Festival URBAN PEACE 3 : du lourd au Stade de France !

mondenim.com (c) Copyright 2013

Urban-Peace-3-une-site_559_304_6864

Une affiche impressionnante demain soir samedi au Stade de France à l’occasion du festival de musique urbaine URBAN PEACE 3 : des poids lours de la scène vont se relayer pendant plus de 4h30 de concerts parmi lesquels #Orelsan, #lafouine78, Maitre Gims / Sexion d’Assaut, #IAM, #Youssoupha, Rohff ou encore #Stromae – mais pas Booba, qui a décliné l’invitation… Le tout avec DJ Abdel aux platines.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Génération jeans denim : MAITRE GIMS sur les traces de JAY-Z

mondenim.com (c) Copyright 2013

A 27 ans -l’âge où plusieurs légendes telles Kurt CobainJimi HendrixJim MorrisonJanis Joplin ou plus récemment Amy Winehouse devaient disparaitre, le musicien Maître GIMS est quant à lui plus vivant que jamais !

Après plusieurs années de succès au sein du groupe de rap SEXION d’ASSAUT,  Maître GIMS a amorcé en parallèle une carrière solo, marquée cette année par la sortie de son album ‘Subliminal‘ et le single ‘J’me tire‘, dont le succès -le single compte parmi les meilleures ventes iTunes du printemps dernier- l’a conduit à se produire sur plusieurs scènes, notamment L’Olympia en mai dernier.

Source Chartinfrance.net

Source Chartinfrance.net

Maître GIMS en 2013, c’est aussi plusieurs collaborations artistiques, notamment avec Dry (le titre “One Shot”), avec The Skin Sekai (“Ca marche”), mais aussi avec VITAA, dont le titre “Game over” enregistré en duo sort le 23 septembre prochain.

source classrnb.com

source classrnb.com

Une ascension et des réalisations qui ne sont pas sans similitudes avec la carrière de son prestigieux homologue américain JAY-Z (lire aussi notre article ‘Génération jeans denim : JAY-Z’), y compris à travers le récent lancement de sa propre marque de prêt-à-porter VORTEX (JAY-Z ayant quant à lui lancé la marque ROCAWEAR).

Alors, MAITRE GIMS sur les traces de JAY-Z? C’est probable. C’est en tout cas tout ce que l’on peut lui souhaiter!

 mondenim.com (c) Copyright 2013

Saga des marques : ROCAWEAR et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

ROCAWEAR est une marque de prêt-à-porter américaine créée en 1999 par Jay-Z, grande figure du Rap US et également fondateur du label musical Roc-A-Fella Records, à partir d’un constat : son influence dépasse alors le seul monde musical.

Tout comme Roc-A-Fella Records, ROCAWEAR puise son inspiration dans la culture hip-hop, et s’impose aujourd’hui comme une marque lifestyle tendance streetwear qui propose des vêtements (notamment des jeans, mais aussi des tee-shirts et des chemises), des sous-vêtements, des chaussures, des lunettes et des accessoires (casquettes, ceintures) pour femmes, hommes et enfants, s’appuyant sur une ambitieuse stratégie de licences.

La réussite de ROCAWEAR depuis le début des années 2000 repose sur son sens de l’innovation dans la fabrication et dans le design de ses articles, ainsi que sur son obsession du détail.

Une réussite qui dépasse aujourd’hui les frontières du continent Nord Américain, en développant son activité en Europe, au Japon, au Moyen Orient et en Russie.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le Streetwear

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le Streetwear, ou « vêtements dits « de rue » », qualifie un style vestimentaire apparu au début des années 80 aux Etats Unis.

A cette époque, on assiste à l’émergence de nouveaux courants d’expression artistique et culturelle qui s’expriment dans la rue –les mouvements Hip-hop, Rap, R’n’B, ou encore des taggeurs / grapheurs- qui vont adopter et promouvoir un style de vêtements décontractés, portés très ample, adaptés aux exigences de leur passion.

Parmi les incontournables du vestiaire Streetwear, le pantalon en jean Baggy, qui fera le succès de Marithé et François Girbaud aux Etats Unis, les tee shirts et sweet shirts larges et colorées, les baskets très NBA, la casquette et les accessoires divers.

Le Streetwear n’a pas tardé à s’exporter, relayé dans un premier temps par les inconditionnels du Hip-Hop ou du Rap, avant de séduire un public 15-25 ans plus large, et de nouvelles générations, comme les Skateboarders, lui assurant une pérennité qui n’était pas acquise au départ.

C’est aussi et surtout devenu au fil du temps une source d’inspiration incontournable de la mode denim, -à l’instar du Sportswear ou de tendances plus “casual-chic“- et exprimée à travers des coupes loose et des tailles basses / ultra-basses (l’exemple de Carharrt, Meltin’Pot, DC, ou -dans une moindre mesure- G-Star)

mondenim.com (c) Copyright 2012