Jeans et denim de A à Z : le jeans chino

mondenim.com (c) Copyright 2012

Une fois encore, le jean démontre ses capacités de métissage avec d’autres styles, d’autres univers. Après le jegging (jeans legging), le jogging jeans, on parle actuellement de plus en plus du jeans chino, désormais présent dans la collection jeans de nombreuses marques.

Le jeans chino, c’est le croisement d’un jean –réalisé en toile denim- avec le chino, un pantalon réalisé en tissu sergé qui a été popularisé par les soldes de la seconde guerre mondiale.

Le chino, c’est à l’origine un pantalon en toile en coton, d’abord beige, avant de se décliner en de multiples coloris, et de devenir l’un des symboles du look preppy (du nom de cette tendance inspirée des étudiants américains de bonne famille qui préparent les grandes écoles dans les fameuses « prep-schools ». Le chino s’exprime dans des coupes classiques (regular fit) et décontractées, et plus récemment légèrement stretch (tendance slim) et dernièrement avec en versions 7/8 ou Boyfriend –retroussé pour dévoiler les chevilles).

Le jeans chino permet donc de combiner le style casual du jeans à l’esprit chic un rien dandy du chino.

Plusieurs marques proposent des jeans chino dans leurs collections Femme et Homme, qu’il s’agisse d’Hilfiger Denim, d’I Code by IKKS,ou encore Pepe Jeans et Esprit.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim : le nouveau souffle des Etats-Unis

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Terre d’origine du jeans, les Etats Unis ont longtemps régné sans partage sur l’univers indigo.

Jusqu’à ce qu’une forme de dissidence s’exprime, à partir des années 80, provenant de multiples origines, qu’elles soient européennes ou asiatiques – ce que nous avons appelé la multipolarité du jeans.

Pour autant, les Etats Unis ont su réagir en contribuant au renouveau du marché du jean, et réaffirmer si besoin était qu’il fallait toujours compter sur le nouveau monde. Pour preuve, un phénomène à trois niveaux.

Ainsi, d’un côté, les marques de denim américaines historiques, comme Levi’s, Lee ou Wrangler, ont su remettre au goût du jour leurs offres et leur image de marque, contestées par de nouvelles marques impétueuses et talentueuses, comme Diesel ou G-Star ou encore Replay - originaires d’Europe, ou le foisonnement de marques de jeans japonaises, portées par un savoir-faire exceptionnel et le prestige de la toile denim selvedge.

De l’autre, des marques de prêt-à-porter américaines ont développé une offre denim compétitive et très à l’aise dans l’expression casual chic du jeans : c’est le cas de Calvin Klein Jeans par Calvin Klein, Hilfiger Denim par Tommy Hilfiger, Denim & Supply Ralf Lauren par Ralf Lauren ou encore Abercrombie & Fitch.

Enfin, l’émergence ces dernières années de nombreuses marques de créateurs de mode américains, convertis à l’art du jeans premium; on peut citer parmi les nombreuses marques existantes :
*J BRAND, créée par Jeff Rudes en 2004
*PAIGE, créée par Paige Adams-Geller également en 2004
*CURRENT/ELLIOTT, lancée par Emily Current, Meritt Elliott et Serge Azria en 2008
*DKNY JEANS, la ligne de jeans de Donna Karan
*JOE’S JEANS, créée par Joe Dahan en 2001
*CITIZENS OF HUMANITY, créée par Jérôme Dahan en 2003
*SIWY, créée à New York par Michelle Siwy en 2005
*ROGUE TERRITORY, créée à Los Angeles à la fin des années 2000, fabricant et défenseur du jeans denim ‘artisanal’
*7 FOR ALLMANKIND en 2000, l’une des pionière du jeans (super) premium, pour laquelle Jérôme Dahan a également oeuvré
*PALEO DENIM, créée par Richard Cole à Austin Texas : ne marque de denim haut de gamme et d’accessoires qui assume son approche artisanale et perfectionniste.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Collections “Jeans” ou “Denim” des marques de prêt-à-porter : une tendance de fond

On assiste depuis les années 80 à une convergence de l’offre entre d’un côté les marques de denim qui se sont progressivement diversifiées dans le prêt-à-porter, les accessoires ou les chaussures, et de l’autre les marques de prêt-à-porter généralistes, qui ont décidé de lancer une ligne spécifiquement dédiée à l’esprit jeans ou denim.

Cette convergence est de nature à faire disparaître les anciennes frontières bien établies entre les différents territoires, et attiser ainsi la concurrence sur les différents segments du prêt-à-porter, notamment le denim.

Les collections « jeans » ou « denim » sont l’occasion pour ces marques d’exprimer une autre facette de leur style : plus brut, décontractée et moins formelle, en résonance avec la tendance à la « casualisation » de la mode, ce qui a le double avantage de les ancrer davantage dans la mode quotidienne et, dans la plupart des cas, de rajeunir leur clientèle.

Pour ne citer que quelques exemples : Calvin Klein Jeans, Armani Jeans, Trussardi Jeans, Ralf Lauren Denim & Supply, Façonnable Tailored Denim, Liu.Jo Jeans, Hilfiger Denim, DKNY Jeans ou encore Paul Smith Jeans.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : HILFIGER DENIM par Tommy Hilfiger


Tomas Jacob Hilfiger entretient un rapport particulier avec le denim, qui est à l’origine de sa carrière exceptionnelle, modèle de réussite à l’américaine.

En effet, son parcours commence au début des années 70, lorsqu’il décide d’acheter des jeans, alors de fortes inspiration « pattes d’éléphant », les personnalise et les revend dans sa boutique « People’s place ». Une période qui va beaucoup lui apprendre sur le prêt-à-porter et sur lui-même, le confortant dans ses velléités de création et d’indépendance.

Contraint quelques années plus tard de réorienter son activité, Tomas Jacob Hilfiger va même jusqu’à refuser des propositions d’embauche, notamment chez Calvin Klein, et va finir par créer en 1984 sa propre marque Tommy Hilfiger. C’est son démarrage officiel en tant que styliste créateur dans le prêt-à-porter.
Il a alors 33 ans.

Le style chic décontracté cher à Tommy Hilfiger va progressivement acquérir ses titres de noblesse et réussir à s’implanter aux quatre coins du monde.

Quelques années plus tard, la profession lui rend hommage, par la voix du Council of Fashion Designers of America (CFDA), qui l’élit Designer de l’année en 1995.

En 2005, Tomas Jacob Hilfiger vend l’empire que représente désormais Tommy Hilfiger au groupe PVH Corp., tout en continuant à y jouer par la suite un rôle en tant que styliste, et à travers son engagement au nom de la marque pour des causes humanitaires.

En l’espace de 20 ans, Hilfiger a su diversifier son offre et propose aujourd’hui des collections de vêtements, chaussures, sacs et accessoires, pour toute la famille.

Hilfiger Denim est une ligne spécifique, qui adapte l’esprit Tommy Hilfiger à l’univers et aux valeurs du jeans, à travers des collections Homme/Femme de vêtements, chaussures et accessoires.
L’offre jeans est composée d’une gamme de coupes (Ajustée, Classique ou Confort), de coloris et de délavage. Une gamme de jeans complémentaire existe aussi sous le label Tommy Hilfiger.

mondenim.com (c) Copyright 2012