Saga des marques de jeans : RALEIGH DENIM

mondenim.com (c) Copyright 2012

RALEIGH DENIM est une marque de jeans américaine créée par Sarah et Victor Lytvinenko à Raleigh, Caroline du Nord, et dont l’idéal est de fabriquer la paire de jeans parfaite.

Bien sûr, dans le denim comme ailleurs, la perfection n’existe pas; mais il n’est pas interdit de s’en rapprocher le plus possible : c’est toute l’ambition de notre couple de créateurs, bien décidés à prendre le meilleur de la tradition (la qualité des toiles denim utilisées, l’héritage d’un savoir-faire dans la confection des modèles de jean) et de la modernité (qualité du fit et du style).

Car RALEIGH DENIM réalise des jeans numérotés et signé, fabriqués en petites séries à partir de toile denim en provenance d’une des plus anciennes fabriques américaines, la White Oak Cone Denim à Raleigh. Un gage de qualité qui va bien au-delà du déjà respectable label « Made in the U.S.A ».

Une approche puriste, artisanale et hédoniste qui n’est pas sans rappeler les réalisations du français BLEU DE PANAME, du hollandais DENHAM ou encore du japonais 45RPM.

La gamme de jeans Raleigh Denim est composée d’une dizaine de modèles Homme, de coupe Slim ou Straight (pour une part réalisés à partir de toile denim selvedge brut), et de quelques modèles Femme, notamment un modèle Skinny ou un Slim Taille haute.

Raleigh Denim marque un intérêt particulier pour les collaborations avec d’autres griffes, comme avec JOHN PATRICK ORGANIC (notamment, un modèle de jeans parfait pour être porté en retroussant le bas des jambes-lire aussi l’article “Tendances denim ; quand les chevilles se montrent à nouveau“), ou encore avec NATIVE SON, la marque de prêt-à-porter de Los Angeles, pour les saisons à venir.

Au-delà des Etats Unis, on retrouve aujourd’hui Raleigh Denim également au Canada, au Japon, en Australie et en Europe (Grande Bretagne, Suisse, Pays-Bas et Belgique).

mondenim.com (c) Copyright 2012

7 FOR ALL MANKIND : nouveautés jeans Homme de la collection Printemps/Eté 2012

mondenim.com (c) Copyright 2012

La ligne COLEN & TREY est une nouvelle gamme de jeans pour Homme signée 7 For All Mankind, et –selon les propres mots de la prestigieuse marque américaine- destinée aux rebelles qui savent s’habiller.

Colen & Trey, ce sont deux coupes qui s’opposent et se complètent, dans le pur esprit de la marque, casual chic et soucieux du moindre détail :
*d’un côté la coupe Colen, le plus slim des jeans droits de la gamme 7FAM pour Homme, une version revisitée de la coupe droite, avec nouvelle forme de poche et augmentation de la longueur de jambes
*de l’autre, la coupe Trey, une coupe tapered dans le pur style urbain chic, dérivé du Slimmy 5-poches classique, slim au niveau des hanches et des cuisses, resserré en bas et légèrement stretch, pour une très grande polyvalence

Au total, on dénombre pour le moment 13 modèles de denim (pour le coup, les stylistes de 7 For All Mankind ne semblent pas supersticieux !) : 8 modèles Colen et 5 Trey, qui ont chacun leur personnalité et leurs atouts :

Modèles Colen :
-les Colen Ghost Squiggle Grey Amber et Colen XL Ghost Squiggle Grey Amber sont gris clair avec délavage dans les plis et étiquette noire ; la version XL propose une longueur d’entrejambe supérieure

-le Colen Swain Bay est réalisé avec un procédé de délavage soigneux, dans le respect de la tradition, pour un rendu bleu moyen type Stone Washed ; un style naturel, apaisé, renforcé par des marques d’usures subtiles, une étiquette rouge des surpiqûres oranges qui ne sont pas sans rappeler certains de ses illustres prédécesseurs

-Le Colen Spongy Squiggle Atlantic Cedar et le Colen XL Spongy Squiggle Atlantic Cedar : realisés dans un lavage gris-noir, avec un effet stretch maîtrisé

-Le Colen Tuscany Sun et le Colen XL Tuscany Sun : un lavage bleu clair, avec quelques éraflures sur les poches et l’ourlet, surpiqûres orange et étiquette rouge

-Le Colen Needled Squiggle Forest Musk : un délavage d’indigo tout en contraste, notamment au niveau des plis, avec étiquette rouge

Modèles Trey :
-Le Trey Bull Red est d’une couleur rouge vif très branché –c’est une des couleurs de jeans du moment- et comporte une ceinture griffée à l’intérieur et des passants avec points d’arrêts.

-Le Trey Bull Blue et le Trey Bull Green : les mêmes en versions bleu roi et vert, très printanniers

-Le Trey Updated Squiggle Oasis Palm : un modèle de jean avec nouveau logo brodé, un délavage au niveau des plis et étiquette rouge

-Le Trey Needled Squiggle Forest Musk : le pendant de la version Colen équivalente, en version Trey : un délavage d’indigo tout en contraste, notamment au niveau des plis, et étiquette rouge

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques de jeans : LEE

mondenim.com (c) Copyright 2012

Si Lee® fait partie du cercle très fermé des marques dont l’histoire commence à la fin du XIXème siècle avec la création de la société HD Lee Merc. en 1889 par Henry David Lee, c’est en réalité lorsque ce dernier a l’idée de proposer un vêtement de travail solide et pratique, le fameux Bib Overall, un modèle de salopette en toile denim, en 1911.

1924. Lee® lance une ligne de pantalons en denim Lee Riders 101, destinée aux cowboys et amateurs de rodeo, décidemment une source d’inspiration pour les marques de vêtements américaines de l’époque.
Le succès commercial est au rendez-vous puisqu’en 1937, Lee® est le plus gros fabricant de vêtements de travail des Etats-Unis.
1949. Lee fait à nouveau preuve de clairvoyance en lançant le Lady Lee Riders, l’une des premières gammes de denim pour Femme.

Années 50 : Les jeans Lee entrent dans la légende hollywoodienne, avec une présence remarquée auprès des mythiques James Dean (A l’Est d’Eden) et Marlon Brando (L’équipée sauvage), et qui vont ostensiblement accompagner la popularisation du jean et l’avènement de son positionnement lifestyle.

1976. Lancement de la gamme Ms Lee, pour les jeunes femmes branchées, et qui s’exprime en couleurs avec les Rainbow Pants.

A l’instar des marques emblématiques du rêve américain, Lee® va subir la concurrence des marques de jeans émergentes dans les années 1990 et 2000, et engager un important travail de recentrage de la marque sur son ADN -l’authenticité (comme en témoigne la campagne media déployée en Europe depuis 1 an avec la signature ‘A Lee don’t lie’), mais aussi de segmentation de l’offre produits et de ses canaux de distribution (le bon denim proposé au bon endroit).

La ligne Lee 101® témoigne à cet égard de la volonté de la marque de proposer une gamme de jeans premium, qui s’appuie sur le modèle mythique du même nom, et distribué par quelques magasins.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : GANT et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

L’histoire de Gant commence en 1910 aux Etats Unis, lorsque Bernard Gant, d’origine ukrainienne, commence à fabriquer des chemises dans l’un des quartiers new yorkais réputé pour la confection de vêtements.

Quelques années plus tard, c’est à New Haven que Bernard Gant s’installe, et y développe progressivement son activité de fabrication de chemises, qu’il réalise désormais pour certaines des marques les plus prestigieuses de la profession. Des chemises, dans le plus parfait style Oxford, sobrement signées d’un discret « G », déjà un gage de qualité.

C’est en 1949 que la société Gant of New Haven est fondée, une aventure familiale puisque Bernard y associe ses deux fils ; l’occasion de transformer la discrète signature « G » en une marque fière de son savoir-faire et de son patronyme : Gant.

Gant est une marque imprégnée par les valeurs de la Nouvelle Angleterre, une région située à la pointe Nord Est des Etats Unis, à la fois trait-d’union entre l’Europe et le Nouveau Monde, point de passage de nombreux migrants et prisée d’une certaine élite intellectuelle et sociale.

Des valeurs qui évoquent une certaine idée de « Good Life » -un cocktail épicurien, positif et raffiné, et que Gant interprète par une inspiration lifestyle et sportwear, à la fois casual et chic.

Gant s’est récemment donné les moyens d’un nouveau souffle, en collaborant avec le styliste de mode Michael Bastian (à partir de 2009), et en nommant le styliste Bob Andrews, ex Ralf Lauren, au poste de Directeur artistique (2010).

Niveau denim, Gant propose une gamme d’une douzaine de jeans pour Homme, en partie réalisée par Michael Bastian, réalisés dans des coupes droite ou légèrement slim, en version White, jaune ou indigo –rendu One Wash ou effet vielli (used).

Gant est aujourd’hui une marques de prêt-à-porter et d’accessoires lifestyle pour toute la famille, appréciée et respectée pour sa constance et son exigence avec elle-même,et commercialisée dans plus de 70 pays.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : GAP et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Gap est une marque de prêt-à-porter américaine créée en 1969 par Doris et Don Fisher.

Tout commence par une histoire de jeans : c’est las des difficultés à trouver un jean à sa taille que Don ouvre avec Doris sa première boutique Gap aux Etats Unis en 1969.

Mais passer d’une boutique à une marque emblématique du prêt-à-porter US, reconnue pour sa créativité et mondialement distribuée, ce n’était pas acquis d’avance.

C’est à force de travail, d’humilité et d’ambition et d’audace que les Fisher ont su séduire les consommateurs et développer leur entreprise, en s’efforçant de rester fidèles à leurs fondamentaux : faire preuve de créativité, tenir ses engagements –notamment commerciaux- et placer le consommateur au cœur de leurs préoccupations quotidiennes.

Depuis ses origines, Gap incarne un style américain classique, décontracté et accessible, et propose aujourd’hui une large gamme de prêt-à-porter et d’accessoires toute la famille.

Gap a récemment créé une collection vintage: Gap 1969, en hommage à la date de création de la marque; Gap 1969 est une collection pour Homme et pour Femme qui apporte un soin particulier aux détails et la qualité de finition de ses modèles, notamment à travers ses pièces en denim (lire aussi l’article “Les marques de denim “mainstream” à la manoeuvre sur le segment premium“)

Gap, c’est aujourd’hui un groupe constitué de 5 marques : Gap, Banana Republic, Old Navy, Athleta et Piperlime, et plus de 3,000 boutiques dans plus de 80 pays à travers le monde, dont plus récemment la Chine et l’Australie.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim : le nouveau souffle des Etats-Unis

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Terre d’origine du jeans, les Etats Unis ont longtemps régné sans partage sur l’univers indigo.

Jusqu’à ce qu’une forme de dissidence s’exprime, à partir des années 80, provenant de multiples origines, qu’elles soient européennes ou asiatiques – ce que nous avons appelé la multipolarité du jeans.

Pour autant, les Etats Unis ont su réagir en contribuant au renouveau du marché du jean, et réaffirmer si besoin était qu’il fallait toujours compter sur le nouveau monde. Pour preuve, un phénomène à trois niveaux.

Ainsi, d’un côté, les marques de denim américaines historiques, comme Levi’s, Lee ou Wrangler, ont su remettre au goût du jour leurs offres et leur image de marque, contestées par de nouvelles marques impétueuses et talentueuses, comme Diesel ou G-Star ou encore Replay - originaires d’Europe, ou le foisonnement de marques de jeans japonaises, portées par un savoir-faire exceptionnel et le prestige de la toile denim selvedge.

De l’autre, des marques de prêt-à-porter américaines ont développé une offre denim compétitive et très à l’aise dans l’expression casual chic du jeans : c’est le cas de Calvin Klein Jeans par Calvin Klein, Hilfiger Denim par Tommy Hilfiger, Denim & Supply Ralf Lauren par Ralf Lauren ou encore Abercrombie & Fitch.

Enfin, l’émergence ces dernières années de nombreuses marques de créateurs de mode américains, convertis à l’art du jeans premium; on peut citer parmi les nombreuses marques existantes :
*J BRAND, créée par Jeff Rudes en 2004
*PAIGE, créée par Paige Adams-Geller également en 2004
*CURRENT/ELLIOTT, lancée par Emily Current, Meritt Elliott et Serge Azria en 2008
*DKNY JEANS, la ligne de jeans de Donna Karan
*JOE’S JEANS, créée par Joe Dahan en 2001
*CITIZENS OF HUMANITY, créée par Jérôme Dahan en 2003
*SIWY, créée à New York par Michelle Siwy en 2005
*ROGUE TERRITORY, créée à Los Angeles à la fin des années 2000, fabricant et défenseur du jeans denim ‘artisanal’
*7 FOR ALLMANKIND en 2000, l’une des pionière du jeans (super) premium, pour laquelle Jérôme Dahan a également oeuvré
*PALEO DENIM, créée par Richard Cole à Austin Texas : ne marque de denim haut de gamme et d’accessoires qui assume son approche artisanale et perfectionniste.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013