Saga des marques de jeans denim : KOHZO DENIM

mondenim.com (c) Copyright 2013

 

Le kohzo est un papier aux longues fibres issu de mûrier à papier, et très utilisé au Japon depuis des siècles dans la réalisation de nombreuses matières, au premier rang desquelles le washi (ou wagami), fameux papier fabriqué artisanalement depuis l’antiquité.

Kohzo, c’est aussi le nom qu’a emprunté Shauket Imam pour créer KOHZO DENIM, une marque de jeans premium dont le logo assume son inspiration nipponne très manga, et qui repose sur des fondamentaux : le choix, l’interconnexion et la nature.
-D’une part, la conviction que la diversité, la variété sont au cœur de la vie actuelle, ce qui offre d’innombrables opportunités ; diversité qui se reflète dans l’offre de prêt-à-porter très large et adaptée à tout type d’usage

-D’autre part, nous sommes tous de plus en plus interconnectés, et pas seulement du fait des possibilités de  communiquer en toute circonstance : également parce que nos actions, nos choix ont de plus en plus d’impact sur notre environnement (nos prochains) et sur la nature.

-Enfin, KOHZO DENIM se sent justement concerné par les enjeux environnementaux en réalisant ses pièces à partir de matières 100% naturelles, qu’il s’agisse du coton pour réaliser la toile denim, et des colorants (à base d’indigo naturel, de fruits, de légumes et … de charbon). Les fabrications KOHZO sont réalisées partiellement à la main sur des métiers à tisser traditionnels.ce que la marque résume par une promesse de beauté et de confort qui ne doit en aucun cas se faire au détriment de l’environnement. Rien à voir donc avec les cotons synthétiques ou les colorations artificielles

Et KOHZO DENIM de revendiquer une  ambition : rapprocher l’occident et l’extrême-orient à travers un basique – le jeans denim , le tout en s’inspirant du savoir-faire traditionnel et le raffinement qui caractérise le Japon.

Les collections femme / homme de KOHZO DENIM sont composées principalement d’une gamme de jeans très travaillés au niveau des coupes (parmi les références du marché), des délavages et des finitions (rivets, surpiqûres).

KOHZO DENIM est une marque qui assume une certaine forme d’exclusivité, avec une distribution essentiellement au Japon,  une partie de l’Europe et des Etats Unis, ainsi qu’en Russie ou au Moyen Orient.

 mondenim.com (c) Copyright 2013

 

 

Bien choisir son jeans denim : trop de choix tue le choix de jean ?

mondenim.com (c) Copyright 2012

On constate une augmentation sensible de l’offre de jeans depuis les années 80, sous l’impulsion de nouveaux intervenants sur le marché, qu’il s’agisse de nouvelles marques de jeans (mainstream ou jeans de créateur), ou des marques de prêt-à-porter investissant à leur tour le nouvel eldorado indigo, sans parler de la riposte des marques de jeans historiques.

Ainsi, au moment même où nombre de marchés tendaient à se concentrer en voyant le nombre de marques diminuer, le jeans faisait le chemin inverse en accueillant un nombre important de nouvelles marques, et de modèles.

Au point que l’offre de jeans n’a sans aucun doute jamais été aussi large qu’aujourd’hui. D’où ces questions : N’y a t’il pas désormais trop de choix? Cela ne complique-t’il pas finalement le processus du choix de son jeans? En d’autres termes : trop de choix de jeans tue-t’il le choix de son jean?

En fait, la question n’est pas de savoir s’il y a trop de choix. Les profils et les attentes de consommateurs se sont également extraordinairement diversifiés ces dernières années, notamment à travers l’aspiration à une forme d’individualisation des codes vestimentaires : si l’offre est large, c’est quelque part en réponse à la diversité de la demande. Par ailleurs, on peut partir du principe que plus l’offre est importante, plus on a de chance de trouver son propre jeans.

Par contre, force est de reconnaître que un tel choix rend plus difficile le processus de choix de son jeans : certes chaque marque a son territoire, son histoire et sa personnalité dans lesquels le consommateur peut se reconnaître -ou pas. Mais la multiplication des modèles et la complexité de certaines gammes tendent à perturber les acheteurs plus occasionnels.

La solution passe donc moins par la réduction du choix que par une forme d’accompagnement au choix, que cela soit au niveau des Marques (clarification et parfois rationalisation de l’offre), des points de vente (signalisation et merchandising plus clairs, conseil ciblés des vendeurs) ou des sites e-commerce (il n’est pas certain que la solution passe par une profusion de marques et un traité style ‘catalogue en ligne’).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Bien choisir son jeans denim : vive l’accompagnement au choix!

mondenim.com (c) Copyright 2012

Bien choisir son jeans denim, celui qui méritera vraiment le qualificatif de “seconde peau“, celui qui vous procure les compliments sincères de vos proches du type ‘ton jeans te va bien, de quelle marque est-il?’, n’est pas une sinécure.

C’est en effet la rencontre entre une personne et un modèle de jean, qui intervient sur un registre rationnel -l’adéquation du modèle (sa coupe, sa taille) à une morphologie (les mensurations de la personne)- et plus émotionnel -l’impression de se sentir bien dans son jeans; autant d’éléments qui forgent votre conviction que vous avez trouvé la perle rare.

A cet égard, la qualité de l’information dont vous disposez lors du choix sera décisive : une information qui peut revêtir la forme d’un accompagnement au choix personnalisé , et qui tient compte de 3 éléments principaux :

1. vos attentes en terme de style (fashion, classique ou simplement casual)

2. votre morphologie : à cet égard, la prise en compte de vos mensurations réelles est essentiel : trop souvent, et pas seulement lors d’un achat sur internet, la personne peut être amenée à sous-estimer plus ou moins consciemment sa taille, compliquant alors singulièrement cette quête du St Jeans

3. la façon dont le jeans va évoluer (aspect et dimensions), au fur et à mesure de son utilisation – la situation étant différente entre un jean ‘pré-shrunk‘ (dont la toile a été préalablement rétrécie) et un jeans brut. Il est important de se référer aux conseils d’entretien de la marque et aux éventuelles précisions sur le comportement du jeans au cours des premiers lavages. A titre d’exemple, un jeans brut (qui n’a pas été préalablement rétréci) aura d’abord tendance à se détendre à l’usage au niveau de la taille et des hanches, avant de se re-trendre aux premiers lavages, et rétrécir au niveau de la longueur des jambes (certains modèles annonce un rétrécissement pouvant atteindre 5% de la longueur des jambes). Dans ce cas-là, il est conseillé d’opter pour une taille inférieure en terme de largeur (W), mais de conserver une bonne longueur de jambes (L).

mondenim.com (c) Copyright 2012