Le jeans Organic Vegan Selvedge : nouvelle étape dans l’éco-responsabilité

mondenim.com (c) Copyright 2016

Le coton biologique a progressivement trouvé sa place ces dernières années dans l’univers de la mode, tout autant que celui du denim, avec l’avènement de marques de jeans bio comme Nudie Jeans ou 1083.

D’autres marques ont également commencé à créer des modèles bio, comme le canadien Naked & Famous Denim, à travers des modèles comme le Natural Indigo Organic Selvedge en 2013.

Plus généralement, l’éco-responsabilité gagne du terrain dans le secteur du jeans, qui il est vrai partait à ‘origine avec quelques handicaps – certaines phases de sa fabrication étant considérées tantôt trop consommatrices d’eau et d’énergie (certains procédés de délavage), tantôt polluantes (selon le choix des teintures..).

Cette éco-responsabilité trouve aujourd’hui une nouvelle forme avec le jeans bio et vegan : j’ai nommé l’Organic Vegan Selvedge de Naked & Famous Denim,

Dès lors, vous allez peut être vous interroger : “Un jeans bio, d’accord, mais que diable vient faire le veganisme dans l’univers du jeans” ?

La réponse ? elle vient ou jacron du jeans (son étiquette), qui pour l’occasion a été conçu dan une matière “qui ressemble à du cuir, mais qui n’est pas du cuir”, car pas d’origine animale.

C’est osé, car l’origine animale du jacron est au coeur de la proposition historique du jeans.

C’est engagé, car il n’est pas simple de respecter les contraintes d’un produit sans origine animale et dont la matière première principale est biologique.

C’est décalé, au point d’indiquer “sans gluten” sur le descriptif du produit.

Bref, c’est du Naked & Famous.

WeirdGuy Organic Vegan Selvedge

WeirdGuy Organic Vegan Selvedge

C’est en tout cas un modèle cohérent, qui naturellement ne s’adresse pas seulement aux personnes vegan. C’est peut être aussi quelque part un modèle qui, sans perdre le sens de l’humour et la décontraction de la marque canadienne, a le mérite de faire réfléchir nos consciences sur ce que la fabrication d’un jeans éco-responsable peut vouloir dire aujourd’hui… ou demain.

C’est enfin – et surtout – une très belle pièce, réalisée comme toujours avec soin et avec de très belle matières.

Le WeirdGuy Organic Vegan Selvedge de Naked & Famous est en vente sur www.mondenim.com.

mondenim.com (c) Copyright 2016

Jeans denim et moralisation

mondenim.com (c) Copyright 2013

La moralisation est la dernière tendance du moment en France.

En première ligne, la classe politique toute entière s’engage actuellement dans une vaste entreprise de moralisation, entre pétitions, appels à référendum et autres publications des patrimoines, bien décidée à retrouver sa crédibilité auprès de l’opinion publique.

Mais d’autres secteurs de la société ne sont pas en reste, comme la restauration, qui sous la houlette d’Alain Ducasse et de Joël Robuchon, a décidé de mettre en place un nouveau label, le label “fait maison“, destiné à distinguer les restaurants de qualité et qui font preuve de transparence quant à l’origine des produits et au mode de préparation sur place, à la différence des établissements qui servent des plats préparés réchauffés.

Régulièrement montrée du doigt dans le passé pour son impact sur l’environnement, où en est l‘industrie du denim aujourd’hui face au concert de moralisation ambiant?

Force est de constater que les initiatives se sont multipliées ces dernières années de la part des nombreux intervenants de l’industrie du denim, que ce soit dans la mise au point de nouveaux procédés de délavage moins consommateurs d’eau (le procédé LEVI’S WATERLESS), le développement d’eco-labels (OEKO TEX), de filières d’approvisionnement en toile denim biologique (les marques de jeans bio NUDIE JEANS, NU ou KUYICHI), ou encore le développement de l’utilisation de toile denim recyclée dans la fabrication des jeans (la marque MUD JEANS).

De fait, et même si beaucoup reste encore à faire, la moralisation est donc en marche également dans l’industrie du denim, en s’installant progressivement dans les consciences et dans les usages, sous la pression de l’opinion publique, de la classe politique, mais aussi des industriels, convaincus qu’elle peut être la source d’une réassurance des consommateurs et de différenciation par rapport à leurs concurrents.

Lire aussi nos articles dans la catégorie JEANS ECO-RESPONSABLE.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Jeans denim et économie circulaire

mondenim.com (c) Copyright 2013

L’idée centrale de l’économie circulaire est le biomimétisme, à savoir comme source d’inspiration la nature qui ne produit aucun déchet et où tout est réutilisé. Dans les faits, cela signifie un monde quasiment sans déchet, avec le minimum de prélèvements de matières premières, avec à la clé la réalisation de produits conçus en anticipant leur recyclage…

Le modèle de l’économie circulaire repose également sur l’écoconception -ce qui se traduit pour un produit par une conception intégrant la phase de sa déconstruction- et la mise en avant la fonctionnalité, qui consiste à vendre un usage plutôt qu’un bien.

Dans un contexte où les initiatives se multiplient pour développer le denim eco-responsable (jeans bio, jeans recyclé, jeans d’occasion), y- a-t’il une place pour le jeans dans l’économie circulaire?

C’est la conviction de la marque hollandaise MUD JEANS, qui propose d’acquérir ses jeans en leasing afin de pouvoir les récupérer et les recycler dans la fabrication de ses jeans, réalisés à 50% à partir de toile denim recyclée et 50% de nouvelle toile denim biologique; un processus de fabrication qui réduit donc la consommation de nouvelle toile denim dans ses jeans.  Un premier pas en direction de l’économie circulaire en quelque sorte. (lire aussi notre article Le jeans en leasing de MUD JEANS : vrai potentiel commercial ou simple coup marketing?).

Beaucoup reste naturellement à faire pour tendre vers un prélèvement minimum de matières premières, qu’il s’agisse de la toile denim, de l’énergie ou de l’eau nécessaires à la fabrication de nos jeans, mais l’industrie du prêt-à-porter semble désormais attacher une attention particulière à ces sujets environnementaux, comme en témoignent les nombreuses initiatives et innovations à porter à leur crédit.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Le jeans en leasing de MUD JEANS : vrai potentiel commercial ou simple coup marketing ?

mondenim.com (c) Copyright 2013

(c) Copyright Mud Jeans – 2013

Les intitiatives éco-responsables se multiplient ces dernières années dans le secteur du denim. On connaissait le jeans recyclé, le jeans d’occasion, le jeans usager racheté par la marque pour en racheté un neuf, le jeans biologique (Nudie Jeans)… voici désormais le jeans en leasing, à l’initiative de la marque hollandaise éco-responsable MUD JEANS.

Le jeans en leasing, comment ça marche? C’est très simple : avec une mise de départ de 20 € puis un loyer mensuel de 5 € sur 12 mois, vous voici propriétaire – ou plus exactement locataire – de votre jean biologique MUD JEANS pour un an. A l’issue des 12 mois, vous pouvez prolonger le bail… ou renvoyer votre jeans pour qu’il soit recyclé.

Cette initiative n’est pas passée inaperçue, et a le mérite de poser la question du rapport que chacun entretient avec son environnement en général et son jeans en particulier. De ce point de vue, on peut d’ores et déjà reconnaître que MUD JEANS a réussi une belle opération marketing pour faire connaître ses valeurs et ses produits.

Posons maintenant la question du vrai potentiel commercial du jeans en leasing.

Tout d’abord, le prix doit être rapporté au prix d’achat d’un jeans de la marque : 80 € pour une location de 12 mois, vs 99.95 €.

Ensuite, pas sûr que tout le monde ait envie de renvoyer son jeans au bout d’un an, alors même que celui-ci s’est progressivement adapté à sa morphologie. Et prolonger la durée de location s’avère rapidement une option peu intéressante économiquement…

En réalité, ce qui importe à MUD JEANS est moins l’impact direct sur le nombre de jeans qu’ils vont effectivement livrer en leasing que l’impact sur leur activité générale ‘classique’.

Et dans cette perspective, le buzz créé par le jeans en leasing donne d’ores et déjà une formidable occasion à la marque hollandaise d’émerger et de s’afficher comme une marque concernée par l’éco-responsabilité, ce qui n’est pas rien dans l’univers ô combien encombré qu’est le denim !

mondenim.com (c) Copyright 2013

NUDIE JEANS : le denim éco-responsable par nature

mondenim.com (c) Copyright 2012

A des degrés divers, la plupart des grandes marques de denim se préoccupent aujourd’hui de leur responsabilité sur l’environnement; la fabrication des jeans a en effet longtemps été montrée du doigt pour son impact environnemental.

Ainsi, les initiatives se sont multiplées, qui pour réduire la consommation d’eau (le procédé Levi’s (R) Water<less), qui pour mettre au point des procédés de délavage plus propres (le traitement à l’ozone comme celui réalisé par Le Temps des Cerises), ou par le laser (le procédé Wattwash développé par Marithé et François Girbaud)), qui en utilisant des toiles denim plus ‘propres’ (25% des pesticides sont utilisés pour la culture du coton).

Certaines marques vont encore plus loin, en inscrivant l’éco-responsabilité au coeur de leur philosophie : c’est le cas de la marque suédoise NUDIE JEANS, qui multiplie depuis ses origines en 1999 les projets et les réalisations éco-responsables.

Une double certification
La marque suédoise fait partie des rares marques certifiées à la fois par le label OEKO-TEX (le premier label mesurant l’éco-responsabilité à s’être imposé dans l’Industrie Textile) et le label GOTS (Global Organic Textile Standard, indiquant que toute la chaîne de fabrication est ainsi certifiée, de la culture du coton jusqu’à la paire de jeans finale).

Le jeans bio
100% de la gamme de jeans NUDIE JEANS  est aujourd’hui biologique.

Le jeans recyclé
NUDIE JEANS a également développé un programme de recyclage de ses jeans, récompensé par le label suédois “Bon choix environnemental”, et dont le principe est simple : elle invite ses clients à lui céder ses vieux jeans NUDIE JEANS, moyennant des réductions sur leurs prochains achats, pour les reconditionner  et les revendre avec ce label environnemental.

Enfin, NUDIE JEANS dispense trucs et astuces pour augmenter la durée de vie de son jean denim, notamment pour réparer les éraflures ou autres trous qui affectent votre jeans préféré.

Incontestablement aux avant-postes dans ses engagements éco-responsables, NUDIE JEANS ne cède pour autant rien à son exigence en terme de style, de précision du fit et qualité de finitions de ses modèles : tous les ingrédients pour en faire l’une des marques de son temps.

Découvrez-vite une sélection de modèles de jeans NUDIE JEANS pour homme sur www.mondenim.com.

(lire aussi nos articles “Saga des marques de jeans : NUDIE JEANS“, “L’avenir du jeans passe par le développement durable et “le jeans denim, un marché de renouvellement durable”). 

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le jeans denim : un marché de “renouvellement durable”

mondenim.com (c) Copyright 2012

De plus en plus de voix se lèvent aujourd’hui pour “Consommer mieux“, ce qui induit notamment l’idée de durabilité de ce que l’on achète, une durabilité synomyme de durée de vie supérieure du produit acheté, qui a des conséquences positives sur le pouvoir d’achat des ménages (consommer moins)  et sur l’environnement (jeter moins, polluer moins)

La durabilité ne s’impose pourtant pas de fait comme une évidence dans certaines industries, notamment celles qui sont en évolution technologique permanente (informatique, téléphonie…),ou qui reposent sur la maîtrise du cycle de renouvellement (électroménager), pouvant induire le concept contesté d’obsolescence programmée.

Qu’en est-il du denim vis-à-vis de cette notion de durabilité?

Par nature, on peut affirmer que le jeans est un produit durable : c’est l’un des vêtements les plus résistants (on estime qu’un jeans est en moyenne porté 400 fois, soit deux fois plus que pour un pantalon “classique”).

De plus, des marques de denim commencent à adopter un discours éco-responsable, en prodiguant des conseils d’entretien pour allonger la durée de vie de leurs jeans, comme la marque de jeans biologiques suédoise NUDIE JEANS)

C’est en fait le facteur Mode, qui pour le secteur du Prêt-à-porter en général et pour le jean en particulier, parvient à susciter l’envie de changer régulièrement de style vestimentaire en adoptant les toutes dernières tendances.

Il y a toutefois une singularité qui caractérise le jeans : la difficulté que nous éprouvons à nous séparer d’un jeans, même lorsque l’on ne le porte quasiment plus : ainsi lors de l’achat d’un nouveau jeans, c’est moins pour pour remplacement un autre jeans que pour venir compléter votre garde-robe.

En quelque sorte, on peut donc dire que le denim est un marché de “renouvellement durable”, c’est à dire reposant à la fois sur une fréquence d’achat régulière (pour suivre les dernières tendances, acheter le tout dernier modèle de telle ou telle marque) et sur la durabilité des modèles (l’achat d’un nouveau jeans venant compléter votre garde-robe existante, et non se substituer à un autre jeans).

En définitive, la seule vraie limite à ce paradigme est la taille de vos penderies… Mais le rangement de vos jeans est un tout autre sujet…

mondenim.com (c) Copyright 2012