Le denim multipolaire

Le denim multipolaire n’est pas une nouvelle coupe de jeans révolutionnaire, une nouvelle génération hyper-sophistiquée du denim sculptant.

Non. Le denim est devenu multipolaire, c’est-à-dire marqué par une multiplication des zones d’influence stylistiques et économiques, à l’instar du monde dans lequel on vit.

Si les Etats Unis ont longtemps été la seule source d’influence significative du jeans dans le monde, l’après-guerre a vu la naissance de nombreux courants dissidents, avec une accélération depuis les années 90 : le jeans est en effet désormais d’inspiration plurielle, qu’il soit bien sûr originaire des Etats Unis (Levi’s, 7 For All Mankind, J Brand), mais aussi du Canada (Naked And Famous), d’Italie (Diesel, Replay, Armani Jeans, Dolce & Gabbana…), des Pays Bas (G-Star…), du Royaume-Uni (Paul Smith, VOI Jeans), de Suède (Cheap Monday, Nudie Jeans…), d’Allemagne (Mustang), de France (Le Temps des Cerises, Bleu de Paname…), du Japon (Edwin, Iron Heart), de Corée (Democracy of Nevermind), d’Australie (Nobody, Neuw) ou encore de Turquie (Mavi).

Une multiplicité des influences et des modes d’interprétation du denim qui ne peut être que positif pour les amateurs de jeans sous toutes ses formes que nous sommes.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : MUSTANG et le jeans

A l’origine de la marque de prêt-à-porter Mustang, une allemande entreprenante du nom de Luise Hermann, qui fonde sa société de vêtements de travail en 1932.

C’est en 1948 que Mustang commence à produire des jeans, dans un premier temps pour Homme, puis pour Femme à partir de 1953, ce qui en fait l’une des marques de denim pionnières en Europe, à l’instar de Rica Lewis en France.

En 1961, Mustang est la première marque à lancer une gamme de jeans stretch, une prouesse technique qui récompense une activité d’innovation intense.

Mustang se transforme progressivement en société de prêt-à-porter lifestyle, au sein de laquelle le denim occupe une place centrale, et contribuer à la grande popularité de la marque en Allemagne.

A partir des années 70, le jeanneur allemande se diversifie avec des collections d’accessoires (sacs, ceintures…), de hauts (tee shirts, chemises…), et plus récemment de chaussures et de parfums.

Mustang a intégré très tôt la publicité au cœur de sa stratégie d’expansion, et s’est internationalisée progressivement, pour atteindre une présence dans une cinquantaine de pays au début des années 2000. En France, la marque est actuellement distribuée dans 250 multi-marques.

La gamme de jeans Mustang propose une importante variété de coupes et de modèles pour Homme et Femme, à environ 80€.

En 2011, Mustang change de mains, et quitte le giron familial pour un groupe d’investisseurs allemands, bien décidé à lui donner une nouvelle impulsion.

mondenim.com (c) copyright 2012