Le jeans denim et l’Estime de soi

mondenim.com (c) Copyright 2013

On parle beaucoup actuellement d’ « Estime de soi » , comme le moyen de trouver en soi-même le ressort pour affronter un environnement extérieur parfois anxiogène.

L’Estime de soi, c’est notamment le sujet d’un essai intitulé ‘Affirmez-vous !’ publié par le psychiatre Frédéric Fanget (Ed. Odile Jacob), et dont la thèse consiste à savoir mettre en valeur ses atouts en devenant son/sa propre meilleur(e) ami(e) -ce que les anglo-saxons appellent son ‘Best Friend Forever (BFF)- le tout en admettant que nous ne sommes pas parfait, et que quoi que nous fassions, nous ne serons pas toujours aimé des autres.’

Ce n’est pas un hasard si l’Estime de soi fait partie du registre d’expression de grandes marques de cosmétique ou d’hygiène/beauté depuis de nombreuses années, que ce soit L’OREAL (« Parce que je le vaux bien »), ou DOVE, avec sa dernière campagne publicitaire intitulée « Vous êtes plus belle que vous ne le pensez” , ce que la marque décrit comme « la différence de perception entre l’image que l’on a de soi et l’image qu’ont les autres de nous», et la marque de poursuivre « souvent, les femmes se voient moins belles qu’elles ne le sont en réalité. »

Apprendre à s’aimer, c’est donc être capable de s’aimer tel(le) que l’on est, une idée qui nous tient très à cœur chez MONDENIM.COM, tant nous pensons que ce n’est pas parce que vous avez telle ou telle morphologie que telle ou telle coupe de jeans vous est déconseillée, pourvu que vous vous sentiez bien en le portant. C’est la raison pour laquelle notre Sélecteur de jeans (rubrique ‘Bien Choisir son jeans’) se base sur vos mensurations et vos attentes en terme de style pour vous proposer une sélection de jeans ; en d’autres termes, pourquoi ne porteriez-vous pas un jeans skinny si vous trouvez votre taille et si vous vous aimez en jeans skinny ?

Nous le savons, le jeans joue un rôle très important dans l’Estime de soi, tant se sentir bien dans son jeans préféré est bon pour la confiance (lire aussi notre article ‘’Jeans préféré et poids de forme’). Cela pourrait d’ailleurs tout à fait être le thème d’une campagne publicitaire d’une marque de jeans, à l’instar des marques de cosmétique et d’hygiène/beauté précédemment citées.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Génération jeans denim : Simon BAKER

mondenim.com (c) Copyright 2013

L’acteur Simon BAKER commence sa carrière en Australie à la fin des années 80 par des apparitions dans quelques clips, puis dans des séries à succès comme E Street ou Hartly, coeurs à vif, avant de partir s’installer aux Etats Unis.

C’est notamment avec son rôle secondaire dans L.A Confidential (Matt Reynolds, 1997, avec Kevin Spacey, Russell Crowe et Kim Bassinger) que la carrière de Simon BAKER va changer de dimensions et le faire entrer de plain-pied à Hollywood.

Vont alors suivre une vingtaine de rôles pour le cinéma (parmi “Planète Rouge” (2000), “Le diable s’habille en Prada” (2006), “Women in trouble” (2006) et plus récemment la comédie “Mariage à l’anglaise” (Dan Mazer,2013, avec Rose Byrne)) et plusieurs rôles dans des téléfilms ou séries TV, parmi lesquelles Mentalist, depuis 2008.

Simon BAKER se distingue par un certain nombre de nominations et de distinctions, reconnu aussi bien par ses pairs que par la presse ou le grand public, aussi bien son talent d’acteur que son côté glamour et sexy.

Lorsqu’il n’est pas sur les plateaux ou tout simplement en famille, Simon BAKER ne rate pas une occasion de s’adonner aux joies du surf sur les plages californiennes, renouant ainsi avec ses racines australiennes.

 mondenim.com (c) Copyright 2013

Génération jeans denim : James BLAKE

mondenim.com (c) Copyright 2013

James BLAKE est un jeune producteur et compositeur de musique électronique britannique. Considéré comme un pionnier du mouvement post-dubstep, il a su conquérir le public et les radios avec des morceaux mêlant style classique et électro.

Egalement connu sous le nom d’Harmonimix pour ses remixes hip-hop sur des chansons de Lil WAYNE ou encore Snoop DOGG, James BLAKE a sorti début 2011 son premier album (“James Blake”), qui a rapidement trouvé son public et un bon accueil de la critique, avec une nomination la même année pour le Mercury Music Prize.

Après plusieurs collaborations, dont une très remarquée avec le groupe américain d’Indie Folk Bon IVER primé au Grammy Awards, James BLAKE vient de sortir son second album ‘Overgrown‘. Un album dans lequel Brian ENO (musicien, arrangeur et producteur britannique qui a travaillé notamment avec David BOWIE et le groupe Toto) et RZA (de son vrai nom Robert Fitzgerald DIGGS, rappeur, producteur, acteur et réalisateur américain, membre fondateur du Wu-Tang Clan, qui a composé entre autres deux titres pour le film “Kill Bill : Volume 1″ de Quentin Tarantino) font partie des invités vedettes.

A seulement 24 ans, James BLAKE réalise pour le moment un parcours artistique sans faute, frappé du sceau d’un style post-dubstep caractéristique et du foisonnement créatif de ses collaborations inspirées.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Génération jeans denim : Alex BEAUPAIN

mondenim.com (c) Copyright 2013

Alex BEAUPAIN fait partie de la génération montante des chanteurs français, dont la musique à la fois pop, mélancolique et épurée assume de multiples sources d’inspirations musicales (telles Alain SOUCHON, Etienne DAHO ou encore Jean-Louis MURAT) et cinématographiques.

L’œuvre musicale d’Alex BEAUPAIN se compose de 4 albums : « Garçon d’honneur » (2005), « 33 Tours » (2008) et « pourquoi battait mon cœur » (2011), et « Après-moi le déluge » – sorti le 15 avril 2013, et est jalonée de collaborations fructueuses, comme avec Camélia JORDANA (en duo dans le titre « Avant la haine »), Julien CLERC (dont il signe les textes de la chanson « La nuit, c’est tous les jours »), ou encore Christophe HONORE (dont il a composé les chansons de la comédie musicale « Les Bien-Aimés », en 2011).

Outre la sortie de son dernier album, l’actualité d’Alex BEAUPAIN est également marquée par ce qui restera une étape important de sa carrière : son premier Olympia, le 13 mai 2013.

Mais si Alex BEAUPAIN est actuellement si populaire, y compris auprès du plus haut niveau de l’Etat français, c’est aussi parce que c’est un artiste ouvert, résolument ancré dans son époque et sensible à l’air du temps.

Alex BEAUPAIN : le 13 mai 2013 sur la scène de l’Olympia Bruno Coquatrix.

 mondenim.com (c) Copyright 2013

Génération jeans denim : Michael BUBLE

mondenim.com (c) Copyright 2013

Cela pourrait paraître incongru -en tout cas saugrenu- d’associer Michael BUBLE au jeans denim, tant l’artiste canadien, à la fois chanteur pop, soul et jazz, et acteur, est plutôt habitué à endosser le costume du crooner.

C’est en chantant dans un mariage que Michael BUBLE va se faire repérer par une importante maison de disque – la Warner , lui donnant la chance à 25 ans -nous sommes alors en 2000- de sortir son premier album.

Capable d’alterner compositions personnelles et reprises inspirées -on ne citera que “Mack The Knife” (Nurt Weill) et “Kissing a fool” (Georges Michael), Michael BUBLE va progressivement conquérir les pays anglophones, tout en restant relativement peu connu dans un certain nombre de pays dont la France – une situation qui pourrait être amenée à changer avec la sortie actuellement de son nouvel album intitulé TO BE LOVED.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Fashion hero et jeans denim : David GANDY

mondenim.com (c) Copyright 2013

 Le top model britannique David James GANDY fait incontestablement partie des mannequins les plus convoités du moment.

C’est après avoir gagné un concours de mannequin organisé par une chaine de TV que la carrière de David GANDY va connaître une ascension fulgurante, marquant ainsi quelque part le retour en grâce d’une représentation plus virile et musclée de l’homme, à rebours de la tendance pour les hommes ultra-minces.

Il devient ainsi pendant des années le mannequin vedette de la marque italienne DOLCE & GABBANA, tout en collaborant avec de nombreuses marques comme, ZARA, HUGO BOSS ou encore des marques de denim comme LUCKY BRAND ou 7 FOR ALL MANKIND, pour lesquelles la personnalité et la puissance que dégage naturellement David GANDY est forcément en affinité avec l’univers du denim.

Omniprésent dans la presse en particulier britannique – on ne compte le nombre de couvertures de magazines à son actif parmi les VOGUE (pour lequel il est l’auteur d’un blog reconnu) ou GQ, David Gandy se passionne pour l’automobile et fait preuve d’un engagement particulier au profit de plusieurs causes humanitaires.

mondenim.com (c) Copyright 2013