Saga des marques de jeans : SKULL JEANS

mondenim.com (c) Copyright 2012

Tout commence en 1994 avec la création au Japon par Yamazaki Hiroshi de la société FAB FOUR, puis de la marque d’accessoires ALCHEMIST (1995), et enfin -dans son élan entrepreneurial- la marque de prêt-à-porter SKULL JEANS (1997).

Manifestement, le crâne inspire certains fabriquants de denim, puisque c’est également le logo de la marque suédoise Cheap Monday. Un crâne qui, dans le cas de Skull Jeans, symbolise le dénuement ultime, auquel la marque se propose de remédier grâce à ses vêtements confortables et originaux. Bien sûr, le crâne n’est pas sans évoquer une part de rebellion et de provocation assumée, l’une des inspirations récurrentes du jeanswear auprès d’une population de jeunes adultes.

Skull Jeans propose des collections de maroquinerie, de sous-vêtements, d’accessoires et de prêt-à-porter : chemises, tee-shirts, shorts, et jeans. Le style de la marque japonaise : un mélange de streetwear et de décontraction relevés d’une touche très Fashion, voire même avant-gardiste.

L’offre denim de Skull Jeans est composée d’une large gamme de jeans pour Homme et Femme : des jeans proposés en 6 coupes différentes : Slim Straight, Trad Straight, Super Slim, Bell Bottom (Flare), Bootcut et Hip Hang (Taille basse), et personnalisés par de nombreuses variations d’effets vieilli –éraflures, effets d’usure, ou délavages plus ou moins intenses au niveau des plis.

Encore peu distribuée hors du Japon, Skull Jeans est certainement une marque de jean à suivre tant sa démarche créative, son irrévérence et son fort attachement aux codes du denim japonais sont dans les tendances aujourd’hui.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Denim japonais : les marques de jeans qui comptent

Le « made in Japan » est aussi une référence dans le secteur du jeans, dans lequel s’expriment à merveille le savoir-faire et la passion pour le travail bien fait nippon, et l’utilisation de la fameuse toile denim selvedge, la référence pour la réalisation de jeans brut.

Plusieurs marques sont montées en puissance ces dernières années, s’imposant progressivement sur le segment étroit, exigeant et assurément prometteur du denim japonais (lire aussi notre article ‘Jeans denim et Japon : une histoire fusionnelle‘).

Pour n’en citer que quelques unes:
*EDWIN, qui fait figure de pionier de la toile indigo au pays du Soleil Levant puisqu’elle commence a produire des jeans à sa propre marque à partir de 1961; Edwin est aujourd’hui distribuée un peu partout dans le monde, et contribue à élargir les rangs des amateurs de jeans “Made in Japan”.

*IRON HEART, une toute jeune marque née en 2005, qui se fait fort de produire des jeans brut au style intemporel et extrêmement résistant, grâce à des toiles denim très épaisses réalisées à partir de coton du Zimbabwe; Iron Heart est encore relativement peu distribuée en Europe

*45RPM, une marque qui fait le choix d’une approche puriste de la fabrication de ses jeans, entre qualité des cotons -tous bio en provenance du Zimbabwe-, et fabrication à l’ancienne -usage de vieux métiers à tisser et certaines étapes de fabrication réalisées à la main

*MOMOTARO JEANS, réputée pour son attachement à un univers onirique et imagé et son amour viscéral du travail bien fait et du respect des traditions, comme en témoignent sa sélection des meilleures toiles denim (là encore du Zimbabwe) et ses procédés de lavage méticuleux.

*citons aussi les marques japonaises EVISU, SAMURAI JEANS, SKULL JEANS, ONI DENIM ou encore ONE GREEN ELEPHANT.

mondenim.com (c) Copyright 2012