Saga des marques : SCOTCH & SODA et le jeans

SCOTCH & SODA est une marque de prêt-à-porter créée à Amsterdam dans les années 80, qui a connu un nouveau départ en 2001 sous l’impulsion de ses 3 nouveaux propriétaires, bien décidés à mettre à profit leur longue expérience et l’envie partagée de se réaliser à travers la confection de vêtements de qualité.

Ce que Scotch & Soda aime le plus, c’est réaliser les meilleurs vêtements possible pour tous, adaptés à chaque individu. Et ne se considère récompensée que lorsque ses clients prennent plaisir à porter ses réalisations.

Les meilleurs vêtements possible selon Scotch & Soda, cela veut dire de grande qualité, plutôt bon marché, et soucieux du moindre détail, jusque dans la réalisation de l’intérieur de chaque modèle.

Le style Scotch & Soda, c’est une inspiration classique et vintage, teintée d’influences cosmopolites. Scotch & Soda refait donc son apparition en 2002 avec sa collection Printemps-Eté 2002, pour Homme et Femme; ce sont quelques années plus tard, en 2008, que la marque hollandaise lance une ligne pour enfants, qui a le grand mérite de porter un regard totalement inédit sur la mode Enfant, et dont l’accueil retentissant dépasse largement les attentes.

L’année 2010 est marquée par le lancement d’une nouvelle ligne pour Femme : Maison Scotch, précédant le lancement l’année suivante de sa petite sœur, la collection R’Belle.

Décembre 2010, une date-clé pour le denim version Scotch & Soda, avec le lancement de la ligne Amsterdams Blauw ®, une gamme denim de très haute tenue, réalisée avec toute l’attention et le raffinement des petites series, et inspirée des tendances denim US et japonaises: on citera d’un côté les modèles de jeans Brewer, Dean, Snatch, Ralston ou Mailer (pour Homme), de l’autre les modèles Cinq-P, Mademoiselle ou Parisienne (pour Femme).

Aujourd’hui forte de ses collections de prêt-à-porter pour toute la famille -et même d’un parfum, Scotch & Soda est distribuée aujourd’hui par plus de 30 boutiques à la marque à l’architecture intérieure particulièrement inspirée, et plus de 7000 boutiques multi-marques à travers le monde.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : DOLCE & GABBANA et le jeans


Dolce & Gabbana. Deux noms associés pour former une marque majeure de la mode italienne qui a réussi à s’imposer dans le monde entier, tout en réussissant -plus rare encore- à traverser les époques au firmament de la popularité depuis sa création. Retour rapide sur l’histoire d’une marque devenue mythique.

1985. Les stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana donnent naissance en Italie à la griffe Dolce & Gabbana, avant de présenter leur première collection Femme, en 1986. Le succès ne tarde pas, le duo créatif voit grand et s’internationalisation à la fin des années 80 au Japon, aux Etats Unis, et bien sûr en Europe.

Constamment en mouvement, la marque se distingue par sa recherche de nouveaux territoires d’expression et de nouvelles collaborations artistiques, montrant ainsi une nouvelle facette de son talent ; c’est le cas en 1990, avec le lancement de sa première collection de prêt-à-porter Homme, en 1992 avec le lancement de sa ligne de parfum pour femme, en 1994 celui de la ligne D&G, plus jeune et casual.

La diversification continue avec les lunettes en 1998, les sous-vêtements, l’horlogerie en 1999 (D&G time), sans oublier la maroquinerie et les chaussures, une collection de prêt-à-porter pour enfants (D&G Junior) en 2001, et plus récemment la cosmétique (2009).

Une telle diversification s’est souvent accompagnée d’un recours aux partenariats sous licences, sur lesquels Dolce & Gabbana, dictés par leur perfectionnisme et leur vision acérée de ce que la marque doit faire ou ne pas faire, vont parfois revenir à partir du début des années 2000, le tout dans un souci de meilleure maîtrise de la production de certaines de ses collections, comme une partie de ses accessoires ou de sa maroquinerie, pour laquelle une division spécifique, avec les chaussures, est créée.

L’implantation de boutiques est l’une des pierres angulaires du succès de la griffe italienne, contribuant au rapport passionnel qui la lie à ses admirateurs. Ainsi se succèdent les ouvertures évenementielles dans la plupart des grandes capitales de la mode dans le monde : Milan, Madrid, Tokyo, Londres, Dubaï, New York, Los Angeles, sans oublier Paris, sur la célèbre rue du Faubourg St Honoré.

Ces dernières années sont également marquées par des collaborations artistiques audacieuses, repoussant toujours les limites du territoire de la marque, comme le moyen d’exprimer autrement, et toujours sans concession, ses valeurs et ses convictions : c’est le cas du partenariat avec Citroën en Italie, ou encore des achitectes de renom pour l’ouverture d’un espace de restauration inédit.

Le denim s’est progressivement imposé comme une pièce majeure des collections Homme et Femme de la marque, expression de son sens du raffinement, de sa maîtrise des détails qui font la différence, sans oublier la réalisation de coupes impeccables : tous les ingrédients pour faire qu’un sentiment va s’imposer en portant un jeans Dolce & Gabbana, outre le bien être : la fierté.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : PAIGE

2004. Création à Los Angeles de Paige (Premium Denim) par l’ex top-modèle Paige Adams-Geller, qui a choisi de mettre à profit son vécu dans l’univers du denim et faire reposer son travail sur un principe simple : il n’est pas nécessaire d’avoir un corps de rêve pour avoir le droit à son jeans de créateur.

Paige Adams-Geller, c’est une experience de 10 ans en tant que mannequin pour des marques de denim de premier plan comme 7 For All Mankind, Citizens of Humanity, ou encore Guess, pour n’en citer que quelques unes; une période intense pendant laquelle elle acquiert son expertise de la mode et des différents inspirations stylistiques.

Le marque de fabrique de la marque Paige? Un savant dosage de décontraction « côte Ouest » et un authentique raffinement, complété d’un recours aux meilleures matières et surtout d’un sens assumé du détail, et proposer ainsi des modèles véritablement avant-gardistes et addictifs, capable de séduire aussi bien journalistes de mode que célébrités ou clientes anonymes.

Après une première collection denim 100% Femme remarquée, Paige lance dans la foulée une collection denim Homme, puis une ligne destinée aux femmes enceintes (2007).

Paige est d’abord distribuée dans quelques boutiques américaines, avant de s’internationaliser progressivement pour être aujourd’hui présente dans les meilleures boutiques d’environ 80 pays.

Le parcours de la marque Paige est l’exemple d’une reconversion réussie, qui n’était pas acquises d’avance.

mondenim.com (c) Copyright 2012