Vente Flash DENHAM : c’est sur MONDENIM jusqu’au 9 septembre

mondenim.com (c) Copyright 2013

Cover DENHAM FB 1

Nous avons déjà abondamment parlé de l’importance des Pays-Bas pour le jeans en général (lire notre article ‘Les Pays-Bas : l’autre pays du jeans denim’) et des promesses de la marque de denim hollandaise DENHAM en particulier (lire également nos articles de l’Univers DENHAM).

DENHAM Le Jeanmaker, où la maitrise des détails -’the truth is in the details’, qu’il s’agisse du choix matières, de la façon de les travailler (coupe, délavage…) et d’y apporter une touche personnalisée et raffinée, tels les poches arrières à 7 points ou les rivets peints.

Retrouvez la perfection hollandaise en matière (de) denim avec les Ventes Flash DENHAM sur MONDENIM.COM : des réductions jusqu’à -60%, du 2 au 9 septembre 2013… Dans la limite des stocks disponibles. http://www.mondenim.com/6-jeans-homme-denim-homme#/denham/denham

 mondenim.com (c) Copyright 2013

Jeans et denim de A à Z : le jacron

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Si je vous dis que je suis un élément important de la personnalité d’un jeans… Si j’ajoute que je suis très souvent en cuir… et que je suis cousu à l’arrière du pantalon au niveau du tour de ceinture : je suis suis…

Effectivement, je suis l’étiquette de marque du jeans denim, autrement appelée jacron ou tag.

Le jacron fait partie de l’ADN du jeans, à l’instar des rivets, des 5 poches ou des surpiqûres

(c) long-john.nl

(c) long-john.nl

Le paradoxe du jacron, c’est d’être surface une d’expression de taille réduite (un rectangle de quelques centimètres de côté), souvent dissimulée (recouverte dans le cas d’un port de ceinture, sauf à la faire passer sous le jacron), mais qui n’en est pas moins essentielle dans le processus de personnalisation du jeans et d’affirmation de la personnalité de la Marque.

Le jacron a surtout comme fonction d’affirmer l’identité graphique de la Marque (reprenant souvent des éléments graphiques de la marque anciens) et d’informer sur le modèle en question (références du modèle de jeans, sa taille); en médaillon, le jacron du modèle mythique EDWIN Sen, avec indication de la marque, du nom du modèle et du fait qu’il s’agit d’un modèle 100% made in Japan.

Dans certains cas, plus rares, le jacron fait preuve de fantaisie en donnant livre cours à la créativité des stylistes du jeans, par exemple par une déclinaison de l’étiquette de la marque dans différentes couleurs (ce que pratiquent les marques LEE ou NAKED AND FAMOUS DENIM), ou au gré d’une collaboration avec une autre marque, un styliste.

Kamikaze-Attack-x-Naked-and-Famous-Denim

A l’heure ou la recherche de fantaisie et de personnalisation sont une tendance de fond dans le prêt-à-porter et le jeans en particulier, gageons que le jacron sera à l’avenir de plus en plus personnalisé au niveau d’un modèle, d’une collection voire… cas ultime – d’un exemplaire.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

“Aux grands hommes le Denim reconnaissant”

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Le destin éclatant du denim doit beaucoup au génie créatif d’hommes et de femmes, qui entrepreneurs, qui commerçants, qui stylistes, ont partagé -et partagent toujours- une certaine idée de la toile indigo : un jean denim qui les dépasse et qui nous dépasse, par son intemporalité et son universalité.

Mais nulle tentation ici de passéisme ni de nostalgie : nombre de ces personnalités sont, fort heureusement, nos contemporains : le jeans denim est totalement ancré dans son époque, et résolument tourné vers l’avenir.

Il y a bien sûr les pères fondateurs, à l’origine du mythe du jeans :
-Levi Strauss, qui commercialisa ses pantalons en toile denim aux Etats Unis dès les années 1860 et fonda l’empire Levi Strauss and Co, à l’origine de la marque LEVI’S

-Jacob W DAVIS, autre pionnier du denim, créateur du jeans à rivet, avec lequel s’associera Levi Strauss dans les années 1870.

-Henry David LEE, inventeur en 1911 du Bib Overall, un modèle de salopette en toile denim à l’origine de la légende de la marque LEE(R)

Depuis l’après-guerre, de nombreuses personnalités ont contribué ce que le jeans est aujourd’hui, parmi lesquelles:
-M. TSUNEMI qui, dès la fin des années 40, importe au Japon des jeans américains, avant de démarrer sa propre production au début des années 60 sous la marque EDWIN, contribuant ainsi au futur mythe du denim japonais

-les frères SHAH (Nitin, Arun et Milan), créateurs de PEPE JEANS en 1973, dans un marché branché de l’Ouest de Londres

-Adriano GOLDSCHMIED, co-fondateur de DIESEL avec Renzo Rosso, à la fin des années 70, et de la griffe AG ADRIANO GOLDSCHMIED (2000), apportant inlassablement sa touche sartoriale italienne

-Claudio BUZIOL, à qui l’on doit la marque italienne REPLAY, créée à la fin des années 70

-Marithé et François GIRBAUD, à qui l’on doit nombre d’innovations sur la scène denim, que ce soit en terme de coupes (le fameux Baggy) ou de procédés de fabrication (le délavage Stone wash, ou plus récemment le Wattwash, qui réduit la consommation d’eau nécessaire à la fabrication de ses jeans)

-les frères MARCIANO , à l’origine de la marque GUESS, créée aux Etats Unis au début des années 80

-Jos VAN TILBURG, le père de la marque G-STAR

-Pierre MORISSET, créateur de jeans très respecté, l’un des artisans du succès de G-STAR avec son fameux modèle ELWOOD

Enfin, rassurons-nous, la relève est assurée, avec des personnalités comme :
-Jérôme DAHAN, qui a contribué au succès de marques comme 7 FOR ALL MANKIND (2000) et CITIZEN OF HUMANITY (2003)

-Brandon SVARC, créateur de la marque canadienne NAKED AND FAMOUS DENIM (2007)

-Jason DENHAM, créateur de la marque hollandaise DENHAM (2009), dont la philosophie (le Jeansmaker) et les réalisations sont plébiscitées par ses pairs.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Le jeans denim politiquement correct : c’est maintenant ?

mondenim.com (c) Copyright 2012

Cécile Duflot. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le denim est-il victime de sa popularité? Il s’est en tout cas récemment invité dans le débat politique français, lorsqu’un membre du nouveau gouvernement, la ministre Cécile Duflot, s’est rendue au conseil des ministres en jeans.

Est-ce le signe que le jeans denim est devenu authentiquement ‘politiquement correct’, dans le sens accepté dans un monde politique très formel?

Si l’on en juge la mini-polémique (bien française) que cette sortie en jean a provoqué, on serait tenté de répondre que le jeans n’est pas encore totalement politiquement correct… C’est en tout cas un sujet ‘clivant’ par excellence. Et qui mériterait presque de faire l’objet d’un sondage d’opinion.

L’un de ses collègues, Benoît Hamon, enfoncera d’ailleurs le clou -ou plutôt le rivet- en affirmant que ‘le jean est un habit de tout les jours qui a évidemment sa place au Conseil des Ministres‘.

Il est en fait fort à parier que le jeans denim ne parvienne pas facilement à s’imposer parmi les codes vestimentaires exigeants des Conseils des Ministres, un rendez-vous politique chargé de symboles et très protocolaire.

Mais le fait même qu’une Ministre de la République ait fait ce choix vestimentaire est lourd de sens, confirmant la formidable popularité dont jouit désormais la toile denim à tous les niveaux de la société française.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : SUGAR CANE

mondenim.com (c) Copyright 2012

SUGAR CANE est une marque de prêt-à-porter britannique qui voue un culte particulier pour le denim en version originale non sous-titrée… Une version essentiellement 100% japonaise -comprenne qui pourra.

Plusieurs années (une vingtaine selon la marque) de développement et d’exploration, étape par étape, ont été nécessaires à SUGAR CANE pour réussir à proposer une gamme de jeans made in Japan, réalisés sur de vieux métiers à tisser, teintés selon des procédés de lavage indigo à la main.

Tout y est : toile denim selvedge plus épaisse (plus de 14 oz), modèles 5-poches, étiquettes cuir, surpiqûres réalisées à la main, rivets personnalisés…

L’offre jean de SUGAR CANE est solidement attachée à ses origines, comme en témoignent :
-le modèle de jean ‘Sugar Cane Awa‘ , du nom de la ville de l’Ouest du Japon « Awa », haut lieu de la production d’indigot
-le modèle de jean ‘Sugar Cane Okinawa’, confectionné à partir de toile denim et coloration indigo originaires de la région d’Okinawa

SUGAR CANE propose d’autres pièces en denim, comme une veste en jeans.

La collection SUGAR CANE est commercialisée au Royaume-Uni, et dans quelques boutiques en Allemagne, Suède, Suisse, Pays-Bas et France.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le rivet

Le rivet est un élément -souvent métallique- qui prend la forme d’une tige cylindrique, et munie à l’une de ses extrémités d’une « tête », tandis que l’autre est aplatie par écrasement, permettant ainsi d’associer deux éléments.

Le rivet fait partie des fondamentaux du denim depuis près de 140 ans, et ce grâce à l’idée géniale de Jacob W Davis, qui est le premier à l’utiliser pour renforcer les poches de ses pantalons pour bûcherons. Il a longtemps été réalisé exclusivement à partir de cuivre.

Jacob W Davis s’associe à Levi Strauss pour en assurer la commercialisation avec force brevets, à partir de 1870, avec le succès commercial que l’on sait, avant d’être suivis quelques années plus tard par l’ensemble de ses concurrents. LEVI’S est la marque par laquelle le rivet s’est généralisé dans la réalisation d’un jeans.

Un jeans 5 poches classique compte en général 6 rivets. (photo : rivet d’un jeans Levi’s 501 (R))

mondenim.com (c) Copyright 2012