Les conseils de (non) lavage de son jeans par le PDG de LEVI’S

mondenim.com (c) Copyright 2014

Chip BERGH, le PDG de LEVI’S, vient de réussir une belle opération médiatique lors d’une récente conférence.

Au magazine Fortune qui lui demandait quelques astuces pour laver et entretenir son jeans, Chip BERGH a en effet créé la surprise en affirmant que la meilleure façon d’entretenir son jeans était de ne pas laver, en tout cas pas en machine, et de prendre son ‘propre’ exemple, indiquant que le jeans qu’il portait n’avait pas encore vu un lave-linge. Une tâche? Un simple lavage à la main avec séchage en plein air. Et l’incontournable congélateur pour faire disparaître les mauvaises odeurs.

Une belle occasion pour la célèbre marque US d’affirmer ses préoccupations sur le plan écologique, comme le montrent déjà plusieurs initiatives menées ces dernières années, par exemple le lancement de la gamme LEVI’S WATER<LESS, dont nous vous parlions début 2012 (lire notre article “Denim et consommation d’eau : le concept Levi’s Water<less“)

Nous sommes de notre côté convaincus que la trace écologique d’un jeans, souvent décriée à cause de certains procédés de coloration et de la consommation d’eau lors de la phase de délavage, s’avère finalement largement dépendre de la façon dont chacun entretiendra son jeans. Choisir un jeans brut et le laver le moins souvent possible – et à la main – en fait finalement un produit plus vertueux qu’il n’y paraît, pour autant que chacun se sente personnellement concerné, et donc acteur de sa propre trace écologique. Cela explique pour partie notre véritable passion pour le jeans brut.

Lire par exemple notre article -’Le jeans denim ‘auto-financé’ : c’est possible‘, ou encore ‘L’avenir du jeans denim passe par le développement durable‘.

mondenim.com (c) Copyright 2014

Et côté jeans, vous êtes plutôt ‘Straight’ ou ‘Gay’?

mondenim.com (c) Copyright 2014

Cette question serait parfaitement incongrue si la marque US BETABRAND ne venait pas de lancer le premier Gay jeans, un jeans dont, à l’instar du très remarqué jeans NAKED & AMOUS DENIM Rainbow Core Selvedge (saison FW13), la couleur indigo laisse progressivement la place à une couleur arc-en-ciel au fur et à mesure qu’il se délave.

(c) Betrabrand

(c) Betrabrand

Alors, le Gay jeans de BETABRAND : simple me too du Rainbow Core Selvedge?

Pas tout à fait. En réalité, sa véritable originalité réside dans la façon dont il est marketé : pour son créateur Steven B. Wheeler, le Gay jeans est en effet présenté comme un jeans à l’apparence hétéro, qui révèle son homosexualité en vieillissant ; et son créateur d’ajouter : “une idée cohérente avec le processus d’acceptation de soi et de coming-out”.

BETABRAND continue même à filer la métaphore – après tout rien de plus légitime dans le textile – en indiquant que “ne pas laver son Gay jeans n’aura pour conséquence que de ralentir le processus de son coming out.”

Une audace décalée, un brin militante, qui a su en tout cas faire l’événement dans la planète denim, ce qui n’est pas rien, et manifestement séduire les investisseurs, comme en atteste la fan page BETABRAND : https://www.facebook.com/Betabrand

mondenim.com (c) Copyright 2014