Saga des marques : SANDRO et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

SANDRO est une marque de prêt-à-porter créée dans les années 90 par deus sœurs, Evelyne Chetrite et Judith Milgrom.

Après quelques collections développées en duo, les deux sœurs choisissent de poursuivre leur parcours professionnel séparément : Judith Migrom part créer la marque MAJE, laissant la direction de SANDRO à Evelyne Chetrite.

D’abord distribuée par un réseau de boutiques de marques de créateurs, SANDRO ouvre sa première boutique dans le Marais, à Paris, au milieu des années 2000, posant les bases d’une nouvelle stratégie de distribution par un réseau de boutiques SANDRO, confirmée et amplifiée avec l’arrivée dans l’équipe d’Elie Kouby et Frédéric Biousse, deux ex-Comptoir des Cotonniers, en 2007.

Attachée à ses leitmotives : créativité, dynamisme et quotidienneté, SANDRO s’adresse aux jeunes adultes bien dans leur époque, pour qui chaque détail compte.

Le denim fait naturellement partie des collections Homme et Femme de SANDRO, qu’il s’agisse de vestes en jean ou de jeans denim, de coupes plutôt classiques (droite ou slim), dans des variations de lavages indigo, mais aussi gris, rouge, voire un modèle imprimé grunge pour femme.

SANDRO est aujourd’hui une marque de prêt-à-porter, accessoires, chaussures et vêtements de bain pour Homme et pour Femme, distribuée dans près de 20 pays : en Europe (France, Italie, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Espagne, Irelande, Royaume-Uni), au Canada, aux Etats-Unis, au Liban, Japon, Emirats Arabes à Hong Kong, ainsi qu’en Russie, Turquie, Suisse et Corée du Sud.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jeans enduit

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le jeans enduit, appelé également « jean huilé », « jeans laqué» ou encore « jeans ciré » (« waxed jeans » dans la langue de Shakespeare), est un jean recouvert d’un enduit translucide qui lui procure un aspect brillant, satiné, et une texture rigide, comme s’il s’agissait d’une toile denim très épaisse.

Le jeans enduit n’est pas sans évoquer le look biker, les codes vestimentaires des motards ayant depuis longtemps adoptés des matières enduites pour des raisons pratiques évidentes.

Le jeans enduit a véritablement commencé à se populariser lors des collections 2007-2008, sous l’impulsion de nombreuses marques, qu’il s’agisse de marques de créateur (NOTIFY, SASS & BIDE), ou de marques de denim comme G-STAR, DIESEL, LEE, WRANGLER, LEVI’S ou encore NUDIE JEANS, de même que des marques de prêt-à-porter généralistes (COMPTOIR DES COTONNIERS)

Le jeans enduit a la particularité d’être une pièce délicate : attention donc d’une part à la qualité de l’enduit du modèle, qui conditionnera sa bonne tenue dans le temps, et surtout à son entretien : nombre de marques recommandent un lavage à sec, ou dans certains cas un lavage à froid.

Il est donc impératif de suivre strictement les instructions d’entretien de l’étiquette du jeans, si l’on ne veut pas voir la couche d’enduit se détériorer ou disparaître rapidement.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : COMPTOIR DES COTONNIERS et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Créée en France en 1995, COMPTOIR DES COTONNIERS est une marque de prêt-à-porter qui s’adresse aux femmes ouvertes à leur environnement, bien dans leur époque mais respectueuses d’une certaine intemporalité, à la fois éprises de savoir-faire et d’élégance française, autant que d’un avant-gardisme éclairé.

Les collections COMPTOIR DES COTONNIERS forment un ensemble très cohérent de pièces représentatives des dernières tendances, réalisées dans une belle variété de matières et autant de looks possible, pour que toutes les personnalités, tous les styles puissent se retrouver et s’exprimer.

COMPTOIR DES COTONNIERS doit son succès en France, dans le reste de l’Europe, en Asie ou aux Etats Unis à sa capacité à incarner une certaine idée de la mode féminine française, mais aussi à l’originalité et la continuité de ses communications, fondées sur les relations mère – fille, connues pour être empruntes de complicité et de tendresse, et guidées par une idée force : la transmission.

La marque n’hésite pas à s’engager sur des sujets sociétaux -tels l’éco-responsabilité à travers le respect de l’humain et de l’environnement, et à collaborer avec des marques et des associations elles-mêmes engagées (la marque NU, l’association Médecin du Monde).
Pour sa nouvelle Collection Printemps-été 2012, COMPTOIR DES COTONNIERS revisite le rêve américain, version côte ouest, et donne libre cours à ses envies de couleurs.

Le denim est une pièce importante des collections COMPTOIR DES COTONNIERS, proposé à travers une large gamme de jeans aux coupes et coloris variés pour tous les goûts, qui donne la part belle à la toile denim stretch :
-jean satin, coupe slim (coloris candy rose ou graphite)
-jean slim (écru, Union Blue, kaki, stone wash)
-jean skinny longueur 7/8è (coloris noir ou blanc)
-jean Résiné, skinny (matière résinée vieillie)
-jean droit, brut indigo
-jean rayé, slim
-jean évasé « patte d’eph » (blanc)
-jean coloré, coupe skinny (émeraude, jaune)
-jean taille haute (taille haute et jambes évasées)
-jean surpiqué, coupe skinny avec détails de surpiqûres

COMPTOIR DES COTONNIERS fait désormais partie du groupe de prêt-à-porter japonais Fast Retailing (Princess Tam Tam, UNIQLO...)

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : THE KOOPLES et le jeans

The Kooples est une marque de prêt-à-porter française, créée en 2008. Trois frères sont à l’origine de cette marque dont on parle beaucoup actuellement : Alexandre, Laurent et Raphaël Elicha, qui sont tombés dans la marmite de la mode lorsqu’ils étaient petits : leur père n’est autre que Tony Elicha, fondateur de la marque Comptoir des Cotonniers. Pour autant, les frères Elicha ont réussi à trouver leur propre voie.

Car The Kooples, c’est un concept, un style et une ambition.

Un concept d’abord : la marque se propose d’habiller les couples à travers une ligne de vêtements pour l’Homme et la Femme. Ce qui n’est pas sans rappeler la démarche du Comptoir des Cotonniers, qui habillent mères et filles. Ainsi, The Kooples créée ses collections pour être portées à deux, un exercice de style qui consiste à rechercher pour chaque modèle l’assortiment et la complémentarité.

Un style ensuite, d’inspiration « London style » revue et corrigée façon Mode-de-Paris, une fusion assumée de courants rock, vintage et néo-dandy, où silhouettes cintrées et tonalités noir et gris règnent sans partage.
Le denim selon The Kooples, c’est une gamme de jeans pour homme et femme aux coupes droites ou slim, indigo ou aux couleurs de saison-cet hiver, bordeaux, beige ou grey.

Enfin, une ambition, comme en témoigne la cadence soutenue d’ouverture de boutiques The Kooples (notamment dans les grandes villes de Province en France), et de corners dans les grands magasins multi-marques –il était à un moment question de 2 ou 3 nouvelles boutiques par mois en 2011. Outre la France, The Kooples est aujourd’hui présente au Royaume Uni, en Espagne et en Irlande

mondenim.com (c) Copyright 2012