites e-commerce (il n’est pas certain que la solution passe par une profusion de marques et un traité style ‘catalogue en ligne’).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Laisser un commentaire