Le denim dans tous ses états

mondenim.com (c) Copyright 2013

Dans sa capacité à se réinventer perpétuellement, le denim a vu ces dernières années sa sphère d’influence s’étendre progressivement à l’art et la décoration, inspirant artistes, créateurs et autres stylistes, tous séduits par sa grande polyvalence, sa faculté d’adaptation, sans oublier sa grande accessibilité.

C’est ce que plusieurs marques de denim ont logiquement compris, en s’exprimant dans des registres pouvant dépasser largement le cadre imposé du pantalon, un phénomène encouragé par l’utilisation croissante de matières recyclées, comme dans le cas de la marque éco-responsable NUDIE JEANS, qui a créé un tapis à partir de morceaux de jeans de sa collection, pour un résultat plutôt convaincant :

Nudie Jeans (c) Copyright 2013

Chaussures, boucles d’oeilles, bracelets, sacs à main, mobilier, fauteuils, intérieurs d’automobile, objets de décoration en tout genre… le champ d’application de la toile denim semble n’avoir pour limite que notre propre imagination, pour preuve cet isolant réalisé à partir de toile denim.

‘innombrables applications donc, qui outre le montrer sous un nouveau jour, ont la vertu de créer une filière de recyclage pour le denim, une sorte de seconde vie, premier pas vers l’économie circulaire (lire aussi notre article ‘Jeans denim et économie circulaire‘).

mondenim.com (c) Copyright 2013

Jeans denim et économie circulaire

mondenim.com (c) Copyright 2013

L’idée centrale de l’économie circulaire est le biomimétisme, à savoir comme source d’inspiration la nature qui ne produit aucun déchet et où tout est réutilisé. Dans les faits, cela signifie un monde quasiment sans déchet, avec le minimum de prélèvements de matières premières, avec à la clé la réalisation de produits conçus en anticipant leur recyclage…

Le modèle de l’économie circulaire repose également sur l’écoconception -ce qui se traduit pour un produit par une conception intégrant la phase de sa déconstruction- et la mise en avant la fonctionnalité, qui consiste à vendre un usage plutôt qu’un bien.

Dans un contexte où les initiatives se multiplient pour développer le denim eco-responsable (jeans bio, jeans recyclé, jeans d’occasion), y- a-t’il une place pour le jeans dans l’économie circulaire?

C’est la conviction de la marque hollandaise MUD JEANS, qui propose d’acquérir ses jeans en leasing afin de pouvoir les récupérer et les recycler dans la fabrication de ses jeans, réalisés à 50% à partir de toile denim recyclée et 50% de nouvelle toile denim biologique; un processus de fabrication qui réduit donc la consommation de nouvelle toile denim dans ses jeans.  Un premier pas en direction de l’économie circulaire en quelque sorte. (lire aussi notre article Le jeans en leasing de MUD JEANS : vrai potentiel commercial ou simple coup marketing?).

Beaucoup reste naturellement à faire pour tendre vers un prélèvement minimum de matières premières, qu’il s’agisse de la toile denim, de l’énergie ou de l’eau nécessaires à la fabrication de nos jeans, mais l’industrie du prêt-à-porter semble désormais attacher une attention particulière à ces sujets environnementaux, comme en témoignent les nombreuses initiatives et innovations à porter à leur crédit.

mondenim.com (c) Copyright 2013