Saga des marques de jeans denim : THE SEAFARER

mondenim.com (c) Copyright 2013

Tout commence en 1896 lorsque Tony Anzalone, immigrant italien engagé pendant un temps dans l’US Navy, réalise son rêve en s’installant comme tailleur à proximité de la Brooklyn Navy. Un choix inspiré puisque ses uniformes de marin vont rapidement s’imposer pour leur confort et leur facilité d’ouverture, et parmi lesquels un modèle devenu mythique : le Seafarer.

Le Seafarer, dont le nom est déjà une invitation au voyage et la coupe patte d’éléphant si caractéristique, va s’illustrer par près d’un siècle de bons et loyaux services pour le compte de l’US Navy, mais aussi en entamant une seconde carrière plus glamour en devenant une pièce vintage incontournable du vestiaire féminin au cours des années 60-70, que l’on se procure d’abord dans les magasins de vêtements d’occasion ou autres surplus militaires, et que des égéries prestigieuses telles que Brigitte Bardot, Jane Birkin, Ursula Andress, Raquel Welch, Jacqueline Bisset ou, Farah Fawcett vont porter … au firmament.

Le Seafarer va ainsi faire le tour du monde en devenant un symbole de liberté, de courage, d’émancipation, de paix, une forme d’expression du “casual chic”, ce que la marque décrit joliment comme « la représentation du sourire d’un marin qui retrouve sa fiancée en débarquant ». Décidément né sous une bonne étoile, le Seafarer va même jusqu’à faire son entrée au Metropolotan Museum de New York.

Et parce que la Mode adore faire revivre les légendes, la saison Printemps Eté 2013 voit le retour en force du Seafarer avec une nouvelle collection pour femme, fidèle à son ADN : coupe flare et conception italienne. Avec une conviction qui ressort de ce parcours aussi atypique qu’exceptionnel : rien ne semble impossible pour le Seafarer.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Saga des marques de jeans denim : RENHSEN

mondenim.com (c) Copyright 2013

Créée par Mickaël Mouangué et son épouse Judith, RENHSEN est une marque de jeans exigeante qui a la particularité d’associer la “French touch” – c’est une marque française – au “made in Japan” – leurs jeans sont réalisés à partir de la fameuse toile denim japonaise.

Le résultat : une gamme de jeans denim premium pour homme et pour femme, alliant la précision des coupes – pour l’essentiel des coupes droites ou slim, la sobriété et la qualité irréprochable des finitions, le tout décliné en versions jeans brut, jeans enduit ou jeans couleur – en particulier pour la femme avec des teintes de saison inspirées.

RENHSEN bénéficie actuellement d’une assez belle exposition auprès de la presse mode et fémine française; pour autant, la marque française demeure une marque peu distribuée -une boutique sur Paris et marginalement sur internet, contribuant à en faire une marque différente et rare – précisément ce que recherchent les amateurs de jeans premium.

mondenim.com (c) Copyright 2013

Le jeans en leasing de MUD JEANS : vrai potentiel commercial ou simple coup marketing ?

mondenim.com (c) Copyright 2013

(c) Copyright Mud Jeans – 2013

Les intitiatives éco-responsables se multiplient ces dernières années dans le secteur du denim. On connaissait le jeans recyclé, le jeans d’occasion, le jeans usager racheté par la marque pour en racheté un neuf, le jeans biologique (Nudie Jeans)… voici désormais le jeans en leasing, à l’initiative de la marque hollandaise éco-responsable MUD JEANS.

Le jeans en leasing, comment ça marche? C’est très simple : avec une mise de départ de 20 € puis un loyer mensuel de 5 € sur 12 mois, vous voici propriétaire – ou plus exactement locataire – de votre jean biologique MUD JEANS pour un an. A l’issue des 12 mois, vous pouvez prolonger le bail… ou renvoyer votre jeans pour qu’il soit recyclé.

Cette initiative n’est pas passée inaperçue, et a le mérite de poser la question du rapport que chacun entretient avec son environnement en général et son jeans en particulier. De ce point de vue, on peut d’ores et déjà reconnaître que MUD JEANS a réussi une belle opération marketing pour faire connaître ses valeurs et ses produits.

Posons maintenant la question du vrai potentiel commercial du jeans en leasing.

Tout d’abord, le prix doit être rapporté au prix d’achat d’un jeans de la marque : 80 € pour une location de 12 mois, vs 99.95 €.

Ensuite, pas sûr que tout le monde ait envie de renvoyer son jeans au bout d’un an, alors même que celui-ci s’est progressivement adapté à sa morphologie. Et prolonger la durée de location s’avère rapidement une option peu intéressante économiquement…

En réalité, ce qui importe à MUD JEANS est moins l’impact direct sur le nombre de jeans qu’ils vont effectivement livrer en leasing que l’impact sur leur activité générale ‘classique’.

Et dans cette perspective, le buzz créé par le jeans en leasing donne d’ores et déjà une formidable occasion à la marque hollandaise d’émerger et de s’afficher comme une marque concernée par l’éco-responsabilité, ce qui n’est pas rien dans l’univers ô combien encombré qu’est le denim !

mondenim.com (c) Copyright 2013