Jeans et denim de A à Z : le Stone Wash

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Le Stone Wash est un rendu de délavage de la toile denim selon le procédé du Stone Washing, un délavage utilisant la pierre ponce, qui permet de gommer à son contact la couleur de la toile denim, et d’en améliorer la souplesse et la flexibilité.

Le principe? Placer les vêtements dans le tambour de lave-linges, accompagnés de pierres.

C’est le contact répété des pierres sur la toile des vêtements qui produit l’effet délavé et usé recherché.

Nombreux sont les fabricants qui prétendent être l’inventeur de ce procédé, très en vogue dans les années 70 et 80, et auquel le jeanneur français Marithé et François Girbaud a largement contribué.

Sans mauvais jeu de mot, nous dirons simplement que nombre de grandes marques ont apporté leur pierre au procédé du stone washing, en l’adaptant à ses contraintes industrielles, ou simplement pour explorer de nouveaux rendus de délavage. Il n’en reste pas moins que le Stone Washing est un pierre dans le jardin de l’éco-responsabilité.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Jeans : toutes les finitions sont dans la nature!

Les variations de finitions de denim sont nombreuses, entre couleurs, délavages, et autres personnalisations (strass, déchirures…), pour autant de variétés de rendus et de touchers, reflètant toute la richesse que permet la fabrication complexe de certains modèles – parfois une vingtaine d’étapes de transformations avant d’être portés !

Le denim élargit la palette de ses teintes :

Du bleu indigo à toutes les variations de bleu, en passant par les dégradés de gris et les noirs très noirs, ou encore le blanc, le denim s’exprime désormais dans une palette de couleurs beaucoup plus large :

  • après la folie du rouge de l’été 2010, le rose pastel
  • cet automne/hiver, un arc-en-ciel de couleurs, du kaki au beige, en passant par le moutarde, le brun, ou le rouge
  • certaines gammes existent en près de 40 coloris, grâce à des procédés de teinture innovants

 

Les délavages :

STONE WASHED : délavage à la pierre ponce, qui permet de gommer la couleur du denim.
STONE BLEACHED : délavage associant la pierre ponce à des enzymes de blanchissement, pour un rendu « neige ».
USED OU SABLAGE : après délavage, le denim est traité par projection de sable à haute pression, donc sablé par endroits pour un rendu «usé», comme s’il était porté depuis plusieurs années.

 

L’enduction :

  • Les jeans « enduits », « waxed » ou encore «laqués », à l’aspect brillant et au toucher qui donnent l’impression d’avoir été trempés dans un bain de peinture. Parmi les best-sellers en 2010, en Bleu huilé ou Gris huilé.
  • L’enduction cuir , un procédé utilisé par de nombreux fabricants, ouvre de nouvelles perspectives en terme d’aspect : utilisée telle quelle ou confrontrée à de multiples délavages, l’enduction peut rappeler le gris de l’asphalte, les finitions « glossy » pour un lustre particulier, ou encore argentée ou pailletée. Très séduisant pour un public féminin, en quête d’une inspiration plus sophistiquée.

Le jeans imprimé : le motif jacquard, les rayures, ou l’impression du vidéogramme de marques prestigieuses, comme expression ultime de différenciation et de raffinement.

 

Côté finitions :

Côté finitions, le recours aux boutons ou empiècements, aux irrégularités ou fausses salissures, comme autant de marques de patine du temps. Une couture ici, un pli ou des coups de cutter façon grunge là : quelques recettes pour un rendu très « couture ». La tendance est aux détails discrets et étudiés, comme des coutures tournantes, des zips sur les poches arrières, les motifs réalisés au laser, la martingale ou encore les jaquerons métallisés.

mondenim.com (c) Copyright 2011