Saga des marques de denim : ROGUE TERRITORY et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

ROGUE TERRITORY est une marque installée à Los Angeles spécialisée dans la fabrication artisanale de prêt-à-porter et d’accessoires pour hommes.

Tout a commencé à la fin des années 2000, dans un petit atelier d’un quartier branché de Los Angeles, avec la commercialisation de jeans denim artisanaux dont la qualité des coupes et des matières va rapidement séduire une clientèle de connaisseurs.

Solidement ancrée dans l’univers du denim, ROGUE TERRITORY est aujourd’hui une marque qui évolue perpétuellement en se nourrissant de collaborations artistiques, des collaborations qui sont dans les gènes de la marque, et qui mettent à l’honneur des créateurs et des artisans qui partagent cette même maîtrise technique et la même passion du travail bien fait, et avec lequels elle propose des pièces en série limitée “Made in Los Angeles”.

La philosophie de ROGUE TERRITORY? Réaliser des produits composés de détails et de subtilités ‘utiles’, c’est à dire qui ont une fonction particulière, autre qu’esthétique. De la conception à la fabrication, rien n’est négligé pour que chaque produit soit le meilleur possible en terme de qualité, de style et de confort, à la recherche d’une certaine forme d’intemporalité.

ROGUE TERRITORY va même plus loin en apportant son soutien aux fabricants artisanaux, s’affichant comme le défenseur farouche des fabricants et créateurs de jeans qui expriment leur art – car c’est de cela dont il s’agit – avec toujours la même passion leur créativité et leur dextérité à travers la réalisation de vêtements en général et de jeans denim en particulier.

La gamme de jeans ROGUE TERRITORY est structurée essentiellement autour des modèles suivants : le RK (Grey Caste Trousers 10oz et Dark Indio Trousers), le Stanton  (Stanton, Dark Stanton JPS,  Stanton 14.5oz et Stanton Grey Caste) et le SK (en 12.5oz et en 14.5oz), chacun étant réalisé avec moults détails, qui une poche à stylo, qui un liseret selvedge autour de la 5ème poche, qui un jacron fait main.

(Lire aussi l’article ‘Jeans et denim : le nouveau souffle des Etats Unis’)

mondenim.com (c) Copyright 2012

 

Bien choisir la coupe de son jeans denim : c’est vous qui voyez

mondenim.com (c) Copyright 2012

Entre bootcut, straight, tapered, 7/8, Boyfriend, jegging, Baggy, slim et autre skinny, la variété des coupes de jeans est telle que l’une des premières questions que l’on se pose habituellement au moment de choisir un jeans est “quelle coupe choisir”?

En réponse à cette question, on trouve souvent des prescriptions d’une coupe plutôt qu’une autre, sensée être LA coupe de prédilection pour votre morphologie :
*le slim? idéal pour les plus minces et celles qui veulent mettre en avant leurs fesses rebondies
*le bootcut? parfait pour les personnes grandes et élancées
*le straight? un bon choix pour les silhouettes grandes et élancées
*le 7/8 ? pour les longues jambes
*le jegging ? pour les filles menues
*le tapered ? pour les cuisses musclées / fortes
*le boyfriend ? une bonne solution pour les gabarits cherchant à cacher leurs rondeurs

Tout cela est vrai. Mais, ne doit être interprété que comme une indication, une source d’inspiration comme une autre, et non comme une vérité universelle.

Ainsi, nous défendons l’idée qu’à priori aucune coupe de jean ne vous est ‘interdite’ : pourquoi faire l’impasse sur un superbe slim si vous ne faites pas partie des plus minces, ou encore pourquoi ignorer le 7/8 parce que vous ne mesurez pas 1m75?

En définitive, le choix de la coupe de votre jeans vous incombe. Et il serait dommage, car réducteur, de ne conditionner son choix qu’à votre seule morphologie, le choix d’un jeans – et donc de sa coupe- étant corrélé à bien d’autres paramètres, parmi lesquels le confort (d’ajusté à ample), le style (de classique à fashion) et -last but not least- l’esthétique.

Et sur ce critère éminemment subjectif qu’est l’esthétique, c’est votre propre conviction qui prime, reposant sur une seule question : “vous sentez-vous bien dans ce jeans?”, tant à travers le regard des autres qu’à travers votre propre regard. Et dans ce registre-là, tout est possible, fort heureusement.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Bien choisir son jeans denim : le triptyque Mensurations – Confort – Style

mondenim.com (c) Copyright 2012

Bien choisir son jeans s’apparente à une certaines forme de quête du Graal pour nombre d’entre nous.

Un choix qui intervient à 3 niveaux, source de complexité et d’indécision (tant les combinaisons sont nombreuses), mais source de précision. Retour rapide sur les fondements de ce choix :

1. les mensurations réelles (tour de taille, tour de hanche, longueur d’entrejambe), que rien ne remplace

2. les attentes en terme de confort (du slim fit au loose fit en passant par le regular fit), qui vont mettre en perspective les mensurations avec le type de confort – arbitrage entre ajustement et amplitude

3. enfin, le style recherché (de Classique à Fashion en passant par Casual), impacté par la coupe et le type de finition des modèles

Ainsi, en définissant votre propre triptyque Mensurations / Confort / Style, vous avez de bonnes chances de vous approcher du bon jeans qui est fait pour vous, c’est à dire à la bonne coupe, au bon confort et à la bonne finition.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jeans Regular Fit

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le jeans Regular Fit mérite bien un article dans mondenim.com, en l’occurence le 200ème rédigé pour le site.

Le Regular Fit, c’est le confort d’un jean à coupe droite (straight), et taille régulière ou basse

Le Regular Fit : c’est le confort median d’un jeans, à mi-chemin entre le Slim Fit -très ajusté, et loose fit – le bon équilibre entre ajustement et confort.

C’est aussi le plus classique, le plus polyvalent (facilement assorti), le plus intemporel, et finalement le plus universel , s’adaptant à la plus grande variété de morphologies, masculines et féminines.

Ce n’est pas un hasard si les principaux best-sellers de l’histoire du denim sont précisément des jeans Regular Fit – on ne citera que le 501 de LEVI’S.

En dépit de la percée de coupes de jeans alternatives au cours des 40 dernières années, que ce soit le bootcut dans les années 70, le slim ou le Baggy dans les années 80, ou encore la tendance à la pluralité des coupes au cours des dernières années (le retour du slim, le succès du tapered ou du Boyfriend), le Regular Fit n’a rien perdu de sa superbe : il reste un must du vestiaire denim Homme et Femme, un confort que l’on peut porter au-delà des tendances, et assortir toujours aussi facilement.

Bref, on toujours besoin d’un jeans Regular Fit chez soi! (lire aussi l’article ‘Jeans denim de A à Z : le fit et le confort‘)

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : ARMANI JEANS

Le styliste italien Georgio Armani fait ses classes chez Nino Cerruti dans les années 60, avant de s’associer avec Sergio Galeotti pour créer sa société Georgio Armani S.p.A, et lancer sa première collection pour Homme. Nous sommes en 1975. La collection Femme ne tardera pas à voir le jour, dès l’année suivante.

L’empire Armani, c’est un modèle de diversification réussie, constitué d’un ensemble de griffes prestigieuses formant un tout extrêmement cohérent et reconnaissable: entre autres, Georgio Armani, Emporio Armani, Armani Junior, Armani Collezioni, Armani baby, Armani Underwear sans oublier Armani Jeans et Armani Casa, pour la maison.

C’est en 1981 que le styliste italien créé Armani Jeans, une ligne de prêt-à-porter qui lui permet d’exprimer sa verve dans un style plus casual, emprunt du raffinement, de la sobriété et du chic maison.

Armani Jeans , c’est une ligne de prêt-à-porter et d’accessoires pour l’Homme et la Femme, au sein de laquelle le denim occupe une place privilégiée ; la gamme denim d’Armani Jeans se caractérise par une variété de jeans aux coupes classiques, des coloris indigo, blanc, noir, gris ou marron, des délavages soignés et des finitions sobres (un recours parcimonieux aux éraflures dans certains cas), et l’utilisation de toiles coton + Elasthanne.

Quiconque à déjà porté un jeans signé AJ Armani Jeans sait ce que veulent dire tenue et confort impeccables, une expérience qui n’est pas sans effet addictif.

En 2011, Armani entame une collaboration prometteuse avec Rihanna, qui devient l’égérie d’Armanie Jeans et Armani Underwear, avant de créer elle-même une collection pour le géant italien: entre autres, un jeans slim, un Boyfriend droit, quelques hauts, articles de lingerie et accessoires.

Armani Jeans est distribuée dans le monde entier, essentiellement en boutiques multi-marques.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le fit

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le fit, c’est un peu le 5ème élément du jeans denim.

Aux trois mensurations principales (longueur du tour de taille, du tour de hanches et longueur d’entrejambe), au positionnement de la taille du jean (taille basse, regular ou haute), il faut ajouter un cinquième critère : le fit.

Fit” a de multiples significations en Anglais: “ajustement”, “agencement”, “raccordement”, pour n’en citer que quelques unes.

Le fit d’un denim signifie sa qualité d’ajustement à la morphologie, sans recours à une quelconque retouche, et qui s’exprime à travers la qualité de sa coupe, impactant aussi bien la silhouette / le look et le confort. La phase d’essayage, jadis synonyme chez un tailleur d’ajustement du vêtement, se traduit par “fitting” en Anglais.

Le fit va de paire avec une attente accrue d’individualisation de leur jeans de la part des consommateurs, dans un esprit “sur-mesure”; pour une certaine catégorie d’amateurs avertis, c’est ainsi autant pour le prestige de la marque que pour la qualité de son fit qu’ils seront prêts à acheter parfois à un prix déraisonnable leur jean favori.

Il n’est donc pas étonnant que les fabricants et créateurs de jeans mettent beaucoup en avant la qualité du fit de leur modèles, leur permettant de se différencier de l’offre concurrence et de justifier leur prix de vente. Le succès du denim sculptant est d’ailleurs là pour en témoigner. (lire aussi les articles “le denim sculptant: révolution ou simple phénomène de mode?” et “Le denim de A à Z : le denim sculptant”)

Mais le fit sert aussi et surtout à désigner le confort d’un jeans : la notion de confort qui s’ajoute aux critères bien connus pour définir un jeans (W-tour de taille et L-longueur de jambes). On trouvera ainsi un confort (fit) du plus ajusté (slim) au plus ample (loose), en passant par la référence mediane : le fameux Regular fit.

Le fit est donc un critère dont il faudra tenir compte dans le processus de choix de son jeans, orientant logiquement plus vers une coupe que vers une autre.

mondenim.com (c) Copyright 2012