Jeans denim et Japon : une histoire fusionnelle

mondenim.com (c) Copyright 2012

(c) Edwin – Années 70

Cette illustration, que l’on doit à la marque EDWIN, est intéressante à plus d’un titre : elle a non seulement le mérite d’être singulièrement esthétique, mais elle est également parfaitement fidèle à la culture de son pays d’origine, le Japon, mélange de tradition et de modernité, dans une recherche permanente d’harmonie.

Que de chemin parcouru depuis la fin des années 40, époque où la plupart des jeans portés au Japon sont importés des Etats Unis : portés par l’engouement croissant que la toile denim suscite au Pays du Soleil Levant, des pionniers comme Tsunemi San, créateur de la marque EDWIN, vont contribuer à développer la production de jeans localement, qualitativement et quantitativement, en récupérant des Etats Unis des métiers à tisser réformés…

Quelques décennies plus tard, le Japon a non seulement comblé son retard dans la production et la culture du jeans, mais il a, d’une certaine manière, dépassé ses maîtres.

Car aujourd’hui :

-les marques de denim japonaises sont nombreuses et en plein développement à l’international – outre EDWIN et BIG JOHN, 2 des marques pionnières du jeans nippon, on citera des marques comme 45RPM, EVISU, SKULL JEANS, MOMOTARO JEANS, ONI DENIMIRON HEART ou encore ONE GREEN ELEPHANT

-le « made in Japan » est devenu une référence absolue dans l’industrie du jeans -comme encore récemment dans l’industrie automobile ou électronique-  qui voit s’exprimer tout le savoir-faire et le perfectionnisme nippon, portant au firmament la toile denim japonaise, dont la fameuse toile denim selvedge, que les plus grandes marques de denim cherchent à se procurer pour réaliser leurs plus belles pièces (les marques de créateurs, ou des marques exigeantes comme le canadien NAKED AND FAMOUS DENIM).

Le prestige de la toile denim japonaise provient aussi bien de la noblesse des matières utilisées (les meilleurs cotons, les rivets en cuivre…) que de la maîtrise de chaque étape de transformation et de finition du jeans, de telle sorte que la maestria japonaise trouve son expression aussi bien à travers un jeans brut imaculé qu’à travers un jeans délavé comme il se doit.

Prestige qui permet au Japon de résister à la concurrence de plus en plus vive de pays producteurs de jeans à moindre coût, comme la Turquie, la Tunisie ou la Chine.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jacron

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Si je vous dis que je suis un élément important de la personnalité d’un jeans… Si j’ajoute que je suis très souvent en cuir… et que je suis cousu à l’arrière du pantalon au niveau du tour de ceinture : je suis suis…

Effectivement, je suis l’étiquette de marque du jeans denim, autrement appelée jacron ou tag.

Le jacron fait partie de l’ADN du jeans, à l’instar des rivets, des 5 poches ou des surpiqûres

(c) long-john.nl

(c) long-john.nl

Le paradoxe du jacron, c’est d’être surface une d’expression de taille réduite (un rectangle de quelques centimètres de côté), souvent dissimulée (recouverte dans le cas d’un port de ceinture, sauf à la faire passer sous le jacron), mais qui n’en est pas moins essentielle dans le processus de personnalisation du jeans et d’affirmation de la personnalité de la Marque.

Le jacron a surtout comme fonction d’affirmer l’identité graphique de la Marque (reprenant souvent des éléments graphiques de la marque anciens) et d’informer sur le modèle en question (références du modèle de jeans, sa taille); en médaillon, le jacron du modèle mythique EDWIN Sen, avec indication de la marque, du nom du modèle et du fait qu’il s’agit d’un modèle 100% made in Japan.

Dans certains cas, plus rares, le jacron fait preuve de fantaisie en donnant livre cours à la créativité des stylistes du jeans, par exemple par une déclinaison de l’étiquette de la marque dans différentes couleurs (ce que pratiquent les marques LEE ou NAKED AND FAMOUS DENIM), ou au gré d’une collaboration avec une autre marque, un styliste.

Kamikaze-Attack-x-Naked-and-Famous-Denim

A l’heure ou la recherche de fantaisie et de personnalisation sont une tendance de fond dans le prêt-à-porter et le jeans en particulier, gageons que le jacron sera à l’avenir de plus en plus personnalisé au niveau d’un modèle, d’une collection voire… cas ultime – d’un exemplaire.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013