Saga des marques de jeans denim : BLANKNYC

mondenim.com (c) Copyright 2013

BLANKNYC est une marque de denim new yorkaise qui a fait en 2007 une entrée fracassante dans le monde de la mode avec le Studded Skinnie Classique, un modèle de jeans qui incarnait déjà parfaitement les valeurs fondatrices de la marque : la recherche insatiable de la perfection des fits, des matières et des finitions, saison après saison.

BLANKNYC est une marque furieusement éprise de modernité, nourrie de styles déstructurés, d’individualisme bien placé et d’un certain esprit rebelle.

BLANKNYC revendique un attachement aux exigences d’un jeans premium – le triptyque Style, Fit et Qualité, se fait fort de produire de véritables secondes peaux en embraçant votre mode de vie, entre mensurations et mouvements, et ce sans pour autant le faire payer au prix fort.

Et non contente de s’illustrer par son savoire-faire, la marque new yorkaise BLANKNYC a également acquis rapidement une bonne maîtrise du faire-savoir, en s’attirant les faveurs -et le faisant savoir- de nombreuses célébrités telles Kim Kardashian (qui aime décidément beaucoup la toile denim), Rihanna, Hilary Duff ou encore Selena Gomez et Kristin Cavallari.

Actuellement distribuée essentiellement aux Etats Unis par une sélection de revendeurs exigeants, BLANKNYC propose des collections femme, homme et enfant, composées de jeans et de quelques hauts (femme et enfants).

mondenim.com (c) Copyright 2013

Saga des marques de jeans : HUDSON JEANS

mondenim.com (c) Copyright 2012

HUDSON JEANS est une marque de denim américaine pour Homme et Femme créée par Peter Kim en 2002, dont le style est à la fois glamour, casual et chic.

En une décennie, HUDSON JEANS a réussi à se forger une solide réputation parmi le monde très fermé des marques de jean de créateur, grâce à l’excellence de ses modèles, qu’il s’agisse de leur fit,», leur coloris (unis ou aux motifs imprimés inspirés du Street Art), la maîtrise de leurs finitions (effet usé : rapiécé, déchiré, délavage des plis…) ou des matières (qualité de fabrication « made in Italy » ou « made in Japan, toile denim stretch avec la technologie Hudson jeans X Equinox).

La collection Femme d’HUDSON JEANS propose des modèles de jeans dans une grande variété de coupes (évasé (Flare et Bootcut), Straight, Slim, Skinny, Super Skinny, Crop ou encore Wide Leg), de coloris ou de finitions, ou encore des shorts ou vestes en jean.

La collection Homme est une gamme de jeans de coupes Straight Leg, Bootcut, Skinny ou encore Athletic.

HUDSON JEANS se distingue aussi par une quête permanente de nouvelles sources d’inspiration, qu’elles proviennent de l’art (notamment le Street Art) ou par le truchement de collaboration créatives lumineuses:

* la collection capsule Hudson for GMJ, fruit de la rencontre d’HUDSON JEANS avec l’icône de la mode Georgia May Jagger, l’une des collections de jeans les plus rock et glamour du moment

*la collection « Loulous », lancée début 2012, à la fois jubilatoire et avant-gardiste, placée sous le signe du Street Art tendance phosphorescent, et proposée en trois modèles bleu marine avec une bande phosphorescente orange, bordeaux avec une bande phosphorescente rose, ou encore olive avec une bande phosphorescente jaune.

A l’instar des marques de jeans les plus ‘hype’ du moment, HUDSON JEANS peut se targuer de compter des célébrités parmi lesquelles Claudia Schieffer, Rihanna, Sandra Bullock ou Jennifer Aniston.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : le jean Boyfriend

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le Boyfriend est un jeans de fille faussement emprunté au garçon et porté de façon apparemment -apparemment seulement- négligée : il est ainsi porté un peu large, en général retroussé à la cheville, avec entrejambe descendu.

Le Boyfriend, qui présente un certain cousinage avec le fameux Baggy pour la relative amplitude de ses lignes, rend également un lointain hommage à la préhistoire du jeans, un temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître, c’est à dire l’immédiate après-guerre. A cette époque, le jean n’existe encore essentiellement qu’en version Homme, et commence à susciter les convoitises de certaines femmes qui, en attendant de trouver des modèles vraiment adaptés à leur morphologie, n’hésitent pas à porter des modèles Homme.

Le Boyfriend est réalisé le plus souvent dans des variations de délavage indigo, ce qui renforce sa dimension casual.

Pièce phare des coupes Loose depuis plusieurs saisons, le Boyfriend trompe son monde en étant plus difficile à porter qu’il n’y paraît : certes, il a le mérite de cacher certaines rondeurs que nous ne saurions voir, mais il ne donne le meilleur de lui même qu’en jouant les sophistiqués, assorti avec des pièces plus habillées, voire sophistiquées.

La plupart des marques de denim comptent le Boyfriend dans leurs collections, que ce soit Calvin Klein Jeans, Le Temps des Cerises, Freeman T Porter, 7 For All Mankind, Meltin’Pot, Miss Sixty ou encore Current/Elliott.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Célébrités ou jeans : qui sont les Stars ?

mondenim.com (c) Copyright 2012

Les stars du cinéma ou de la musique font depuis longtemps partie des fervents afficionados de la toile denim, devant ou hors caméra; véritables leaders d’opinion, égéries officielles ou non, souvent en amont des nouvelles tendances stylistiques, les célébrités –je préfère ce terme à celui de « people »- ont fortement contribué à la popularité planétaire et transgénérationnelle du jean.

Mais, ces dernières années, c ’est surtout hors caméra que les célébrités dévoilent leur amour pour le jeans, immortalisées par des photographies réalisées au téléobjectif et plus ou moins agréés, lors de leurs allées et venues en 4X4 de luxe, en sortant d’un palace ou dans le hall d’arrivée d’un Aéroport International, avec bébé ou sacs de courses dans les bras.

Ce phénomène, réalisé avec le consentement et parfois même orchestré par les grandes marques de jeans -en particulier américaines- comme J Brand, Joe’s Jeans, 7 For All Mankind, Paige ou encore Levi’s ou Gap, a progressivement pris de l’ampleur, alimentant désormais les rubriques modes ou actualité de la presse féminine et people, et représentant même la ligne éditoriale de certains blogs de mode Nord américains.

C’est logiquement un puissant moyen de communication pour les marques, en forme de défilé de prêt-à-porter improvisé et informel, et l’espoir fondé de voir le grand public chercher à s’identifier à leurs stars préférées en se procurant le même modèle de pantalon, veste ou autre short en jeans.

Et, finalement, qui est la star : la célébrité qui porte le jeans, ou le jeans lui-même? Question d’interprétation.

Quoiqu’il en soit, force est de constater que le mariage célébrités + jeans fonctionne bien, car il n’est que pour le meilleur, et manifeste une plus grande longévité que nombre de mariages entre célébrités…

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : JOE’S JEANS

mondenim.com (c) Copyright 2012

A l’origine de Joe’s Jeans, un créateur talentueux et ambitieux, Joe Dahan, qui quitte son Maroc natal pour les Etats Unis, bien décidé à conquérir le monde, comme avant lui Levi Strauss avait quitté la Bavière, ou plus récemment les frères Marciano le Sud de la France pour y créer la marque Guess.

Joe Dahan croit en sa bonne étoile, et il a raison. Etabli à Los Angeles, il y crée sa première collection de prêt-à-porter pour Homme intitulée « Joe the Hun », émanation brute de son esprit rebel, d’inspiration casual bohême pour les yuppies New Yorkais. C’est un succès retentissant.

Et un succès en appelant souvent un autre, notre créateur récidive avec sa collection « Joe’s Tees », une collection de hauts que ses fans et -déjà- les célébrités s’arrachent.

Résolument tourné vers l’avenir, c’est en 2001 que Joe Dahan crée Joe’s Jeans, une ligne de denim premium pour Femme, parfaitement adaptée à une clientèle très exigeante lorsqu’il s’agit de choisir son jeans, et qui se reconnaît dans ces modèles dont la vertu est de faire mieux qu’épouser les morphologies féminines : ils les subliment.

Une Collection jeans pour Homme va suivre en 2006, ainsi qu’une collection pour Enfants.

Aujourd’hui, Joe’s Jeans est une gamme de prêt-à-porter et d’accessoires (sacs, ceintures, chaussures…), qui continue à donner une place centrale aux pièces en jean.

Pour Femme :
-d’un côté une gamme de jeans de 14 coupes adaptées à toutes les morphologies, du Bootcut au Skinny en passant par le Flare, le Straight ou le Cropped.
-de l’autre les lignes Fifty-Five Colours Skinny (un jeans Skinny décliné en 55 coloris) et Fifty-Five Colours Shorts (l’équivalent en version shorts)

Pour Homme, une gamme plus ramassée, très homogène, constituée de 5 standards : le Straight Narrow (The Brixton), le Classic Fit (The Classic), le Relaxed Fit (The Rebel), le Bootcut (The Rocker) et le Super Slim + Narrow (The Super Slim).

Les célébrités américaines ne s’y trompent pas, souvent prises en flagrant délit de port d’un denim Joe’s Jeans.

Joe’s Jeans est distribué à travers le monde dans plus de 250 boutiques à la marque (dont 2 en France), et au total près de 1200 points de vente.

mondenim.com (c) Copyright 2012