Génération jeans denim : SELAH SUE

mondenim.com (c) Copyright 2012

Selah Sue en live                    Photo Jérôme Pouille

Autant le dire tout de suite : nous sommes fan de Selah Sue, musicienne belge, à la fois auteur, compositeur, chanteuse et guitariste.

Remarquée dans l’émission Taratata aux côtés de Ben L’Oncle Soul, adoubée par des pairs ô combien prestigieux – elle fait en 2010 les premières parties de Prince ou Keziah Jones- Selah Sue a déjà su, à seulement 23 ans, imposer son style sur la scène musicale europénne, mélange de tendances Ragga, Soul et Reggae, d’abord à travers des reprises inspirées (notamment des titres de The Zutons),mais aussi et surtout avec ses propres compositions, regroupées dans un premier album qui fera date : l’album “SELAH SUE”, paru en 2011, énorme succès commercial, riche de titres incontournables comme Raggamuffin, Cray Vibes, This World, Explanation, Please (en duo avec Cee-Lo Green), ou -notre préférée Fyah Fyah.

A partir de 2010, Selah Sue se produit beaucoup sur scène, que ce soit dans divers festivals, en Belgique (Les Nuits Botaniques, Les Ardentes, ou Pukkelpop), aux Pays-Bas , en Suisse ou en France (Les Eurockéennes de Belfort), ou à travers sa propre tournée, souvent à guichet fermé.

Selah Sue fait partie des artistes pour laquelle le qualificatif “prometteuse” n’est pas usurpé; les Etats-Unis semblent d’ailleurs être une prochaine étape de cette carrière fulgurante… à suivre.

Si Selah Sue se produit dans des tenues vestimentaires variées, le denim reste un incontournable de sa garde-robe, en totale affinité avec son style, ses valeurs, pour tout dire sa génération.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Lenny Kravitz et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012


Photo : Lenny Kravitz

Depuis la fin des années 80, Lenny Kravitz a su imposer son style musical, d’inspiration Rythm & Blues, Soul, Funk et Rock psychédélique, dans la lignée de certains de ses pretigieuses références, comme Jimmy Hendrix, John Lennon ou Prince.

A l’actif de Lenny Kravitz :
-une dizaine d’albums, dont l’impeccable “Mama Said” (1991) -son premier gros succès commercial avec des titres comme ‘Fields of joy’, ‘Stand by my woman’ ou ‘It ain’t over ’til it’s over’, mais aussi ‘Circus‘ (1995), ‘Lenny‘ (2001), ou encore ‘It is time for a Love Revolution‘ (2008).

-de nombreuses collaborations artistiques, comme avec Madonna (co-écriture du single ‘Justify my love’, 1989), Vanessa Paradis (auteur son album ‘Vanessa Paradis’, 1992), ainsi qu’une apparition dans l’album de Mick Jagger ‘Wandering Spirit’ (1993), ou encore Prince, qu’il rejoint sur scène à l’occasion d’un concert à Paisley Park (1999).

Si le look de Lenny Kravitz a souvent évolué au fil du temps et au gré de ses inspirations, il demeure une constante : le denim, qu’il a vraiment dans la peau -et à même la peau. Avec une mention spéciale pour le jeans flare, très en ligne avec son goût pour les tendances artistiques psychédéliques du début des années 70.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : NOBODY

1999 : c’est le titre d’un album culte de Prince; c’est aussi l’année de naissance officielle de Nobody, une marque de denim premium australienne pour laquelle la réalisation de jeans doit pouvoir être un acte d’éthique et de créativité, une preuve d’amour que portent ses fondateurs à l’égard de ce must vestimentaire.

Une naissance de la marque Nobody qui vient couronner une longue et patiente gestation, puisque cela fait plus de 30 ans que les créateurs de Nobody sont partis en quête de leur propre Graal : concevoir et fabriquer les plus beaux jeans du monde. Ni plus, ni moins. Avec une première étape decisive : disposer de ses propres équipements, bureau, studio et atelier compris.

Puis vient alors le moment d’un long parcours initiatique : l’apprentissage de procédés de personnalisation du denim à la main, la découverte des techniques les plus subtiles, méconnues ou parfois oubliées, pour retirer le meilleur du denim, à toutes les étapes de sa transformation, des coupes les plus ajustées aux délavages, aux effets contrôlés du rétrécissement de la toile denim, ainsi que son comportement avec le temps.

Tout cela pour aboutir aujourd’hui à une expertise précieuse dans la sélection de ses toiles denim auprès des meilleurs fournisseurs au Japon, en Europe et aux Etats Unis. Mais aussi dans les méthodes de délavages et leurs effets sur le rendu final de la toile, et enfin la touche finale, le véritable crédo de Nobody: la customisation individuelle de chaque paire de jeans.

Nobody fabrique tous ses modèles dans ses ateliers, à Melbourne, et est fière d’être certifiée par la Norme Australienne du Prêt-à-Porter Ethique (les standards de l’Ethical Clothing Australia standards), synonyme de traçabilité et eco-responsabilité de l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement, de fabrication et de distribution. Une marque qui peut revendiquer sa fierté de fabriquer ses modèles en Australie avec éthique et eco-responsabilité. Bref, qui a du sens; une marque de son temps.

Nobody habille l’Homme et la Femme ; ses collections sont commercialisées en boutiques multi-marques en Australie, Nouvelle Zélande, Hong Kong et au Royaume-Uni.

mondenim.com (c) Copyright 2012