Saga des marques : MAJE et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Judith Milgrom n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’elle crée la marque de prêt-à-porter pour Femme MAJE, en 1998: elle a alors déjà à son actif la co-création avec sa soeur de la marque de prêt-à-porter SANDRO.

Destinée aux femmes actives, c’est encouragée par l’accueil de ses collections que MAJE ouvre sa première boutique, au coeur de Paris : la première d’une longue série puisque les boutiques sont aujourd’hui au nombre de 150 en France et à l’étranger, dont New York depuis novembre 2011, avec l’ouverture de 2 boutiques et 3 corners.

Le ligne stylistique choisie par MAJE oscille entre modernité, décalé et sens du détail, le tout en réalisant des silhouettes très féminines, à la fois glamour, épurée et audacieuse, exprimées à travers des collections à forte identité et ancrées pleinement dans leur époque.

Refusant de se laisser enfermer dans le seul secteur du prêt-à-porter, MAJE s’affirme aussi musicalement avec son association à ELLE EN SCENE, un label de concerts qui correspond bien à l’image Rock et Folk chic de la marque.

Pour sa collection Printemps Eté 2012, MAJE sait se conjuguer aussi en mode denim, à travers une gamme de jeans couleur tout à son image :

-JAVAR : jean slim court (7/8), disponible en 3 finitions : Rose, Emeraude et Tomato

-LAUTREC : jean boyfriend white, avec broderies sur poches

-LIEGE : jean denim slim avec broderies sur poches, finition indigo effet usé

-HINCH : jeans denim slim court (7/8), finition indigo effet usé

-JAW : jeans gris ultra slim

-LUDOVIC : jeans bleached à rayures avec empiècements

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jegging

mondenim.com (c) Copyright 2012

Il fallait oser le croisement entre le jeans et le legging, deux familles de pantalons qui n’ont a priori pas grand chose à voir l’une avec l’autres, et que l’on a croisé pour réaliser une nouvelle catégorie de pantalons pour femme : le jegging, contraction de jean et legging.

Le jegging est-il le résultat d’un mariage contre nature entre le jean et le legging?

*à ma droite, le legging, réalisé en matières élastiques, archi-moulant, uni ou imprimé, décliné dans une palette de couleurs unies; exclusivement féminin, il est récemment revenu sur le devant de la scène vestimentaire.

*à ma gauche, le jeans, réalisé en toile denim, plutôt indigo, qui joue sur les effets de délavage ou de finitions (scratchs, zips, surpiqûres, formes de poches…) et sur la variété des coupes (du Baggy au straight en passant par le bootcut, le 7/8 ou encore l’ultra-slim)

Il n’est nullement question d’un mariage contre nature, mais d’une synthèse, d’une sorte d’hybridation entre le jeans stretch et le legging, qui se retrouvent pour leurs caractéristiques moulantes, grâce à l’utilisation d’Elasthanne dans leurs compositions, à des proportions différentes.

Au final, peut importe de savoir si le jegging est davantage un jeans qu’un legging -ou l’inverse : il doit son succès actuel au fait qu’il réussit à emprunter les qualités d’aspect du jeans avec le confort et le style du legging.

Nombre des marques de denim proposent aujourd’hui le jegging dans leur collection de jeans Femme, contribuant ainsi à en faire l’un des incontournables du vestiaire féminin d’aujourd’hui.

mondenim.com (c) Copyright 2012