Jeans et denim de A à Z : le délavage naturel

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

On obtient une toile denim indigo en la plongeant dans plusieurs bains de coloration indigo successifs, ce qui lui procure progressivement une teinte bleu foncé.

Cette coloration n’est jamais entièrement fixée par la fibre de coton, en dépit des progrès réalisés en la matière ces dernières années; le denim se délavera donc naturellement en perdant une partie de sa couleur, au fur et à mesure des lavages en machine.

C’est la raison pour laquelle on insiste souvent sur la dimension vivante – en tant qu’en constante évolution – de la teinte d’un jeans.
A fortiori si celui-ci n’a pas fait préalablement l’objet d’une étape de délavage industriel du type “stone washing“.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Jeans et denim de A à Z : le Stone Wash

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Le Stone Wash est un rendu de délavage de la toile denim selon le procédé du Stone Washing, un délavage utilisant la pierre ponce, qui permet de gommer à son contact la couleur de la toile denim, et d’en améliorer la souplesse et la flexibilité.

Le principe? Placer les vêtements dans le tambour de lave-linges, accompagnés de pierres.

C’est le contact répété des pierres sur la toile des vêtements qui produit l’effet délavé et usé recherché.

Nombreux sont les fabricants qui prétendent être l’inventeur de ce procédé, très en vogue dans les années 70 et 80, et auquel le jeanneur français Marithé et François Girbaud a largement contribué.

Sans mauvais jeu de mot, nous dirons simplement que nombre de grandes marques ont apporté leur pierre au procédé du stone washing, en l’adaptant à ses contraintes industrielles, ou simplement pour explorer de nouveaux rendus de délavage. Il n’en reste pas moins que le Stone Washing est un pierre dans le jardin de l’éco-responsabilité.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013