Saga des marques de jeans : LE TEMPS DES CERISES

1998. Création de la marque LE TEMPS DES CERISES en 1998 à Marseille par Gil Richardière (actuel PDG) et son fils (Lilian), destinée à une clientèle féminine.

Après les premiers succès rencontrés avec l’un des modèles de ses débuts – le fameux 102- l’entreprise ne se contente pas de faire prospérer sa marque prometteuse, et élargit son portefeuille de marques en lançant les marques Japan Rags – le pendant masculin, viril et parfaitement complémentaire au TEMPS DES CERISES, ainsi que Little Cerise, ou plus récemment LTC, une ligne plus exclusive pour une clientèle exigeante, et distribuée par des boutiques triées sur le volet.

La patte Temps des Cerises ? Une forte inspiration vintage pour un aspect patiné par le temps, des coutures apparentes, des clous (le succès de son ceinturon clouté ne se dément d’ailleurs pas).

La marque est solidement installée sur son corps de métier, le jean, tout en proposant une collection élargie au prêt-à-porter et aux accessoires, qui contribuent beaucoup à sa visibilité – et donc sa popularité : LE TEMPS DES CERISES jouit en effet aujourd’hui d’une forte cote d’amour auprès de son cœur de cible – la femme de 15 à 25 ans, que nombre de marques peut lui envier, et qui ne se dément pas saison après saison.

Depuis ses début, LE TEMPS DES CERISES apporte une attention particulière aux enjeux environnementaux, à l’instar des marques bien ancrées dans leur époque, et annonce l’arrivée prochaine d’une gamme de jeans bio sous l’étendard Le Temps des Cerises, «bio » étant synonyme d’un procédé de délavage à l’ozone et sans eau.

LE TEMPS DES CERISES, ce sont aujourd’hui près de 50 boutiques à la marque en France, et une présence dans plus d’un millier de magasins multi-marques en Europe.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Laisser un commentaire