Génération denim : Ben Affleck et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Ben Affleck

L’acteur américain Ben Affleck n’a pas encore 20 ans lorsqu’il décroche ses premiers rôles, pour la télévision (‘Un papa sur mesure’, 1991) ou pour le cinéma (‘La différence’, Robert Mandel, 1992).

Mais c’est en co-écrivant le scenario et co-interprétant avec Matt Damon le film ‘Will Hunting’ (Gus Van Sant, 1997) que Ben Affleck atteint la consécration, récompensé par un Oscar en 1998 (Meilleur scenario) et un succès au box-office.

Ben Affleck va alors enchaîner les rôles – une quarantaine en 20 ans, dans des registres variés : on ne citera qu’Armageddon (Michael Bay, 1998, avec Bruce Willis), ‘Shakespeare in love’ (1998, John Madden, avec Gwyneth Paltrow), ‘Paycheck’ (John Woo, 2003), ‘Ce que pensent les hommes’ (Ken Kwarpis, 2009, avec Jennifer Aniston et Scarlett Johansson), ou encore ‘The Town’, dont il est également le réalisateur (2010).

Ben Affleck fait partie des acteurs qui n’ont pas été desservis par leur physique, à l’instar de Matt Damon ou Brad Pitt, sans que cela n’enlève rien à son talent; lui aussi ne renie pas son goût pour un style vestimentaire casual, honorant fréquemment la toile denim dans de multiples registres, comme le jeans denim très travaillé qu’il porte sur la photo en médaillon.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Bruce Willis et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Bruce Willis version denim et perfecto

Le 300ème article mondenim.com rend hommage à Bruce Willis, l’un des acteurs les plus populaires des 3 dernières décennies.

Bruce Willis est un acteur américain révélé par la célèbre série TV des années 80 ‘Claire de lune’, qui collectionne les rôles dans les blockbusters –des films populaires dont le succès est proportionnel à leur budget. Mais pas que.

Avec environ 70 rôles en 30 ans, sa filmographie impressionnante est composée :

-de films d’action comme le film culte ‘Die Hard : Piège de Cristal’ (dont le succès va appeler 3 suites)

-de comédies comme ‘Allô maman, ici bébé’ (Amy Heckerling, 1989)

-de comédies dramatiques comme ‘Le bûcher des vanités’ (Brian de Palma, 1990, avec Tom Hanks)

-de films de Science Fiction, comme ‘L’armée des 12 singes’ (Terry Gilliam, 1995, avec Brad Pitt), ‘Le cinquième élément’ (Luc Besson, 1997) ou ‘Armageddon’ (Michael Bay, 1998)

-de films fantastiques, comme ‘Le sixième sens’ (1999)

-ou encore de polars, comme ‘Colors of night’ (Richard Rush, 1994) ou le film culte ‘Pulp Fiction’ (Quentin Tarentino, 1994, avec John Travolta et Uma Thurman)

Bruce Willis est un peu à l’écran ce qu’il est à la ville – c’est d’ailleurs l’une des raisons de son succès; amateur du style casual chic, il porte haut le jeans denim, qu’il sait compléter avantageusement en toute circonstance, comme avec un superbe perfecto (photo en médaillon).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Gwyneth Paltrow et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Gwyneth Paltrow

Gwyneth Paltrow est une actrice américaine que l’on aurait tort de cantonner au statut d’actrice sexy, ex petite amie de Brad Pitt ou de Ben Affleck.

Car c’est tout naturellement que Gwyneth Paltrow se destine à une carrière de comédienne, contre l’avis de son père –réalisateur et de sa mère –actrice.

A ce jour, l’actrice américaine a à son actif une quarantaine de rôles en 20 ans de carrière : au départ dans le film ‘Shout’ (Jeffrey Hornaday, 1991), puis dans ‘Hook’ (Steven Spielberg, la même année), ‘Jefferson à Paris’ (James Ivory, 1995), un petit rôle dans le thriller mythique ‘Se7en’ (David Fincher, 1995), puis ‘Pile et face’ (Peter Howitt, 1998), ‘Shakespeare in love’ (John Madden, 1998) qui lui offre la consécration en remportant l’Oscar du meilleur rôle féminin 1999, ainsi que ‘Le talentueux Mr Ripley’ (Anthony Minghella, 1999) ou encore ‘Iron Man 1 et 2’ (Jon Favreau, 2008 et 2010).

Gwyneth Paltrow fait souvent honneur au denim, qu’il s’agisse de jeans de créateur ou d’autres pièces comme le veste en jean (photo en médaillon).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Matt Damon et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Matt (Damon) In Black

En près de 25 ans de carrière, Matt Damon a cumulé plus de quarante rôles pour le cinéma, dans des registres très différents, pour quelques uns des réalisateurs les plus brillants, parmi lesquels :

-Martin Scorsese (‘Les Infiltrés’, 2006, aux côtés de Leonardo DiCaprio et Jack Nickolson)

-Steven Spielberg (‘Il faut sauver le soldat Ryan’ (1998, aux côtés de Tom Hanks)

-Steven Soderberg (la trilogie des ‘Ocean’s’, aux côtés de George Clooney et Brad Pitt, ou encore ‘Che – 2nde partie : Guerilla’)

-Francis Ford Copolla (‘L’homme sans âge’, 2007)

-Clint Eastwood (‘Invictus’, 2009, avec Morgan Freeman)

-les frères Coen (‘True Grit’, 2010)

ou encore Terry Gilliam (‘Les frères Grimm’, 2005)

Acteur de plus en plus sollicité et ‘bankable’, Matt Damon n’a probablement pas encore montré toute la mesure de son talent. Un talent qui, servi par un physique très avantageux, à l’instar de Leonardo DiCaprio, Brad Pitt ou encore George Clooney, lui permet de pouvoir tout jouer et tout porter, notamment le jeans sous toutes ses formes : en version indigo ou en version black (photo en médaillon).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Johnny Depp et le jeans

mondenim.com (c) Copyight 2012

Johnny Depp partage de nombreux points communs avec Brad Pitt : leur année de naissance (1963), leur nationalité (américaine), leur filmographie impressionnante, le couple glamour qu’ils forment avec leurs épouses respectives, toutes deux connues et talentueuses (Vanessa Paradis pour le premier, Angelina Jolie pour le second).
Il faut ajouter à la liste un côté rebelle maîtrisé, un flegme assumé, ainsi qu’un sex-appeal qui en font des personnalités parmi les plus populaires et courtisées du monde du show-business d’aujourd’hui.

La carrière cinématographique de Johnny Depp inspire effectivement le respect : plus de cinquante films à son actif depuis le milieu des années 80, aussi bien des blockbusters comme la saga des “Pirates des Caraïbes” (de Gore Verbinski), sept films avec le génial Tim Burton (“Edward aux mains d’argent” (1990), “Ed Wood” (1994), Sleepy Hollow” (1999), “Charlie et la Chocolaterie” (2005) ou encore “Alice au Pays des Merveilles” (2010)”), ou encore des collaborations avec les réalisateurs Jim Jarmusch (remarquable “Dead Man”, 1995), Terry Gilliam (“Las Vegas Parano”, 1998).

Johnny Depp suscite, lui aussi, une attention particulière de la part de la presse populaire, qui ne manque de relayer ses goûts vestimentaires, confirmant l’idée que tout lui va.

L’acteur américain est souvent vêtu de toile denim, au diapason de son esprit libre et anti-conformiste: en témoigne la photo en médaillon, qui le montre en jeans savamment rapiécé et déchiré, qui n’est pas sans rappeler la tendance grunge.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Brad Pitt et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Brad Pitt version denim

Brad Pitt peut se targuer de faire partie des acteurs les plus populaires et les plus sexy de sa génération; mais aussi, à son actif en près de 25 ans de carrière :
-d’une quarantaine de films à son actif en tant qu’acteur, dont “Thelma et Louise” (1991, de Ridely Scott), “Se7en” (1995, de David Fincher), “Sept ans au Tibet” (1997, de Jean-Jacques Annaud), “Fight Club” (1999, de David Fincher), la trilogie des Ocean’s (2001 à 2007, de Steven Soderberg), ou encore “Mr & Mrs Smith” (2005, de Doug Liman)
-d’une douzaine de séries TV en tant qu’acteur (dont “Friends”!)
-d’une dizaine de films en tant que producteur, dont “les Infiltrés” (2006, de Martin Scorsese) et “The tree of life”, (2010, de Terrence Malick)

Son sex appeal et le couple ultra-glamour qu’il forme avec Angelina Jolie vaut à Brad Pitt d’être régulièrement sous le feu des projecteurs et des flashs; ses faits et gestes devant et hors caméra sont suivis de très près, tout comme le choix d’une dernière coiffure, d’un nouveau look.

En parlant vêtements, les choses sont simples avec Brad Pitt : tout lui va. Il aime la toile denim, qui le lui rend bien : la photo en médaillon le montre en veste en jean et suggère un look “double denim“, susceptible de convaincre les plus récalcitrant(e)s au tout denim.

La marque de denim japonaise EDWIN ne s’y est d’ailleurs pas trompée en choisissant l’acteur américain comme égérie pour sa collection jeans Homme, comme l’avait d’ailleurs fait avant elle LEVI’S, au début des années 90.

mondenim.com (c) Copyright 2012