Génération denim : Drew Barrymore et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Drew Barrymore

Drew Barrymore est une actrice américaine qui n’a que 7 ans lorsqu’elle obtient son premier rôle au cinéma : dans le film ‘E.T l’extraterrestre’, réalisé en 1982 par Steven Spielberg, qui n’est autre que son parrain. C’est à cette époque qu’elle apparaît pour la première fois dans l’émission à sketches américaine ‘Saturday Night Live’.

Quelques rôles vont suivre au cours de la décennie 80, mais c’est au milieu des années 90 que Drew Barrymore renoue vraiment avec le succès, grâce à ses rôles dans ‘Wayne’s world 2’ (Stephen Surjik, 1993), ‘Batman forever’ (Joel Schumacher, 1995, avec Michele Pfeiffer), ‘Tout le monde dit I love you’ (Woody Allen, 1996) et le block Buster ‘Scream’ (Wes Craven), les deux opus de ‘Charlie’s Angels’ (Dylan Sanders, 2000 et 2003), ‘Confession d’un homme dangereux’ (la première réalisation de George Clooney, 2002) ou encore ‘ce que pensent les hommes’ (Ken Kwapis, 2009, avec Scarlett Johansson et Ben Affleck).

A l’actif de Drew Barrymore aujourd’hui : une quarantaine de rôle pour le cinéma, pour une douzaine de rôles pour la télévision, ainsi que la réalisation du film ‘Bliss’, en 2009.

De son adolescence rebelle et tourmentée, Drew Barrymore a conservé son attachement à la liberté et une forme d’irrévérence.

Suivie de près par les media depuis son enfance, Drew Barrymore assume aujourd’hui parfaitement sa notoriété, affichant sa maturité et des goûts vestimentaires assurés : sa garde-robe s’exprime aussi bien dans un registre très habillé que beaucoup plus décontracté, où le denim a toute sa place, que ce soit en version jeans denim slim avec effet vieilli ou en version veste en jean (photo en médaillon).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Jennifer Aniston et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : affiche du film 'La rumeur court' (c) Warner Bros

Jennifer Aniston est une actrice américaine révélée par la série TV au succès planétaire ‘Friends’, dans laquelle elle joue pendant une décennie, jusqu’en 2004.

Mais Jennifer Aniston ne se cantonne pas au rôle qui a fortement contribué à son succès : depuis le début de sa carrière au début des années 90, elle obtient ainsi des rôles dans une dizaine de séries TV, et une vingtaine de rôle pour le cinéma.

De son premier rôle au cinéma dans ‘Leprechaun’ (Mark Jones, 1993) au dernier en date ‘Peace, Love et plus si affinités’ (David Wain, 2012), on citera également les rôles de Jennifer Aniston dans ‘Bruce Tout-puissant’ (Tom Shadyac, 2003, avec Jim Carrey et Morgan Freeman), ‘La rumeur court’ (Rob Reiner, 2005, avec Kevin Costner), ‘Ce que pensent les hommes’ (Ken Kwapis, 2009, avec Ben Affleck et Scarlett Johansson) ou encore ‘Marley et moi’ (David Frankel, 2010, avec Owen Wilson).

Jennifer Aniston fait incontestablement partie des actrices les plus glamour d’Hollywood; elle est particulièrement appréciée du grand public (elle collectionne les Prix du public aux Etats Unis), et fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des media.

L’occasion pour Jennifer Aniston d’apparaître souvent dans les media, dévoilant des goûts vestimentaires aussi variés que raffinés, alternance de chic et de casual selon les circonstances, souvent prise sur le vif en jean denim, à la ville comme au cinéma (dans le film ‘La rumeur court…’, photo en médaillon).

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Ben Affleck et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Ben Affleck

L’acteur américain Ben Affleck n’a pas encore 20 ans lorsqu’il décroche ses premiers rôles, pour la télévision (‘Un papa sur mesure’, 1991) ou pour le cinéma (‘La différence’, Robert Mandel, 1992).

Mais c’est en co-écrivant le scenario et co-interprétant avec Matt Damon le film ‘Will Hunting’ (Gus Van Sant, 1997) que Ben Affleck atteint la consécration, récompensé par un Oscar en 1998 (Meilleur scenario) et un succès au box-office.

Ben Affleck va alors enchaîner les rôles – une quarantaine en 20 ans, dans des registres variés : on ne citera qu’Armageddon (Michael Bay, 1998, avec Bruce Willis), ‘Shakespeare in love’ (1998, John Madden, avec Gwyneth Paltrow), ‘Paycheck’ (John Woo, 2003), ‘Ce que pensent les hommes’ (Ken Kwarpis, 2009, avec Jennifer Aniston et Scarlett Johansson), ou encore ‘The Town’, dont il est également le réalisateur (2010).

Ben Affleck fait partie des acteurs qui n’ont pas été desservis par leur physique, à l’instar de Matt Damon ou Brad Pitt, sans que cela n’enlève rien à son talent; lui aussi ne renie pas son goût pour un style vestimentaire casual, honorant fréquemment la toile denim dans de multiples registres, comme le jeans denim très travaillé qu’il porte sur la photo en médaillon.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Raphaël et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Raphaël

Raphaël est un chanteur français dont la rencontre puis l’amitié avec Jean Louis Aubert va être décisive pour le lancement de la carrière, à la fin des années 90.

Son premier album ‘Hôtel de l’univers’, sorti en 2000, lui permet réaliser des premières parties déjà prestigieuses, comme celle de Vanessa Paradis.

Mais c’est avec son second album ‘La réalité’ (2003), porté par le succès du titre ‘Sur la route’ interprété avec son mentor Jean Louis Aubert, et surtout son troisième album ‘Caravane’ (2005) que Raphaël obtient la reconnaissance attendue, du public (album français le plus vendu en 2005) comme de ses pairs (3 Victoires de la Musique en 2006).

S’en suivent une série de tournées qui donneront lieu à la sortie de 3 albums live (2006, 2007 et 2011), ainsi que l’enregistrement de deux albums studio ‘Je sais que la terre est plate’ (2008) et ‘Pacific 231’ (2010).

Touche-à-tout et éclectique, Raphaël manifeste un goût pour les collaborations musicales, comme avec Benjamin Biolay, Stephan Eicher, Florent Pagny, Johnny Halliday ou Calogero, participe depuis plusieurs années aux tournées des Restos du Cœur, tout en faisant ses premiers pas au cinéma en 2010 dans le film ‘Ces amours-là’, de Claude Lelouch, ainsi qu’au théâtre en 2011 dans la pièce ‘Pour l’amour de Gérard Philipe’ (Pierre Notte, avec Emma de Caunes).

Raphaël entretient savamment sa silhouette juvénile et son élégance naturelle avec un look casual chic – résolument jeans denim + veste.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Charles Berling et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Charles Berling

Charles Berling est un comédien français dont la carrière commence sur les planches, au début des années 80 ; sans jamais s’éloigner du théâtre, pour lequel il interprète les œuvres de nombreux auteurs contemporains (Camus, Koltès, Beckett, Fassbinder, Pagnol ou Garcia Lorca) et classiques (Molière, Shakespeare), c’est par le cinéma que son talent polymorphe va éclater au grand jour, à partir du début des années 90.

Au total, Charles Berling peut aujourd’hui revendiquer une quinzaine de rôles pour la télévision, et surtout une cinquantaine pour le cinéma, dans des registres extrêment variés, notamment dans ‘Petits arrangements avec les morts’ (Pascale Ferran, 1994, film qui lui offre sa première nomination aux Césars), ‘Nelly et Mr. Arnaud’ (Claude Sautet, avec Michel Serrault et Emmanuelle Béart), ‘Ridicule’ (Patrice Leconte, 1996), un rôle dérangeant dans ‘Nettoyage à sec’ (Anne Fontaine, 1997), ‘Ceux qui m’aiment prendront le train’ (Patrice Chéreau, 1998), ‘L’ennui’ (Cédric Kahn, 1998, avec Sophie Guillemin), ‘Les destinées sentimentales ‘ (Olivier Assayas, 2000), ‘Je reste’ (Diane Kurys, 2002, avec Sophie Marceau et Vincent Perez), plus récemment ‘L’homme de sa vie’ (Zabou Breitman, 2006) ou dernièrement ‘Le Prénom ‘ (Alexandre de la Patelière et Mathieu Delaporte, 2012, avec Patrick Bruel).

Charles Berling prête également sa voix pour la version française du film documentaire d’Al Gore ‘Une vérité qui dérange’ (2006), sans oublier son goût pour la mise en scène (notamment ‘Fin de partie’, de Samuel Becket, qu’il met en scène en 2008), ou ses récents débuts dans la chanson.

Eclectique, Charles Berling l’est autant dans son jeu que dans ses goûts vestimentaires, se laissant volontiers tenter par un look polyvalent et smart casual qui lui ressemble, élaboré autour d’un jeans denim et d’une veste.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Génération denim : Blake Lively et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

Photo : Blake Lively en jeans denim

Blake Lively est une actrice américaine, révélée grâce à ses rôles dans le film ‘Quatre Filles et un jean’ (2005, un titre français prédestiné!) et surtout la série TV ‘Gossip Girl’ (depuis 2007).

A l’instar de Gwyneth Paltrow, Blake Lively est issue d’une famille d’artistes, ce qui l’amène assez naturellement au cinéma (elle n’a que 11 ans lors de sa première apparition au cinéma dans ‘Sandman’, en 1998).

A son actif, une dizaine de rôles pour le cinéma depuis 2005, parmi lesquels ‘Simon Says’ (William Dear, 2006), ‘The Town’ (Ben Affleck, 2010), et prochainement ‘Savages‘ (Oliver Stone, 2012, avec Benicio Del Toro, John Travolta et Uma Thurman)

Outre sa carrière d’actrice, Blake Lively est également l’égérie pour une prestigieuse marque de luxe. Digne représente de la Génération Y, cela ne l’empêche pas d’apprécier comme il se doit le port du jeans.

mondenim.com (c) Copyright 2012