Tendances denim : Baggy’s back !

mondenim.com (c) Copyright 2014

Début 2012, nous vous parlions du jeans Baggy (Jeans et denim de A à Z : le jean Baggy); le jeans Baggy est l’anti-slim par excellence : tout l’oppose aux coupes ajustées d’un jeans slim.

Là où les jeans Slim, Skinny et autres semi-slim se distinguent par une coupe ajustée, c’est avant tout le confort qui distingue le Baggy, confort qui lui permet d’être adapté aux activités urbaines et plébiscité depuis le début des années 80 par les skateboarders.

Aussi clivant qu’il puisse être, le succès du jeans Baggy va dépasser toutes les espérances, au point qu’il est aujourd’hui devenu une pièce iconique de la tendance streetwear du monde entier.

Et c’est en devenant un style incontournable auprès d’une communauté amatrice de streetwear, leader d’opinion et à l’avant-garde des modes et des tendances, que le Baggy revient aujoud’hui logiquement sur le devant de la scène pour séduire à nouveau un public plus large que ces dernières années : on ne compte plus ces temps-ci les photos de personnalités habillées en Baggy, telle Miley Cerius.

En résumé, si le Baggy a été baptisé en référence aux sacs de course en papier américains, porter aujourd’hui un jeans Baggy signie exactement le contraire de se vêtir comme un sac

mondenim.com (c) Copyright 2014

Saga des marques : ROCAWEAR et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

ROCAWEAR est une marque de prêt-à-porter américaine créée en 1999 par Jay-Z, grande figure du Rap US et également fondateur du label musical Roc-A-Fella Records, à partir d’un constat : son influence dépasse alors le seul monde musical.

Tout comme Roc-A-Fella Records, ROCAWEAR puise son inspiration dans la culture hip-hop, et s’impose aujourd’hui comme une marque lifestyle tendance streetwear qui propose des vêtements (notamment des jeans, mais aussi des tee-shirts et des chemises), des sous-vêtements, des chaussures, des lunettes et des accessoires (casquettes, ceintures) pour femmes, hommes et enfants, s’appuyant sur une ambitieuse stratégie de licences.

La réussite de ROCAWEAR depuis le début des années 2000 repose sur son sens de l’innovation dans la fabrication et dans le design de ses articles, ainsi que sur son obsession du détail.

Une réussite qui dépasse aujourd’hui les frontières du continent Nord Américain, en développant son activité en Europe, au Japon, au Moyen Orient et en Russie.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : DC et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

DC est une marque créée par Ken Block et Damon Way en 1993 qui, s’est rapidement imposée sur la scène sportswear et streetwear du monde entier, grâce au succès de ses chaussures pour skateboarders et une diversification réussie dans le monde du sport d’action.

DC est aujourd’hui une marque de chaussures de skateboard et lifestyle, de vêtements outdoor et d’accessoires pour la Femme, l’Homme et l’Enfant.

DC a intelligemment construit sa légende pour devenir l’une des marques les plus ‘hype’ de la tendance lifestyle, en s’appuyant sur l’influence de talentueux et charismatiques skateboarders, snowboarders et pratiquants de BMX, véritables icônes et leaders d’opinion auprès de la cible de la marque.

Outre sa célèbre ligne de chaussures DC SHOES, DC propose une gamme de quelques jeans denim, qu’il s’agisse de coupes loose, straight ou skinny :

-4 modèles pour Homme, déclinés en lavage indigo ou grey : DC Slim Core Mens Denim, DC Skny Core Mens Denim Pant, DC Relaxed Mens Denim et DC Skinny Mens Denim Pant

-2 modèles pour Femme, déclinés en 2 variations de délavage Blue Indigo et Bustedblue : Straight Denim Pant et Skinny Denim Pant

-3 modèles Kids, lavage indigo ou Grey: DC STRT By denim, DC Slim-By Denim et DC Skinny By Denim

DC fait partie du groupe QUIKSILVER.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : 55DSL et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2013

Le groupe Only The Brave, qui compte déjà DIESEL à son actif, récidive en 1994 en lançant 55DSL, à l’origine la marque d’une collection événementielle de DIESEL constituée d’une gamme de 55 modèles, destinée à une clientèle plus jeune et sensible à la mouvance « streetwear ».

55DSL va dépasser les espérances de ses créateurs pour devenir une collection permanente, bien distincte de DIESEL, et dirigée par Andrea Rosso, fils de Renzo, co-fondateur et patron du groupe Only The Brave.

Arrivée en France en 2008, 55DSL se définit comme une marque de streetwear, à la croisée des tendances culurelles alternatives du monde entier et animée par la double passion pour la mode et la créativité; elle propose des collections de prêt-à-porter et d’accessoires pour femme et homme, et constitue un formidable laboratoire de créativité et d’audace, notamment à travers des collaborations avec MTV ou Bloody Beetroots, et avec de brillants acteurs de la scène artistique alternative en Italie.

Nous nous étonnions courant 2012 du fait que 55DSL ne proposait alors pas de jeans dans ses collections, allant même jusqu’à affirmer que cela pourrait justement faire sens de développer une offre denim signée de la marque Streetwear italienne. Et bien le jeans a commencé à faire  une apparition -encore timide pour le moment- avec notamment le jeans droit et sobre PEEX, pour homme. Ce qui suggère l’idée tout à fait respectable que le jeans est pour le moment considéré par 55DSL comme un faire valoir pour le reste de la collection. A suivre sur les prochaines collections, sur un segment du Streetwear de plus en plus concurrentiel.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Jeans et denim de A à Z : le Streetwear

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le Streetwear, ou « vêtements dits « de rue » », qualifie un style vestimentaire apparu au début des années 80 aux Etats Unis.

A cette époque, on assiste à l’émergence de nouveaux courants d’expression artistique et culturelle qui s’expriment dans la rue –les mouvements Hip-hop, Rap, R’n’B, ou encore des taggeurs / grapheurs- qui vont adopter et promouvoir un style de vêtements décontractés, portés très ample, adaptés aux exigences de leur passion.

Parmi les incontournables du vestiaire Streetwear, le pantalon en jean Baggy, qui fera le succès de Marithé et François Girbaud aux Etats Unis, les tee shirts et sweet shirts larges et colorées, les baskets très NBA, la casquette et les accessoires divers.

Le Streetwear n’a pas tardé à s’exporter, relayé dans un premier temps par les inconditionnels du Hip-Hop ou du Rap, avant de séduire un public 15-25 ans plus large, et de nouvelles générations, comme les Skateboarders, lui assurant une pérennité qui n’était pas acquise au départ.

C’est aussi et surtout devenu au fil du temps une source d’inspiration incontournable de la mode denim, -à l’instar du Sportswear ou de tendances plus “casual-chic“- et exprimée à travers des coupes loose et des tailles basses / ultra-basses (l’exemple de Carharrt, Meltin’Pot, DC, ou -dans une moindre mesure- G-Star)

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jogging jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Les fabricants de denim affichent depuis plusieurs années des vélléités de repousser toujours plus loin les frontières du jean, notamment en le croisant avec d’autres pièces vestimentaires : c’est le cas du jegging, à mi-chemin entre le jeans et le legging.

Le succès du jegging dans les collections Femme de ces dernières années n’est surement pas étranger à l’arrivée en 2011 d’une nouvelle audace stylistique rendue possible par une petite prouesse technique : le jooging jeans, c’est à dire le croisement d’un jean avec un pantalon de survêtement (ou jogging).
Si si, vous avez bien lu.

Cette nouvelle forme de modification génétique du denim, mi streetwear mi sportwear, a vu le jour sous l’impulsion de la société denimière Isko, reconnue pour ses capacités d’innovation. CQFD.

Une vraie innovation sur le marché, qui aura certainement ses accros et ses détracteurs, mais qui a le mérite de faire bouger les lignes du marché du jeans, et de proposer une promesse simple et efficace : le rendu d’un jeans, le confort molletonné d’un pantalon de jogging .

Certaines marques n’ont pas tardé à manifester leur intérêt pour le jogging jeans, comme Diesel, avec sa gamme Jogg-Jeans, ou encore la jeune marque française Kiliwatch, avec sa ligne Blue Wonder, composée de 5 pièces jogging jeans : veste, sweat shirt, pantalon, short et sweat à capuche.

L’avenir dira si le jogging jeans a le potentiel de durer. Avec un défi en terme de cibles : d’un côté les adeptes du streetwear, de l’autre du sportwear… Dans les 2 cas, il va falloir qu’il trouve sa place sur un marché déjà encombré, en évitant le simple effet de mode. Et avant tout, en proposant un style attractif.

mondenim.com (c) Copyright 2012