Génération jeans denim : Vin DIESEL

mondenim.com (c) Copyright 2013

Vin+Diesel+Jeans+Classic+Jeans+4DaTHtSetzUl

Héros incontesté de la saga Fast and Furious, Vin DIESEL -de son vrai nom Marc Vincent Sinclair- est une star américaine complète. Acteur, réalisateur, scénariste et producteur, il fait ses début au cinéma dans Il faut sauver le soldat Ryan où il incarne Adrian Caparzo, un rôle écrit spécialement pour lui par Steven Spielberg.

Son talent dévoilé au grand jour, il ne tardera pas à tenir l’affiche de films à succès comme Pitch Black, Les Chroniques de Riddick ou encore le célèbre Fast and Furious dont il est aujourd’hui une figure incontournable à travers son personnage Dominique Toretto (“Dom”) .

Délaissant pour l’occasion le jeans pour une tenue plus… futuriste, Vin Diesel (alias Riddick) est aujourd’hui de retour au cinéma, seulement quelques mois après la sortie du tant attendu Fast and Furious 6, pour le troisième volet de la trilogie Riddick. Un retour qui s’annonce… percutant !

riddick_affiche_05

mondenim.com (c) Copyright 2013

Génération denim : Patrick Bruel et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012


Photo (c) Floriana Pasquier

Patrick Bruel est l’un des rares artistes français dont le succès dans la chanson n’a rien à envier à son succès au cinéma. Deux carrières menées en parallèle, qui vont se compléter et s’enrichir mutuellement.

Au cinéma, c’est à la fin des années 70, alors totalement inconnu, qu’il décroche son premier grand rôle, dans ‘Le coup de sirocco’, d’Alexandre Arcady. Vont suivre près d’une trentaine de rôles à ce jour, avec quelques uns des grands réalisateurs français contemporains, dans des films comme Ma femme s’appelle revient’ (Patrice Leconte, 1982), ‘Marche à l’ombre’ (Michel Blanc, 1984), ‘P.R.O.F.S’ (Patrick Schulmann, 1985, avec Fabrice Luchini), ‘Attention bandits’ (Claude Lelouch, 1986), ‘la maison assassinée’ (Georges Lautner, 1988), ‘Toutes peines confondues’ (Michel Deville, 1992), ‘Sabrina’ (Sydney Pollack, 1995), ‘Le jaguar’ (Francis Weber, 1996, avec Jean Reno), ‘L’ivresse du pouvoir’ (Claude Chabrol, 2006) ou ‘Un secret’, de Claude Miller. Dernier rôle en date dans ‘Le prénom‘ (Mathieu Delaporte et Alexandre de la Patelière, avec Charles Berling), un rôle qu’il a déjà tenu avec brio au théâtre.

Mais c’est en tant que chanteur que Patrick Bruel atteint le sommet de sa notoriété, qui va atteindre son paroxysme avec une véritable ‘bruelmania’, au début des années 90 : premier vrai succès ‘Marre de cette nana-là’, écrite en 1984 par son complice Gérard Presgurvic, puis de nombreux succès populaires à travers une quinzaine d’albums, alternance d’enregistrements studio et live, dont ‘Alors regarde’ (1989, avec le titre tubesque ‘Casser la voix’), le double album live ‘Si ce soir’ (1991), ‘On s’était dit’ (1995), ‘Entre deux’ (des reprises de chansons françaises de l’entre-deux guerres ; 2002), ‘Puzzle’ (2004), ‘Des souvenirs… ensemble’ (2007) et plus récemment ‘Seul… ou presque’ (un concert plus intimiste, 2009)

Et parce que Patrick Bruel réussit dans tout ce qu’il entreprend, il fait aussi partie des meilleurs joueurs de poker du monde.

A la ville comme sur scène, le jeans denim fait partie des vêtements fétiches de Patrick Bruel (photo en médaillon).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Ben Stiller et le jeans

mondeim.com (c) Copyright 2012

Photo : Ben Stiller

Ben Stiller est à un acteur, humoriste, producteur, réalisateur et scénariste, originaire de New York.

Il doit à ses parents comédiens d’être tombé dans la marmite du cinéma lorsqu’il était petit : quelques apparitions sur les plateaux que fréquentent alors ses parents, et une conviction précoce : celle de vouloir devenir plus tard humoriste et auteur de sketches comiques.

C’est précisément grâce à l’accueil très favorable de ses sketches et courts métrages parodiques et désopilants, notamment celui du film de Martin Scorsese ‘La couleur de l’argent’ (1987), que la carrière de Ben Stiller décolle, aussi bien à la télévision (il est repéré par MTV, puis par la Fox, pour laquelle il va animer et réaliser entre autres l’émission ‘Le Ben Stiller show’ au début des années 90), qu’au cinéma, avec une succession d’une quarantaine de rôles (surtout comiques) en près de 25 ans, parmi lesquels ‘L’Empire du soleil’ (Steven Spielberg, 1988), l’irrésistible ‘Mary à tout prix’ avec la non moins irrésistible Cameron Diaz (Peter et Bobby Farrelli, 1998), ‘Mon beau père et moi’ (de Jay Roache, 2000), ‘Starky & Hutch’ (Todd Phillips, 2004) , Une nuit au musée 1 et 2‘ (Shawn Levy, 2006 et 2009), qui lui valent aujourd’hui une reconnaissance mondiale.

Ben Stiller porte souvent un jeans, comme le montrent plusieurs clichés réalisés par la presse populaire, ou encore la photo en médaillon.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Vanessa Paradis et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012


Photo : Vanessa Paradis, M et son groupe

Pour son 250ème article, mondenim.com rend hommage à Vanessa Paradis, actrice, chanteuse et mannequin française touche-à-tout, à la fois égérie et muse, icône, pop star et actrice d’une rare justesse.

Car Vanessa paradis n’est pas que Madame Johnny Depp à la ville.

Vanessa Paradis mène sa carrière intelligemment autour d’un tryptique cinéma-musique-mode, refusant de s’enfermer dans un style ou une discipline, ne cédant jamais à la facilité, et toujours guidée par la qualité de ses collaborations artistiques, qui, en 25 ans, forcent le respect :

-dans le cinéma, lui offrant des rôles majeurs dans une douzaine de films, parmi lesquels l’irrésistible “L’arnacoeur” (2010, de Pascal Chaumeil) dans lequel son duo avec Romain Duris fera date, mais aussi “Elisa” (1995, de Jean Becker), “La fille sur le Pont” (1999, de Patrice Leconte) ou encore “Une chance sur deux” (1998, également de Patrice Leconte), dans lequel elle partage l’affiche avec deux monstres sacrés du cinéma Jean Paul Belmondo et Alain Delon.

-dans la musique, inspirant tour à tour Serge Gainsbourg, Lenny Kravitz (l’album “Vanessa Paradis”, 1992) ou -Matthieu Chedid- (l’album “Divinidylle”, en 2007), sans oublier des chansons à succès comme “Joe Le Taxi”, “Marilyn et John” ou “Que fait la vie”.

-dans la mode, elle va collaborer durablement avec CHANEL et Karl Lagerfeld, d’abord comme égérie du parfum Coco de CHANEL 2001, pour une collection de sacs du créateur, ou plus récemment pour le rouge à lèvres Coco Shine.

Vanessa Paradis est aussi à l’aise en tenue de soirée sur les marches du Festival de Cannes qu’avec une garde-robe plus casual, dans laquelle le jeans est une pièce centrale : elle est en effet une adepte de la toile denim -surtout la Vanessa Paradis chanteuse, comme en témoigne la photo en médaillon, accompagnée de Matthieu Chedid et de son groupe à l’occasion de sa dernière tournée, ou tout simplement dans sa vie de tous les jours.

mondenim.com (c) Copyright 2012