Saga des marques de jeans : SIWY

mondenim.com (c) Copyright 2012

SIWY est une marque de denim pour Femme créée à New York par Michelle Siwy, en 2005. Mais c’est en Californie, l’un des hauts lieux de la production de jeans d’exception, que les jeans SIWY sont développés.

Les collections de jeans SIWY adoptent un style vintage, fashion et sexy à la fois, et se distinguent par un sens aigü du détail, de la qualité des finitions (une grande maîtrise des délavages, notamment au niveau des plis), du fit (un soin particulier est porté pour sublimer la silhouette en faisant des jambes élancées et des fessiers irréprochables), ou encore -cela ne gâte rien- de la qualité de la toile denim.

La marque de fabrique sur chaque modèle SIWY : une étiquette vintage personnalisée, inspirée des étiquettes de sacs alimentaires du XIXème siècle.

Une femme qui porte un jeans SIWY assume totalement sa personnalité et sa féminité ; l’assurance aussi d’un look US fort à propos, mélange d’une touche très Côte Ouest et d’une attitude très new yorkaise.

SIWY propose un florilège de modèles de jeans (7/8, Bootcut, Regular ou Slim) et de shorts en jean, à travers 7 lignes originales : Life Is Crazy Candy Baby, Crazy On You, Strange As Angels, Untamed Love, Beautiful and Damned, Wayward Lolita et Desperado Doll.

L’un des modèles cultes de la gamme SIWY est le modèle HANNAH, décliné en différents lavages et matières, y compris en version jegging : l’HANNAH TANTRUM.

SIWY avait donc tout pour plaire à une clientèle exigeante et toujours à la recherche des pièces denim qui vont faire la différence : nombreuses sont les célébrités US de la mode ou du showbiz –ou les deux à la fois- à s’être entichées des créations en denim de SIWY : Nicole Richie, Sienna Miller, Kate Moss, Megan Fox ou encore Rachel Bilson pour n’en citer que quelques unes.

Au-delà des Etats-Unis, SIWY est aujourd’hui commercialisée dans des boutiques de mode premium au Canada, en Europe (dont la France, le Royaume-Uni, l’Italie ou le Bénélux), ainsi qu’au Japon, à Taïwan et en Australie.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : PATRIZIA PEPE et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

PATRIZIA PEPE est une marque de prêt-à-porter et d’accessoires créée en Italie en 1993 par Patrizia Bambi et Claudia Orrea.

A travers ses 4 collections : Patrizia Pepe Femme, Patrizia Pepe Homme, Fillette et Nouveau-Né, ainsi que Only4 Stylish Girls -la plus branchée, Patrizia Pepe propose des gammes de prêt-à-porter, notamment de denim, de chaussures, d’accessoires et sacs, et même –cela se fait beaucoup actuellement-de la musique.

L’offre PATRIZIA PEPE est intelligemment construite, se joue des mélanges de matières, aime notamment le cuir façon rebelle (voir l’effet snake sur ses blousons et ses robes) et la toile denim.

Le denim de PATRIZIA PEPE, justement, c’est aujourd’hui :

*pour Femme : un modèle de jeans 5 poches, stretch, coupe Skinny, délavage medium

*pour Homme : un modèle de bermuda en jean (Coupe Regular, lavage foncé) et 4 modèles de jeans 5 poches : un coupe Slim base denim noir délavé bleach, un coupe slim personnalisé avec des éraflures (effet déchiré réussi), 1 coupe Regular et 1 Coupe Skinny.

mondenim.com (c) Copyright 2012

7 FOR ALL MANKIND : nouveautés jeans Homme de la collection Printemps/Eté 2012

mondenim.com (c) Copyright 2012

La ligne COLEN & TREY est une nouvelle gamme de jeans pour Homme signée 7 For All Mankind, et –selon les propres mots de la prestigieuse marque américaine- destinée aux rebelles qui savent s’habiller.

Colen & Trey, ce sont deux coupes qui s’opposent et se complètent, dans le pur esprit de la marque, casual chic et soucieux du moindre détail :
*d’un côté la coupe Colen, le plus slim des jeans droits de la gamme 7FAM pour Homme, une version revisitée de la coupe droite, avec nouvelle forme de poche et augmentation de la longueur de jambes
*de l’autre, la coupe Trey, une coupe tapered dans le pur style urbain chic, dérivé du Slimmy 5-poches classique, slim au niveau des hanches et des cuisses, resserré en bas et légèrement stretch, pour une très grande polyvalence

Au total, on dénombre pour le moment 13 modèles de denim (pour le coup, les stylistes de 7 For All Mankind ne semblent pas supersticieux !) : 8 modèles Colen et 5 Trey, qui ont chacun leur personnalité et leurs atouts :

Modèles Colen :
-les Colen Ghost Squiggle Grey Amber et Colen XL Ghost Squiggle Grey Amber sont gris clair avec délavage dans les plis et étiquette noire ; la version XL propose une longueur d’entrejambe supérieure

-le Colen Swain Bay est réalisé avec un procédé de délavage soigneux, dans le respect de la tradition, pour un rendu bleu moyen type Stone Washed ; un style naturel, apaisé, renforcé par des marques d’usures subtiles, une étiquette rouge des surpiqûres oranges qui ne sont pas sans rappeler certains de ses illustres prédécesseurs

-Le Colen Spongy Squiggle Atlantic Cedar et le Colen XL Spongy Squiggle Atlantic Cedar : realisés dans un lavage gris-noir, avec un effet stretch maîtrisé

-Le Colen Tuscany Sun et le Colen XL Tuscany Sun : un lavage bleu clair, avec quelques éraflures sur les poches et l’ourlet, surpiqûres orange et étiquette rouge

-Le Colen Needled Squiggle Forest Musk : un délavage d’indigo tout en contraste, notamment au niveau des plis, avec étiquette rouge

Modèles Trey :
-Le Trey Bull Red est d’une couleur rouge vif très branché –c’est une des couleurs de jeans du moment- et comporte une ceinture griffée à l’intérieur et des passants avec points d’arrêts.

-Le Trey Bull Blue et le Trey Bull Green : les mêmes en versions bleu roi et vert, très printanniers

-Le Trey Updated Squiggle Oasis Palm : un modèle de jean avec nouveau logo brodé, un délavage au niveau des plis et étiquette rouge

-Le Trey Needled Squiggle Forest Musk : le pendant de la version Colen équivalente, en version Trey : un délavage d’indigo tout en contraste, notamment au niveau des plis, et étiquette rouge

mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : VERSACE et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Peu de marques de mode ont déchaîné autant les passions depuis leur création que Versace, la marque italienne créée en 1978 par Gianni Versace, styliste reconnu mondialement pour son inventivité, une synthèse parfaite entre rock ‘n roll, art, théâtre, ballet et glamour.

C’est au sommet de son art et de sa gloire que Gianni Versace disparaît aussi précocement que tragiquement, en 1997, contribuant à créer un mythe autour de sa personnalité et de son œuvre, totalement liés l’un à l’autre.

Et là, un miracle se produit : l’entreprise Versace va survivre à son regretté fondateur. Mieux : elle va lui faire honneur. Comment ? Grâce à la reprise des affaires par Santo et Donatella, frère et sœur de Gianni.

Car Donatella Versace a non seulement travaillé pour Gianni en tant que designer et styliste, mais on lui prête également, à l’époque un rôle de muse pour son frère, ce qui fait d’elle aussi bien la gardienne de l’esprit créative de son frère qu’une créatrice de mode brillante et avant-gardiste au service de la marque Versace, contribuant à lui insufler une inspiration d’élégance d’aujourd’hui.

Versace se décline aujourd’hui à travers une collection de prêt-à-porter, de parfums et plus récemment d’accessoires, distribuées dans le monde entier en boutiques multi-marques de luxe et une centaine de boutiques à la marque, dans les villes les plus exclusives –voire élitistes- du monde, parmi lesquelles New York, Rome, Dubai, Jeddah ou encore Paris :

-la collection Atelier Versace, glamour et exclusive à la fois, est à couper le souffle : il suffit de regarder sa ligne de vêtement, pour la plupart des robes de soirée, pour se convaincre des vertus du fait main. Pas un hasard si elle compte parmi ses célébrités telles que Jennifer Lopez, Nicole Kidman, Claudia Schiffer ou Penelope Cruz.

-la collection Femme de Versace est connu mondialement pour son élégance très glamour,à la fois sexy et raffinée. Côté Homme, des pièces à la coupe ciselée qui regorgent de détails innovants.

-les accessoires Versace viennent compléter les collections de vêtements, qu’il s’agisse de sacs, de chaussures, de ceintures, d’écharpes… Autant de standards revisités et quelque part réinventés saison après saison.

-de même, la ligne de fragrances Versace, expression de fraîcheur et de sensualité, comme par exemple Vanitas -le petit dernier de la gamme- ou les lunettes Versace, l’innovation technologique exprimée avec du style.

-la collection Versace pour la maison, (la Versace Home Collection), qui réalise des pièces à la fois modernes et classiques, et la fameuse Versace Collection, lancée en 2009 sous la direction personnelle de Donatella Versace.

-Donatella fait appel à un brillant styliste britannique, Christopher Kane, pour relancer la collection Versus, une ligne que Gianni Versace avait en son temps créée pour être avant-gardiste.

-Versace Jeans Couture (VJC), qui reprend tout le côté glamour-chic de Versace dans l’esprit casual du jeanswear; VJC est composée de jeans, de chemises, sous-vêtements ou accessoires.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Célébrités ou jeans : qui sont les Stars ?

mondenim.com (c) Copyright 2012

Les stars du cinéma ou de la musique font depuis longtemps partie des fervents afficionados de la toile denim, devant ou hors caméra; véritables leaders d’opinion, égéries officielles ou non, souvent en amont des nouvelles tendances stylistiques, les célébrités –je préfère ce terme à celui de « people »- ont fortement contribué à la popularité planétaire et transgénérationnelle du jean.

Mais, ces dernières années, c ’est surtout hors caméra que les célébrités dévoilent leur amour pour le jeans, immortalisées par des photographies réalisées au téléobjectif et plus ou moins agréés, lors de leurs allées et venues en 4X4 de luxe, en sortant d’un palace ou dans le hall d’arrivée d’un Aéroport International, avec bébé ou sacs de courses dans les bras.

Ce phénomène, réalisé avec le consentement et parfois même orchestré par les grandes marques de jeans -en particulier américaines- comme J Brand, Joe’s Jeans, 7 For All Mankind, Paige ou encore Levi’s ou Gap, a progressivement pris de l’ampleur, alimentant désormais les rubriques modes ou actualité de la presse féminine et people, et représentant même la ligne éditoriale de certains blogs de mode Nord américains.

C’est logiquement un puissant moyen de communication pour les marques, en forme de défilé de prêt-à-porter improvisé et informel, et l’espoir fondé de voir le grand public chercher à s’identifier à leurs stars préférées en se procurant le même modèle de pantalon, veste ou autre short en jeans.

Et, finalement, qui est la star : la célébrité qui porte le jeans, ou le jeans lui-même? Question d’interprétation.

Quoiqu’il en soit, force est de constater que le mariage célébrités + jeans fonctionne bien, car il n’est que pour le meilleur, et manifeste une plus grande longévité que nombre de mariages entre célébrités…

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim italiens: avec brio

mondenim.com (c) Copyright 2012

L’Italie est l’un des pays qui donne le LA en terme de mode ou de design, notamment à travers le prêt-à-porter en général et le denim en particulier.

C’est en partie en Italie qu’un vent de renouveau a soufflé sur le marché du jeans à partir des années 80, par une constellation de marques nées par et pour le denim, et qui ont rivalisé de talent et d’audace, parmi lesquelles:
*Diesel (créée en 1978 par Renzo Rosso et Adriano Goldschmied)
*Replay (créée aussi en 1978, par Claudio Buzol)
*Gas (par Claudio Grotto en 1984)
*Meltin’Pot (créée en 1993 par Casimo Romano et son fils Augusto)
*Freesoul (créée en 1994 par le groupe Eldo)

De prestigieuses marques, véritable institutions en Italie, sont aussi progressivement arrivées sur le marché du jean, comme par exemple Trussardi, fondée près de Milan en 1911 et spécialisée à l’origine dans la fabrication de gants haut de gamme, et qui a lancé sa ligne Trussardi Jeans dans les années 80.

Par ailleurs, les stylistes et créateurs italiens se sont également intéressés de près au jeans, pour le plus grand bonheur des accros de la toile indigo :
*c’est en 1981 que le styliste italien Georgio Armani créé Armani Jeans, une ligne de prêt-à-porter au style plus casual, emprunt du raffinement, à la fois sobre et chic.
*les stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana, qui donnent naissance à la griffe Dolce & Gabbana en 1985, vont également porter le jeans à son firmament
*au milieu des années 90, deux frères, Marco et Vannis Marchi y créent Liu.Jo, qui vont contribuer à l’avènement du denim sculptant avec leur fameuse proposition Bottom Up
*en 2000, Adriano Goldschmied crée sa propre griffe AG Adriano Goldschmied en partenariat avec Yul Ku
*on peut aussi ajouter à la liste Dsquared2, la marque créée en Italie en 1994 par deux frères jumeaux d’origine canadienne, Dean et Dan Caten

Enfin, preuve que le bouillonnement créatif ne faiblit pas en Italie, le lancement récent de la marque Haikure, sous la houlette de Federico Corneli en 2010, qui fait la part belle au jeans dans un esprit résolument innovante et respectueux de l’Homme et de son environnement.

L’histoire récente du jeans -disons des 25 dernières années- est donc indissociable de l’Italie, qui démontre s’il était nécessaire qu’elle est toujours une référence en terme de tendances, de bon goût, bref de ce fameux art de vivre exprimé à travers la mode, et qui force l’admiration et suscite de nouvelles vocations dans le monde entier.

mondenim.com (c) Copyright 2012