Tendances denim : Baggy’s back !

mondenim.com (c) Copyright 2014

Début 2012, nous vous parlions du jeans Baggy (Jeans et denim de A à Z : le jean Baggy); le jeans Baggy est l’anti-slim par excellence : tout l’oppose aux coupes ajustées d’un jeans slim.

Là où les jeans Slim, Skinny et autres semi-slim se distinguent par une coupe ajustée, c’est avant tout le confort qui distingue le Baggy, confort qui lui permet d’être adapté aux activités urbaines et plébiscité depuis le début des années 80 par les skateboarders.

Aussi clivant qu’il puisse être, le succès du jeans Baggy va dépasser toutes les espérances, au point qu’il est aujourd’hui devenu une pièce iconique de la tendance streetwear du monde entier.

Et c’est en devenant un style incontournable auprès d’une communauté amatrice de streetwear, leader d’opinion et à l’avant-garde des modes et des tendances, que le Baggy revient aujoud’hui logiquement sur le devant de la scène pour séduire à nouveau un public plus large que ces dernières années : on ne compte plus ces temps-ci les photos de personnalités habillées en Baggy, telle Miley Cerius.

En résumé, si le Baggy a été baptisé en référence aux sacs de course en papier américains, porter aujourd’hui un jeans Baggy signie exactement le contraire de se vêtir comme un sac

mondenim.com (c) Copyright 2014

“Art of Denim” : le denim, toute une histoire

mondenim.com (c) Copyright 2013

449698296_640

En matière d’exposition mode/textile, on connait la suprématie de LA capitale de la mode en France : Paris. Et bien tout près de chez nous, de l’autre côté de la frontière, un autre coeur bat pour le textile et son histoire : le Luxembourg. Et c’est tout naturellement que l’exposition “Art of Denim” y a posé ses valises jusqu’au 14 septembre. Une exposition 100% denim pour un incontournable de la mode dans le monde à travers les âges.

Le centre McArthurGlen Luxembourg s’est ainsi associé à l’italien Angelo Caroli, qui détient la plus belle collection de pièces vintage en jeans d’Europe, pour offrir au public une exposition retraçant l’histoire du denim depuis son apparition aux Etats-Unis, jusqu’aux modèles cultes des années 70, sans oublier les marques emblématiques comme Lee ou encore Wrangler.

Angelo Caroli ici à droite - "le pape du vintage"

Angelo Caroli ici à droite – “le pape du vintage”

En parallèle, l’exposition a permis à ses visiteurs d’admirer des pièces d’exception issues des collections de grandes marques comme Chanel, Hermes, Dior, Versace, Roberta du Camerino ou encore Gucci.

Avec certaines pièces pouvant atteindre les 30 000 dollars, on peut dire que la toile denim a fait du chemin depuis ses débuts et restera pour longtemps encore un élément phare des podiums et de la mode… à l’international.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Glastonbury Festival 2013 : J-9

mondenim.com (c) Copyright 2013

Dans exactement neuf jours se tiendra un des plus grands rassemblements de musique et d’arts du spectable du monde : le Glastonbury Festival of Contemporary Performing Arts.

Ce festival, qui a vu le jour en 1970, est largement connu pour sa musique, après avoir reçu les plus grands noms de la scène musciale internationale comme The Cure, Lenny Kravitz, Oasis, R.E.M., Radiohead, U2, Coldplay ou encore Beyonce.

Le Glastonbury Festival est également réputé pour ses spectacles de danse, comédie, théâtre et autres formes d’art et comme tout festival d’envergure internationale il constitue un véritable rendez-vous pour les fans de mode et de total look denim !

Le denim, star des festivals, sera donc attendu du 26 au 30 juin prochains au Royaume-Uni et nous vous donnons rendez-vous dans deux semaines sur notre page facebook http://www.facebook.com/mondenim pour faire le bilan des plus beaux looks de cette 42ième édition du Glastonbury Festival !

(Lire aussi l’article “Le jeans denim s’invite dans les Festivals“)

mondenim.com (c) Copyright 2013

Le jeans denim : 10ème art … le temps d’une exposition

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Exposition ‘L’autre jean’  Musée d’Art et d’Industrie St Etienne

Le XXème siècle a vu se développer de nouvelles formes d’art : le 7ème art (le Cinéma), le 8ème art (la Télévision) et le 9ème art (la Bande Dessinée), venant compléter les autres formes d’art beaucoup plus anciennes et répertoriées du 1er art au 6ème art (respectivement l’Architecture, la Sculpture, la Peinture, la Danse, la Musique et la Poésie).

S’il est un secteur qui nous paraît mériter d’être également érigé au rang d’art à part entière, c’est bien la mode, qui n’en finit pas de faire rêver les hommes et les femmes du monde entier, à travers le talent et l’audace de ses créateurs. La Mode, 10ème art ?

10ème art, c’est bien ainsi que le denim est implicitement considéré à l’occasion d’une exposition intitulée ‘L’autre jean‘, en collaboration avec Marithé & François GIRBAUD, à découvrir à partir du 26 octobre 2012 et jusqu’au 6 mai 2013, au Musée d’Art et d’Industrie de St Etienne (France).

Une exposition que de nombreuses autres villes seraient certainement ravies d’accueillir (à commencer par Nîmes…), tant le jeans est populaire et est source d’inspiration pour les créateurs depuis plusieurs décennies.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Caleb Landry Jones et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Caleb Landry Jones, nouvelle égérie de G-Star

Caleb Landry Jones est un acteur américain dont la carrière est marquée par des apparitions dans ‘Le dernier exorcisme’ (Daniel Stamm, 2010) et ‘The social network’ (David Fincher, 2010), ainsi que dans la série TV américaine ‘Friday Nights Live’, mais surtout par son rôle dans le film ‘X-Men : Le Commencement’(Matthew Vaughn), profitant du formidable revival des super héros sur grand écran.

Depuis X-Men, tout semble s’accélérer pour Caleb Landry Jones, qui a à peine 23 ans sera en 2012 à l’affiche d’au moins 3 films : ‘Contrebande’ (Balthazar Kormakur), ‘Antiviral’, présenté au Festival de Cannes 2012 (Brandon Cronenberg, le fils de David), et Byzantium (Neil Jordan, 2012, avec Gemma Arterton).

Enfin, parce qu’un bonheur n’arrive jamais seul, Caleb Landry Jones a récemment été choisi comme égérie masculine par G-STAR : l’occasion de donner à la marque de denim hollandaise un puissant coup de projecteur, notamment outre-atlantique, et de faire entrer par la grande porte l’acteur américain dans le monde convoité de la mode jeans. Un second point commun avec la carrière de Gemma Arterton, égérie de collection Femme G-STAR, avec laquelle il partage l’affiche du film “Byzantium.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Vanessa Paradis et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012


Photo : Vanessa Paradis, M et son groupe

Pour son 250ème article, mondenim.com rend hommage à Vanessa Paradis, actrice, chanteuse et mannequin française touche-à-tout, à la fois égérie et muse, icône, pop star et actrice d’une rare justesse.

Car Vanessa paradis n’est pas que Madame Johnny Depp à la ville.

Vanessa Paradis mène sa carrière intelligemment autour d’un tryptique cinéma-musique-mode, refusant de s’enfermer dans un style ou une discipline, ne cédant jamais à la facilité, et toujours guidée par la qualité de ses collaborations artistiques, qui, en 25 ans, forcent le respect :

-dans le cinéma, lui offrant des rôles majeurs dans une douzaine de films, parmi lesquels l’irrésistible “L’arnacoeur” (2010, de Pascal Chaumeil) dans lequel son duo avec Romain Duris fera date, mais aussi “Elisa” (1995, de Jean Becker), “La fille sur le Pont” (1999, de Patrice Leconte) ou encore “Une chance sur deux” (1998, également de Patrice Leconte), dans lequel elle partage l’affiche avec deux monstres sacrés du cinéma Jean Paul Belmondo et Alain Delon.

-dans la musique, inspirant tour à tour Serge Gainsbourg, Lenny Kravitz (l’album “Vanessa Paradis”, 1992) ou -Matthieu Chedid- (l’album “Divinidylle”, en 2007), sans oublier des chansons à succès comme “Joe Le Taxi”, “Marilyn et John” ou “Que fait la vie”.

-dans la mode, elle va collaborer durablement avec CHANEL et Karl Lagerfeld, d’abord comme égérie du parfum Coco de CHANEL 2001, pour une collection de sacs du créateur, ou plus récemment pour le rouge à lèvres Coco Shine.

Vanessa Paradis est aussi à l’aise en tenue de soirée sur les marches du Festival de Cannes qu’avec une garde-robe plus casual, dans laquelle le jeans est une pièce centrale : elle est en effet une adepte de la toile denim -surtout la Vanessa Paradis chanteuse, comme en témoigne la photo en médaillon, accompagnée de Matthieu Chedid et de son groupe à l’occasion de sa dernière tournée, ou tout simplement dans sa vie de tous les jours.

mondenim.com (c) Copyright 2012