Jeans et denim de A à Z : le jeans enduit

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le jeans enduit, appelé également « jean huilé », « jeans laqué» ou encore « jeans ciré » (« waxed jeans » dans la langue de Shakespeare), est un jean recouvert d’un enduit translucide qui lui procure un aspect brillant, satiné, et une texture rigide, comme s’il s’agissait d’une toile denim très épaisse.

Le jeans enduit n’est pas sans évoquer le look biker, les codes vestimentaires des motards ayant depuis longtemps adoptés des matières enduites pour des raisons pratiques évidentes.

Le jeans enduit a véritablement commencé à se populariser lors des collections 2007-2008, sous l’impulsion de nombreuses marques, qu’il s’agisse de marques de créateur (NOTIFY, SASS & BIDE), ou de marques de denim comme G-STAR, DIESEL, LEE, WRANGLER, LEVI’S ou encore NUDIE JEANS, de même que des marques de prêt-à-porter généralistes (COMPTOIR DES COTONNIERS)

Le jeans enduit a la particularité d’être une pièce délicate : attention donc d’une part à la qualité de l’enduit du modèle, qui conditionnera sa bonne tenue dans le temps, et surtout à son entretien : nombre de marques recommandent un lavage à sec, ou dans certains cas un lavage à froid.

Il est donc impératif de suivre strictement les instructions d’entretien de l’étiquette du jeans, si l’on ne veut pas voir la couche d’enduit se détériorer ou disparaître rapidement.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jeans de créateur

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le retour en grâce du denim au cours des années 90 doit beaucoup à l’intérêt qu’il a réussi à susciter au sein du monde des créateurs de mode, qu’il s’agisse de stylistes ou couturiers de renom -ravis d’exprimer leur talent à travers une pièce basique et universelle, ou de jeune créateurs -bien décidés à se faire un nom en commençant par cette figure imposée qu’est le jean.

C’est ce qui a donné naissance à une nouvelle catégorie, jadis extrêmement confidentielle : le jean de créateur, que l’on pourrait définir comme un jean premium (son prix fait partie des plus élevés sur le marché), réalisé en petite série et distribué en boutiques de prêt-à-porter de luxe. Mais ce qui définit aussi le jeans de créateur, c’est la qualité de son fit, l’esthétique de ses coupes et, en général, son haut niveau de confort.

Le jeans de créateur doit beaucoup à la tradition sartoriale de l’Italie (“sartore” signifie “tailleur” en italien) : c’est la raison pour laquelle on compte de nombreuses marques italiennes dans cette catégorie prestigieuse : qu’il s’agisse de JACOB COHEN, DOLCE & GABBANA, PATRIZIA PEPE, VERSACE.

Le denim de créateur s’impose aussi aux Etats Unis (des marques comme HUDSON JEANS, SIWY, PAIGE, ou encore J BRAND), en Australie (SASS AND BIDE) ou en France (NOTIFY)

Le jeans de créateur est une pièce très convoitée : les célébrités en raffolent et ne s’en cachent pas, comme en témoigne la profusion de clichés diffusés dans la presse people ou à travers des blogs spécialisés.
Mais cela reste une pièce de luxe élitiste, définitivement pas à la portée de toute les bourses : le prix d’une certaine forme d’exclusivité, antithèse de la standardisation que l’on peut rencontrer aujourd’hui dans le prêt-à-porter.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : NOTIFY

A l’origine de Notify: Maurice Ohayon, styliste créateur français de renom, qui peut revendiquer une longue expérience dans la mode, faite de belles réalisations, de collaborations fructueuses (Ungaro, Stella Mc Cartney, Karl Lagerfeld…), et une expertise reconnue dans le denim premium.

Lorsque il crée Notify, en 2003, c’est pour en faire une marque fidèle à sa propre conception du prêt-à-porter de luxe : l’expression d’une modernité inspirée des tailleurs d’autrefois, mélange de travail de belles matières, de précision, de confort et de sobriété.

Notify nourrit ses réalisations d’une forte inclination à la recherche, à l’expérimentation, tant au niveau des matières que de leur transformation, leur personnalisation, et à la qualité irréprochable de ses collections, fabriquées en Italie.

Notify connaît rapidement le succès en France comme à l’international, d’abord distribuée par des boutiques et grands magasins multi-marques de luxe des grandes capitales européennes de la mode, ainsi que New York. Un parcours remarquable qui fait d’elle l’une des marques de denim de créateur françaises de référence.

Notify, ce sont aujourd’hui des collections Prêt-à-porter pour Homme, Femme et Enfants, ainsi qu’une collection de chaussures. Le jeans y occupe logiquement une place centrale, et fait la part belle à des modèles aux coupes impeccables et réalisés dans une palette de couleurs constamment revisitée.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le denim “French Touch” a le vent en poupe !

mondenim.com (c) Copyright 2012

Si les Etats-Unis ont longtemps joui d’une position monopolistique sur le marché du denim, d’autres régions du monde ont réussi progressivement à trouver leur place, comme l’Europe, le Japon, mais aussi, surtout pour la production, la Chine, la Turquie ou l’Afrique du Nord.

En Europe, les Pays-Bas (G-STAR, DENHAM), l’Italie (DIESEL, REPLAY) ou la Scandinavie (CHEAP MONDAY, NUDIE JEANS, FILIPPA K) ont tiré leur épingle du jeu ces 15 dernières années. Qu’en est-il du denim en France aujourd’hui?

Impossible de ne pas citer MARITHE & FRANCOIS GIRBAUD (lire l’article dans la rubrique Saga des Grandes Marques), qui a inspiré des générations de jeanneurs depuis leurs débuts, à la fin des années 60.

Il faut également citer la marque FREEMAN T. PORTER, créée en 1993, qui réalise des collections de prêt-à-porter d’inspiration urbaine, et qui se distingue par des modèles de jeans très travaillés.

Créée en 2003 par Maurice Ohayon, NOTIFY a réussi à devenir l’une des références du jeans français à l’étranger; bien décidé à poursuivre son parcours déjà impressionnant en moins de 10 ans, Notify annonce pour 2012 de nouveaux modèles haut de gamme et le lancement d’une collection Enfants.

On peut relever également la bonne santé du denim marseillais, la cité phocéenne ayant su au fil du temps se forger une culture jeans, portée par la « success story » de RICA LEWIS, l’une des premières entreprises installées en France à réussir sur ce marché.
Aujourd’hui, deux des principales marques françaises sont ainsi nées à Marseille : LE TEMPS DES CERISES (créée en 1998, et vendue dans près d’un millier magasins multi-marques en Europe) et KAPORAL 5 (créée en 2003, qui a de fortes ambitions à l’international).

Enfin, un foisonnement de créativité s’exprime dans l’hexagone à travers de jeunes marques françaises aussi ambitieuses que prometteuses, attachées pour la plupart à une approche artisanale et sartoriale de la confection :
*REIKO JEANS, une marque de jeans pour Femme lancée en 2009 à Marseille (eh oui, encore Marseille)
*BLEU DE PANAME, une marque parisienne qui adopte une approche artisanale (à l’instar du Hollandais DENHAM) et qui fait le pari du « Made in France », devenu si rare sur ce marché
*FACONNABLE TAILORED DENIM, qui cherche à revenir aux racines du style français – chic et de bon goût.
*ARON DENIM, également positionné sur le « Made in France », qui emprunte une voie artistique (chaque modèle est numéroté et agrémenté d’éléments graphiques réalisés par des artistes).
*ATELIER LADURANCE,  une marque créée dans le Sud de la France en 2002, qui propose des articles en denim remarquablement soignés, révélée notamment grâce à ses collaborations avec le magasin COLETTE à Paris.

Pour n’en citer que quelques unes…

Le denim « French Touch », porté par ce mélange de créativité et de savoir-faire bien français, semble donc promis à un bel avenir, et entrainera peut être -c’est dans l’ère du temps- le retour du « Made in France » ?

mondenim.com (c) copyright 2012