Saga des marques de jeans : BLACK ORCHID DENIM

mondenim.com (c) Copyright 2013

blkorchid-logo-2

BLACK ORCHID DENIM est une jeune marque de jeans arrivée tout droit de Los Angeles aux Etats-Unis.

Née en 2008 de la passion de son créateur, Julien Jarmoune, pour le denim, la marque a vite séduit un public très “select” en quête de rareté. Et il est bien question de rareté avec les jeans de la marque qui tire son nom BLACK ORCHID DENIM, d’une fleur tout aussi rare : l’orchidée noire.

Le créateur et designer a ainsi souhaité lancer une ligne de jeans aux coupes impeccables, intemporelles et qui surfe sur les créneaux du jeans sexy et sophistiqué.

Et les modèles de la marque ont tout naturellement trouvé preneurs auprès de stars telles que Jessica Alba, Alessandra Ambrosio, Kate Moss, Reese Witherspoon, Rachel Bilson ou encore l’ex-James Bond girl Halle Berry :

blackorchiddenim

Black Orchid Denim est donc une marque d’exception comme on en retrouve également sur www.mondenim.com à l’instar de la marque hollandaise DENHAM (“The Jeanmaker”) ou encore la canadienne NAKED & FAMOUS DENIM.

mondenim.com (c) Copyright 2013

 

Le jeans denim s’invite dans les Festivals

mondenim.com (c) Copyright 2013

Avec le retour des beaux jours, les festivals musicaux fleurissent un peu partout dans le monde. Après le Coachella Valley Music and Arts Festival il y a quelques semaines, on attend encore d’autres rassemblements de taille comme le Glastonbury Festival, un des plus grands festivals de musique et d’arts du spectacle au monde, ou encore le festival de musique électronique Tomorrowland qui se tiendra en Belgique au mois de juillet.

En plus d’être des rendez-vous incontournables pour les fans de musique, ces festivals sont de réelles vitrines des grandes tendandes de la mode où le denim tient une bonne place (lire aussi notre article ‘Coachella Valley Music and Arts Festival : la mode en musique‘).

Dans la série “le jeans star des festivals“, le festival Tomorrowland semble nous réserver de belles surprises côté looks denim, avec la présence d’ores et déjà annoncée du mythique jeans Thermochromic Denim signé NAKED & FAMOUS DENIM ! A suivre.

Magazine Flare (C) Copyright 2013

mondenim.com (c) Copyright 2013

Le jeans denim en voit de toutes les couleurs avec le fil de trame…

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le denim est un tissu en coton composé d’un entrelacement d’un fil de chaîne teint (souvent indigo) avec un fil de trame clair; cela signifie que son procédé de teinture n’est pas ‘à cœur’, en d’autres termes que le coeur du tissu (le fil de trame) n’a pas la même couleur que l’extérieur du tissu (le fil de chaîne). Là est le secret du délavage du jean : en se décolorant progressivement, le fil de chaîne laisse apparaître le fil de trame, de couleur beige clair en général.

En général. Car certains fabricants de denim, toujours à la recherche d‘innovations, ont eu l’idée de teindre le fil de trame. Une idée simple qui va en faire voir de toutes les couleurs au jeans, car elle permet de créer des mélanges de couleurs inédits, au fur et à mesure que le jean se délave et révèle sa couleur de trame.

La meilleure illustration de cette trouvaille est probablement proposée par la marque canadienne NAKED AND FAMOUS DENIM  dans sa Collection Homme Automne Hiver 2012, avec les modèles suivants  :

-le WeirdGuy Dirty Fade Selvedge, réalisé avec un fil de trame marron, ce qui lui confère un effet ‘roots’ / sale au fur et à mesure qu’il se délave

-Le Red Core Selvedge (en WeirdGuy ou SlimGuy), réalisé avec un fil de trame rouge, qui va révéler sa couleur au fur et à mesure de son délavage, laissant augurer un effet très original, entre indigo et rouge…

On aurait pu penser que tout avait déjà été fait en terme de teinture de jeans, notammant avec le procédé de surteinture ces dernières années, qui permet aujourd’hui à certaines marques comme CIMARRON de proposer jusqu’à 70 teintes de jean différentes. Et bien que nenni. Teindre le fil de trame offre des possibilités chromatiques très importantes, de surcroît évolutives avec le temps, certes pas toujours esthétiques (gare aux associations de couleurs), mais très intéressantes dans le contexte de recherche de personnalisation et d’originalité qui touche la mode denim d’aujourd’hui.

A découvrir bientôt sur MONDENIM.COM : le modèle NAKED & FAMOUS WeirdGuy Dirty Fade Selvedge.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : la toile denim selvedge

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Photo : toile denim selvedge du jeans EDWIN ED-71 Rainbow Selvedge (c) mondenim.com

La toile denim “selvedge” se distingue par ses coutures extérieures naturelles et nettes qui ne s’effilochent pas, à l’instar du bord naturel, la lisière d’un rouleau de tissu.

La toile denim selvedge est fabriquée sur des métiers à tisser traditionnels à navette, qui tissent un fil continu (la trame) de long en large, sur la longueur du rouleau de tissu; la trame crée la fameuse lisière en faisant une boucle de retour sur le bord de la toile. Un procédé de fabrication plus lent et forcément plus onéreux, pour une toile plus solide.

Souvent réalisée à partir de toile denim japonaise, la toile selvedge est souvent associée aux marques de jeans japonaises qui ont souvent recours à ce procédé de couture prestigieux, solide et très esthétique, en accord parfait avec le rendu authentique et net  recherché sur certains modèles : en témoigne la magnifique couture intérieure du jeans EDWIN ED-71 Rainbow Selvedge (photo en médaillon).

Le selvedge, c’est presqu’une religion pour la marque de jeans NAKED & FAMOUS DENIM, qui réalise essentiellement des jeans bruts à partir de toile denim selvedge japonaise.

Le nec-plus-ultra de la couture selvedge : l’utilisation d’un métier à tisser entièrement manuel. Quand le textile confine à l’orfèvrerie

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013