Saga des marques : BALDWIN et le denim

mondenim.com (c) Copyright 2013

BaldwinDenimLogo

BALDWIN est une marque de prêt-à-porter lifestyle américaine créée par Matt BALDWIN et installée à Kansas City, reposant sur 3 éléments fondateurs : stylisme résolument moderne, matières de grande qualité et fabrication américaine.

BALDWIN puise son origine de jeans de qualité pour un fit et un confort impeccables, et applique avec cohérence la même recherche de minimalisme inspiré à une gamme de prêt-à-porter et d’accessoires pour la femme et pour l’homme.

Il en résulte une recherche de modernisme intemporel, sorte d’interprétation contemporaine du chic américain classique.

Chaque pièce signée BALDWIN est réalisée dans les plus grands standards de qualité sans blabla ni bling-bling, selon une ambition – répondre et pourquoi pas surpasser les attentes de ses clients les plus exigeants- et une conviction : les qualités de chaque produit doivent parler d’elle-mêmes, ce qu’un jean BALDWIN DENIM exprime parfaitement dès le premier coup d’oeil, avant de révéler qui la précision de sa coupe, qui la qualité de ses finitions.

(c) BALDWIN DENIM

(c) BALDWIN DENIM

mondenim.com (c) Copyright 2013

 

 

Men in denim Vs Men in suits

mondenim.com (c) Copyright 2013

men in denim

Cette photo (tirée de l’instagram DENHAM, que nous partageons ce matin sur https://www.facebook.com/mondenim), nous interpelle, tant sur le plan du message (éminemment politique) que sur le plan esthétique (le rendu très “underground” de la photo noir & blan au grain particulier, que renforce le rang de bouteilles d’alcool au premier plan pour une plongée dans un univers à la Jack Kerouac (‘son fameux roman ‘Sur la route’, 1957) ou David Lynch (son film “Blue Velvet”, 1986)).

L’opposition ‘Men in denim‘ vs ‘Men in suits‘ (hommes en jeans vs hommes en costume) est certes manichéenne. Car si la première partie de la phrase ‘Men in denim have built this land’ n’est pas contestable – les Etats Unis doivent beaucoup à plusieurs générations de travailleurs parés de leur jeans pour construire les voies ferrées, les routes et exploiter les mines-,  la seconde ‘Men in suits destroyed it’ est un message très punk – ‘no future’ – éminemment subjectif et pessimiste…

En outre, le jeans est devenu tellement universel qu’il devient difficile d’opposer ‘hommes en jeans’ aux ‘hommes en costume’, simplement parce que les hommes en costume sont souvent également en jeans à leur heures perdues, quand ils choisissent pas tout simplement d’associer jeans à veste de costume…

Mais au de-là d’un tel archétype, le principal message -intemporel- que nous en retirons finalement est essentiellement d’ordre attitudinal : il consiste à opposer l’état d’esprit pionnier / pragmatique qu’incarne le jeans, au conservatisme / dogmatisme et l’ordre établi qu’incarne le costume…

En somme, une sorte d’hymne à la “Denim attitude” qui nous parle forcément, et que nous pourrions résumer par cette invitation : ‘Be denim, wear denim‘!

(Lire aussi notre article ‘Le jeans denim ‘auto-financé’ : c’est possible’)

mondenim.com (c) Copyright 2013

Le denim version couture

mondenim.com (c) Copyright 2013

jean-defile-just-cavalli

Le denim s’est imposé depuis longtemps au coeur de la mode casual mais, preuve de son exceptionnelle polyvalence, la toile denim fait régulièrement son apparition dans l’univers select et feutré du luxe.

C’est à travers différentes tendances de fond que le jean a su en effet trouver de nouveaux terrains de prédilection, là où l’on ne l’attendait pas forcément : Rock et Années 80 chez Just Cavalli ou Balmain, couture glam chez Miu Miu ou encore Chanel, tel cette superbe version jean du sac iconique de la marque de la rue Cambon.

Sac en denim matelassé Chanel. Son prix : 1 980 €

Sac en denim matelassé Chanel 

 En versions accessoires, jeans ou top, la question n’est finalement pas de savoir si l’on aime ou non le denim, mais bien comment on l’aime, qu’il soit vintage, hype, destroy, casual ou encore glam.

Lire aussi : Le denim dans tous ses états

mondenim.com (c) Copyright 2013

Avec son jeans à la banane, EDWIN a la banane !

mondenim.com (c) Copyright 2013

Edwin (c) Copyright 2013

Décidément, EDWIN a la banane.

Leader du denim en Asie, à la fois profondément ancrée dans la tradition du denim et à l’origine de nombreuses nouvelles techniques de fabrication du jeans depuis sa création en 1961, EDWIN entame une nouvelle page de son histoire avec l’une de ses dernières créations, qui n’est pas la moins étonnante : le Dungaree 717RS Cotton x Banana fiber Easy pants : un jean qui, comme son nom l’indique, contient des fibres de banane.

La fibre de banane vient s’ajouter ainsi à la liste des fibres et matières déjà associées au denim dans la conception de jeans, tels l‘Elasthanne, le cachemire, le métal ou encore le plastique.

L’avenir dira si le jean EDWIN à la banane est destiné à une brillante carrière commerciale. Mais s’il n’est pas une réponse à la quête des 5 fruits et légumes par jour, ce jeans fruité laisse entrevoir quoiqu’il en soit de nouvelles pistes dans la conception du jeans, faisant appel à des ressources naturelles et renouvelables.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Saga des marques de jeans denim : KOHZO DENIM

mondenim.com (c) Copyright 2013

 

Le kohzo est un papier aux longues fibres issu de mûrier à papier, et très utilisé au Japon depuis des siècles dans la réalisation de nombreuses matières, au premier rang desquelles le washi (ou wagami), fameux papier fabriqué artisanalement depuis l’antiquité.

Kohzo, c’est aussi le nom qu’a emprunté Shauket Imam pour créer KOHZO DENIM, une marque de jeans premium dont le logo assume son inspiration nipponne très manga, et qui repose sur des fondamentaux : le choix, l’interconnexion et la nature.
-D’une part, la conviction que la diversité, la variété sont au cœur de la vie actuelle, ce qui offre d’innombrables opportunités ; diversité qui se reflète dans l’offre de prêt-à-porter très large et adaptée à tout type d’usage

-D’autre part, nous sommes tous de plus en plus interconnectés, et pas seulement du fait des possibilités de  communiquer en toute circonstance : également parce que nos actions, nos choix ont de plus en plus d’impact sur notre environnement (nos prochains) et sur la nature.

-Enfin, KOHZO DENIM se sent justement concerné par les enjeux environnementaux en réalisant ses pièces à partir de matières 100% naturelles, qu’il s’agisse du coton pour réaliser la toile denim, et des colorants (à base d’indigo naturel, de fruits, de légumes et … de charbon). Les fabrications KOHZO sont réalisées partiellement à la main sur des métiers à tisser traditionnels.ce que la marque résume par une promesse de beauté et de confort qui ne doit en aucun cas se faire au détriment de l’environnement. Rien à voir donc avec les cotons synthétiques ou les colorations artificielles

Et KOHZO DENIM de revendiquer une  ambition : rapprocher l’occident et l’extrême-orient à travers un basique – le jeans denim , le tout en s’inspirant du savoir-faire traditionnel et le raffinement qui caractérise le Japon.

Les collections femme / homme de KOHZO DENIM sont composées principalement d’une gamme de jeans très travaillés au niveau des coupes (parmi les références du marché), des délavages et des finitions (rivets, surpiqûres).

KOHZO DENIM est une marque qui assume une certaine forme d’exclusivité, avec une distribution essentiellement au Japon,  une partie de l’Europe et des Etats Unis, ainsi qu’en Russie ou au Moyen Orient.

 mondenim.com (c) Copyright 2013

 

 

Jeans et denim de A à Z : le jeans Bien Etre

mondenim.com (c) Copyright 2013

Chacun le sait, être bien dans sa peau, c’est un peu se sentir bien dans son jeans : être capable de rentrer dans son jeans préféré est l’un des indicateurs principaux de l’atteinte de son poids de forme – ou pas (lire aussi notre article ‘Jeans préféré et poids de forme‘). Jeans et Bien Etre sont donc intimement liés.

Si le Bien Etre est déjà très présent dans les cosmétiques ou l’agro-alimentaire, tel ne fut pas le cas jusqu’à présent dans le secteur du denim; qu’entend-on donc par “jeans Bien Etre“?

Le jeans Bien Etre provient d’une initiative récente de la marque américaine WRANGLER : le lancement de sa gamme de jeans femme Denim Spa, dont la particularité inédite est d’allier agrément de ses coupes et soin des jambes, grâce à ses ingrédients cosmétiques qui agissent sur la peau en les portant.

Fruit du mariage du jean et de la cosmétique, le jeans Bien Etre est naturellement dans l’air du temps, tant la recherche du Bien Etre dans un environnement anxiogène est devenue une valeur refuge.

En définitive, l’arrivée de la cosmétique dans le monde du denim pourrait bien donner naissance à l’avenir à d’autres déclinaisons permettant de se sentir bien psychologiquement et physiologiquement dans son jean : un champ d’exploration éminemment riche dont la seule limite ne pourrait être que technologique.

mondenim.com (c) Copyright 2013