Saga des marques de jeans : SECOND

C’est en 2000, au Canada, qu’Eric Wazana crée Second, à partir d’une conviction : au moment d’acheter un jeans, le client est souvent contraint de choisir entre le style, le prix ou la qualité, sans espoir d’avoir les 3 en même temps. Il peut compter sur sa passion immodérée pour le denim et un vrai flaire pour les nouvelles tendances de la mode.

Son objectif ? proposer sous sa marque Second des jeans qui répondent aux attentes de gens comme vous et moi : à la fois tendance, de qualité premium et produits sur le continent Nord Americain, le tout vendus à des prix corrects.

Sans renoncer à ses principes, Second est parvenu à passer du rang de petite marque de denim féminin à celui d’une marque premium reconnue, dont les collections de jeans s’adressent à toutes les catégories d’âge.

Second confectionne tous ses jeans à Montréal (Canada) à partir des meilleures toiles denim, d’une épaisseur comprise entre 9 et 14 oz, et d’origines italienne, japonaise, espagnole ou encore américaine. Son offre de denim est déclinée en 4 lignes : Yoga, Eco, Premium et Vintage.

Sous l’impulsion de son styliste Eric Wazana, aucun détail n’est négligé pour repousser l’imagination et aboutir à des coupes parfaites, des surpiqûres élégantes et poches subtilement intégrées, et faire que Second soit devenue en quelques années une marque reconnue pour le style et la qualité uniques de ses jeans.

La marque canadienne est pour le moment commercialisée en Amérique du Nord, en Australie, ainsi qu’à Taïwan, Hong Kong et aux Emirats Arabes Unis.
A quand l’Europe?

mondenim.com (c) Copyright 2012

1 commentaire

Reimond

publié le 28 février 2012 à 19h45

WONDERFUL Post.thanks for share..extra wait .. ?There are cilatenry plenty of details like that to take into consideration. That may be a nice level to convey up. I provide the thoughts above as basic inspiration however clearly there are questions like the one you bring up the place crucial factor will be working in sincere good faith. I don?t know if greatest practices have emerged around issues like that, however I am certain that your job is clearly identified as a fair game. Each girls and boys really feel the affect of just a second?s pleasure, for the remainder of their lives.

Laisser un commentaire