Le jeans denim en mode “collaboratif”

mondenim.com (c) Copyright 2013

Les collaborations, un phénomène très en vogue dans l’univers de la mode et de la musique, consistent à associer une ou plusieurs parties autour d’un projet commun, en conjuguant au pluriel la créativité, l’imagination et l’audace, exprimées à travers des réalisations en série limitée ou autres collections capsule, faisant l’objet d’un buzz médiatique important et vendues dans des circuits spécialisés (boutiques hypes ou éphémères), à des prix souvent sensiblement supérieurs – rareté et prestige de la collaboration obligent.

Il n’est pas étonnant que le denim fasse aussi l’objet de collaborations, impliquant une marque et une boutique, ou un artiste, ou une autre marque : le jeans ”collaboratif” s’installe ainsi progressivement comme un vecteur d’expression prisé des marques à la recherche de nouvelles inspirations, de partage d’expérience t à travers de nouvelles rencontres.

Quelques exemples de belles collaborations : ADRIANO GOLDSCHMIED X J. CREW, ROGUE TERRITORY  X Tenue de Nîmes, Burg & Schild X EDWIN, ou encore A.P.C. X Kanye West (la collection capsule KANYE JEANS).

Impossible de ne pas parler également de NAKED AND FAMOUS DENIM, qui affectionne particulièrement les collaborations -avec des marques de denim japonaises en l’occurence, démontrant le tropisme de la marque canadienne pour le Japon, le jeans japonais et la toile selvedge- comme le montre leur actualité, émaillée de collaborations depuis 2011, que ce soit avec ONI DENIM (lire notre article ‘Saga des marques de jeans : ONI DENIM’), avec KAMIKAZE ATTACK (lire notre article ‘Saga des marques de jeans : KAMIKAZE ATTACK!‘, ou plus récemment avec l’une des marques japonaises iconiques : BIG JOHN (notre article ‘Saga des marques de jeans : BIG JOHN‘)

mondenim.com (c) Copyright 2013

Denim japonais : les marques de jeans qui comptent

Le « made in Japan » est aussi une référence dans le secteur du jeans, dans lequel s’expriment à merveille le savoir-faire et la passion pour le travail bien fait nippon, et l’utilisation de la fameuse toile denim selvedge, la référence pour la réalisation de jeans brut.

Plusieurs marques sont montées en puissance ces dernières années, s’imposant progressivement sur le segment étroit, exigeant et assurément prometteur du denim japonais (lire aussi notre article ‘Jeans denim et Japon : une histoire fusionnelle‘).

Pour n’en citer que quelques unes:
*EDWIN, qui fait figure de pionier de la toile indigo au pays du Soleil Levant puisqu’elle commence a produire des jeans à sa propre marque à partir de 1961; Edwin est aujourd’hui distribuée un peu partout dans le monde, et contribue à élargir les rangs des amateurs de jeans “Made in Japan”.

*IRON HEART, une toute jeune marque née en 2005, qui se fait fort de produire des jeans brut au style intemporel et extrêmement résistant, grâce à des toiles denim très épaisses réalisées à partir de coton du Zimbabwe; Iron Heart est encore relativement peu distribuée en Europe

*45RPM, une marque qui fait le choix d’une approche puriste de la fabrication de ses jeans, entre qualité des cotons -tous bio en provenance du Zimbabwe-, et fabrication à l’ancienne -usage de vieux métiers à tisser et certaines étapes de fabrication réalisées à la main

*MOMOTARO JEANS, réputée pour son attachement à un univers onirique et imagé et son amour viscéral du travail bien fait et du respect des traditions, comme en témoignent sa sélection des meilleures toiles denim (là encore du Zimbabwe) et ses procédés de lavage méticuleux.

*citons aussi les marques japonaises EVISU, SAMURAI JEANS, SKULL JEANS, ONI DENIM ou encore ONE GREEN ELEPHANT.

mondenim.com (c) Copyright 2012