Le saviez-vous? 45 litres

45 litres. C’est la quantité d’eau nécessaire à la fabrication de certains modèles de denim.

Cette consommation d’eau provient de la phase de délavage, comme le fameux “stone wash” ou encore le sablage.

Nombreux sont cependant les motifs d’espérer voire la consommation d’eau par paire de jeans diminuer dans les prochaines années: on ne compte plus les initiatives destinées à réduire cette consommation d’eau au minimum nécessaire.

D’une part, une solution simple est d’adopter d’un modèle de jeans de toile denim brut, qui ne passe pas par la case “délavage”; d’autre part, les alternatives au stone wash ou au sablage se développent au profit d’alternatives comme le brossage, le traitement à l’ozone ou le laser. (lire les articles de la rubrique “Eco-Responsable”).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : A.P.C. et le jeans

1988. Le styliste Jean Touitou crée à Paris la marque A.P.C. (Atelier de Production et de Création). A.P.C. a réussi à imposer son parti pris minimaliste et son goût de l’esthétique épurée digne des marques les plus prestigieuses.

A contre-courant d’une tendance actuelle au « toujours plus », où nombre d’acteurs du Prêt-à-porter privilégient la quantité à la qualité, la surcharge à la simplicité, A.P.C. fait le choix d’une approche cérébrale, cohérente, globale, lui permettant de transcender les modes et de se faire une belle place dans le paysage de la mode en France et à l’international.

Le denim est une source d’inspiration priviliégiée pour A.P.C., l’une des pièces maitresses de ses collections : il s’agit de jeans brut, sans recours à un quelconque délavage, en cohérence avec la vision stylistique et la conscience environnementale de la marque.

mondenim.Com (c) Copyright 2012-2013

Mon premier jeans GIRBAUD…

C’est en l’essayant parmi plusieurs modèles que je suis conquis d’emblée par ce jeans brut, très basique, qui me va parfaitement et dans lequel je me sens bien. C’est un denim de marque Marithé & François Girbaud, une marque que je connais alors à peine.

Je ne tarde pas à devenir accro de ce qui s’avère être le premier d’une série de plusieurs jeans Girbaud, mélanges d’élégance et de qualité jusque dans le moindre détail.

Partiellement délavé et élimé aux extrêmités, il est aujourd’hui destiné aux week ends, mais pas question de m’en séparer.

J’ai depuis découvert l’univers Girbaud, qui force l’admiration par sa cohérence, son inventivité, sa conception sans concession du denim.

mondenim.com (c) Copyright 2012