Jeans et denim de A à Z : le jean Boyfriend

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le Boyfriend est un jeans de fille faussement emprunté au garçon et porté de façon apparemment -apparemment seulement- négligée : il est ainsi porté un peu large, en général retroussé à la cheville, avec entrejambe descendu.

Le Boyfriend, qui présente un certain cousinage avec le fameux Baggy pour la relative amplitude de ses lignes, rend également un lointain hommage à la préhistoire du jeans, un temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître, c’est à dire l’immédiate après-guerre. A cette époque, le jean n’existe encore essentiellement qu’en version Homme, et commence à susciter les convoitises de certaines femmes qui, en attendant de trouver des modèles vraiment adaptés à leur morphologie, n’hésitent pas à porter des modèles Homme.

Le Boyfriend est réalisé le plus souvent dans des variations de délavage indigo, ce qui renforce sa dimension casual.

Pièce phare des coupes Loose depuis plusieurs saisons, le Boyfriend trompe son monde en étant plus difficile à porter qu’il n’y paraît : certes, il a le mérite de cacher certaines rondeurs que nous ne saurions voir, mais il ne donne le meilleur de lui même qu’en jouant les sophistiqués, assorti avec des pièces plus habillées, voire sophistiquées.

La plupart des marques de denim comptent le Boyfriend dans leurs collections, que ce soit Calvin Klein Jeans, Le Temps des Cerises, Freeman T Porter, 7 For All Mankind, Meltin’Pot, Miss Sixty ou encore Current/Elliott.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim : le nouveau souffle des Etats-Unis

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Terre d’origine du jeans, les Etats Unis ont longtemps régné sans partage sur l’univers indigo.

Jusqu’à ce qu’une forme de dissidence s’exprime, à partir des années 80, provenant de multiples origines, qu’elles soient européennes ou asiatiques – ce que nous avons appelé la multipolarité du jeans.

Pour autant, les Etats Unis ont su réagir en contribuant au renouveau du marché du jean, et réaffirmer si besoin était qu’il fallait toujours compter sur le nouveau monde. Pour preuve, un phénomène à trois niveaux.

Ainsi, d’un côté, les marques de denim américaines historiques, comme Levi’s, Lee ou Wrangler, ont su remettre au goût du jour leurs offres et leur image de marque, contestées par de nouvelles marques impétueuses et talentueuses, comme Diesel ou G-Star ou encore Replay - originaires d’Europe, ou le foisonnement de marques de jeans japonaises, portées par un savoir-faire exceptionnel et le prestige de la toile denim selvedge.

De l’autre, des marques de prêt-à-porter américaines ont développé une offre denim compétitive et très à l’aise dans l’expression casual chic du jeans : c’est le cas de Calvin Klein Jeans par Calvin Klein, Hilfiger Denim par Tommy Hilfiger, Denim & Supply Ralf Lauren par Ralf Lauren ou encore Abercrombie & Fitch.

Enfin, l’émergence ces dernières années de nombreuses marques de créateurs de mode américains, convertis à l’art du jeans premium; on peut citer parmi les nombreuses marques existantes :
*J BRAND, créée par Jeff Rudes en 2004
*PAIGE, créée par Paige Adams-Geller également en 2004
*CURRENT/ELLIOTT, lancée par Emily Current, Meritt Elliott et Serge Azria en 2008
*DKNY JEANS, la ligne de jeans de Donna Karan
*JOE’S JEANS, créée par Joe Dahan en 2001
*CITIZENS OF HUMANITY, créée par Jérôme Dahan en 2003
*SIWY, créée à New York par Michelle Siwy en 2005
*ROGUE TERRITORY, créée à Los Angeles à la fin des années 2000, fabricant et défenseur du jeans denim ‘artisanal’
*7 FOR ALLMANKIND en 2000, l’une des pionière du jeans (super) premium, pour laquelle Jérôme Dahan a également oeuvré
*PALEO DENIM, créée par Richard Cole à Austin Texas : ne marque de denim haut de gamme et d’accessoires qui assume son approche artisanale et perfectionniste.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Collections “Jeans” ou “Denim” des marques de prêt-à-porter : une tendance de fond

On assiste depuis les années 80 à une convergence de l’offre entre d’un côté les marques de denim qui se sont progressivement diversifiées dans le prêt-à-porter, les accessoires ou les chaussures, et de l’autre les marques de prêt-à-porter généralistes, qui ont décidé de lancer une ligne spécifiquement dédiée à l’esprit jeans ou denim.

Cette convergence est de nature à faire disparaître les anciennes frontières bien établies entre les différents territoires, et attiser ainsi la concurrence sur les différents segments du prêt-à-porter, notamment le denim.

Les collections « jeans » ou « denim » sont l’occasion pour ces marques d’exprimer une autre facette de leur style : plus brut, décontractée et moins formelle, en résonance avec la tendance à la « casualisation » de la mode, ce qui a le double avantage de les ancrer davantage dans la mode quotidienne et, dans la plupart des cas, de rajeunir leur clientèle.

Pour ne citer que quelques exemples : Calvin Klein Jeans, Armani Jeans, Trussardi Jeans, Ralf Lauren Denim & Supply, Façonnable Tailored Denim, Liu.Jo Jeans, Hilfiger Denim, DKNY Jeans ou encore Paul Smith Jeans.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : CALVIN KLEIN JEANS

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Eva Mendes pour Calvin Klein Jeans (c) Calvin Klein Jeans

En 1968, Calvin Klein fonde aux Etats Unis son entreprise avec un ami d’enfance. Il a 26 ans.

Ses collections de prêt-à-porter se font rapidement remarquer, tant pour leur style chic et épuré que pour l’impact de ses communications, parmi les références en terme d’esthétique et de sensualité (en médaillon, photo d’Eva Mendes pour une campagne publicitaire Calvin Klein Jeans de 2009).

Calvin Klein s’est intéressé très tôt au denim, un support d’expression qui sied à sa vision stylistique et son exigence en terme de coupe et de confort de ses modèles –le fameux fit, et le denim lui rend bien : l’un de ses jeans sera à l’honneur dans un numéro de Vogue en 1978, l’année de la création de sa ligne Calvin Klein Jeans. C’est le signe annonciateur d’une belle réussite sur ce segment concurrentiel et marqué alors par la suprématie sans partage de Levi’s : le jeans va se révéler comme l’une des plus belles réussites de la marque américaine, à l’instar du parfum (le succès fulgurant de la fragrance CK One, des lunettes et des sous-vêtements.

Calvin Klein va en effet mener une stratégie de diversification intense au cours des années 80-90 : à travers ses marques ck Calvin Klein, Calvin Klein Collection, Calvin Klein, Calvin Klein Underwear et Calvin Klein Jeans, le styliste américain propose des lignes de vêtements, accessoires, chaussures, vêtements de nuit, sous-vêtements, accessoires, lunettes, bijoux, montres, maillots de bain, parfums ainsi que du mobilier pour la maison.

Après une phase plus délicate au cours des années 90, la société Calvin Klein est acquise par le géant américain de la mode, Phillips Van Heusen Corporation, en 2003.

PVH Corp va mettre à la disposition de la marque la puissance de son implantation mondiale tout en perpétuant le style Calvin Klein, qui en fait l’un des labels de prêt-à-porter américains les plus marquants et l’une des plus belles réussites de diversification de son époque.

mondenim.com (c) Copyright 2012

La passion du denim

Le denim est au cœur des tendances des dernières années : il s’adapte à toutes les saisons, à toutes les humeurs et à toutes les modes.

 

C’est une pièce maitresse de notre vestiaire :

  • reflet d’une tendance de la société à la « casualisation », mais aussi à au retour du chic (la tendance « dressual»
  • statutaire et véritable « seconde peau »
  • parfaitement assorti bien à la plupart des basiques du prêt-à-porter : du tee-shirt au pullover, en passant par la tunique ou le blazer.

L’esprit jeans s’exprime aujourd’hui à travers l’ensemble du vestiaire féminin comme masculin, de la jupe à la chemise en passant par le short, le sarouel ou la robe, le blouson ou le sac.

Le denim inspire la plupart des marques de prêt-à-porter :

  • les marques emblématiques de jeans, comme Levi’s, Lee, Wrangler, Marith+François Girbaud, Diesel, G-Star, Guess, Replay, Freeman T. Porter, Nudie Jeans, Le Temps des Cerises, Edwin, 7 For All Mankind, et plus récemment Denham ou Cheap Monday
  • des marques prestigieuses qui se sont diversifiées à travers le denim, pour créer Calvin Klein Jeans, Armani Jeans, Ralf Lauren Denim & Supply, Dsquared2 ou encore Dolce & Gabbana.

 

Autant de raisons d’être « addict » du denim !
La grande diversité des coupes et des finitions sont la parfaite illustration de la capacité du denim à se réinventer perpétuellement, en étant au cœur de la mode, véritable catalyseur des nouvelles tendances.

mondenim.com (c) Copyright 2011