Jeans et denim de A à Z : le jean Baggy

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le Baggy est une coupe de jeans qui voit le jour aux Etats Unis et est emblématique de la tendance streetwear adoptée par la scène Hip Hop et Rap US du début des années 80.

A l’origine de l’avènement du Baggy, l’entrée par la grande porte des créateurs français Marithé et François Girbaud sur le marché américain, sous l’impulsion du pape du textile US, Karl Rosen, et amplifiée par l’égérie de la marque Jennifer Beals, que le succès fulgurant de la série Fame va rendre mondialement célèbre.

Le modèle choisi par nos deux Frenchies pour habiller Jennifer Beals est un modèle très large, taille (très) basse, jambes ultra-longues et entrejambe très bas, une coupe baptisée “Baggy” par les Américains en référence aux sacs de course en papier resserrés avec une ficelle.

Le Baggy puise une partie de son inspiration des pantalons portés par les détenus, dépourvus de ceinture et par conséquent sans retenue sur les hanches.
En sortant de prison, la pluparts des détenus, à l’aise dans ce style de jeans, ont continué à porter leur jeans en forme de baggy, ce qui était au début qu’un simple « dérapage stylistique » est devenu un phénomène de mode et un signe d’appartenance à une communauté très branché Hip Hop.

Point question ici d’une coupe ajustée et saillante : le Baggy s’impose grâce à son confort exceptionnel, adapté aux activités urbaines, et plébiscité plus récemment par les skateboarders.

Le succès du jeans Baggy va dépasser toutes les espérances, au point qu’il est aujourd’hui devenu une pièce iconique de la tendance streetwear du monde entier (lire aussi notre article ‘Tendances denim : Baggy’s back“).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Laisser un commentaire