Saga des marques de denim : ROGUE TERRITORY et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

ROGUE TERRITORY est une marque installée à Los Angeles spécialisée dans la fabrication artisanale de prêt-à-porter et d’accessoires pour hommes.

Tout a commencé à la fin des années 2000, dans un petit atelier d’un quartier branché de Los Angeles, avec la commercialisation de jeans denim artisanaux dont la qualité des coupes et des matières va rapidement séduire une clientèle de connaisseurs.

Solidement ancrée dans l’univers du denim, ROGUE TERRITORY est aujourd’hui une marque qui évolue perpétuellement en se nourrissant de collaborations artistiques, des collaborations qui sont dans les gènes de la marque, et qui mettent à l’honneur des créateurs et des artisans qui partagent cette même maîtrise technique et la même passion du travail bien fait, et avec lequels elle propose des pièces en série limitée “Made in Los Angeles”.

La philosophie de ROGUE TERRITORY? Réaliser des produits composés de détails et de subtilités ‘utiles’, c’est à dire qui ont une fonction particulière, autre qu’esthétique. De la conception à la fabrication, rien n’est négligé pour que chaque produit soit le meilleur possible en terme de qualité, de style et de confort, à la recherche d’une certaine forme d’intemporalité.

ROGUE TERRITORY va même plus loin en apportant son soutien aux fabricants artisanaux, s’affichant comme le défenseur farouche des fabricants et créateurs de jeans qui expriment leur art – car c’est de cela dont il s’agit – avec toujours la même passion leur créativité et leur dextérité à travers la réalisation de vêtements en général et de jeans denim en particulier.

La gamme de jeans ROGUE TERRITORY est structurée essentiellement autour des modèles suivants : le RK (Grey Caste Trousers 10oz et Dark Indio Trousers), le Stanton  (Stanton, Dark Stanton JPS,  Stanton 14.5oz et Stanton Grey Caste) et le SK (en 12.5oz et en 14.5oz), chacun étant réalisé avec moults détails, qui une poche à stylo, qui un liseret selvedge autour de la 5ème poche, qui un jacron fait main.

(Lire aussi l’article ‘Jeans et denim : le nouveau souffle des Etats Unis’)

mondenim.com (c) Copyright 2012

 

Saga des marques de denim : PHABLE

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

phable denim logo

C’est l’idée selon laquelle ‘chaque jeans a son histoire‘ qui est à l’origine du nom de marque de denim australienne PHABLE, installée à Sidney. Et PHABLE de filer la métaphore du story telling à l’envi, en expliquant qu’un jeans PHABLE est comme une histoire qui reste à écrire, et dont celui qui le porte est l’auteur, et qu’il écrit à l’encre indigo.

Un peu ésotérique? Peut être. C’est en tout cas une vraie philosophie pour PHABLE, qui a fait le choix de s’adresser aux vrais amateurs de jeans premium, en plaçant effectivement très haut ses standards de qualité.

réalisant  en Australie et à la main des jeans premium selon des procédés de fabrication artisanaux, à partir des matières les plus nobles, comme la fameuse toile denim selvedge japonaise produites par les métiers à tisser de Kurabo, l’utilisation de teintures indigo naturelles,  ou encore les boutons et rivets importés d’Italie.

A l’opposé de la tendance à l’uniformisation et la production de masse, PHABLE s’attache au contraire à encourager les individualités avec des modèles réalisés en petites séries et une exigence forte en terme de qualité et de personnalisation – dans le cas de très petites séries, PHABLE va jusqu’à numéroter les étiquettes de ses modèles à la main.

En référence au délavage progressif et unique d’une paire de jeans, Phable considère ses jeans comme des histoires qui restent à écrire, les jeans étant les pages blanches et l’indigo étant le stylo.

phable denim 2

PHABLE propose actuellement deux modèles de jeans : le Revolver Boot Leg et le Tomahawk Straight Leg (coupe droite, regular fit), tous les deux produits en séries limitées.

Encore très peu distribuée en Europe, PHABLE fait partie de la mouvance denim australienne (lire aussi l’article : “Denim australien : le jeans qui vient de loin“).

 mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Saga des marques : STONE ISLAND et le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

La marque STONE ISLAND a été créée -un peu par hasard- en 1982. A cette époque-là, la société C.P. COMPANY fait partie, grâce à sa marque éponyme et la créativité de son styliste Massimo Osti, des références au sein la mode casual italienne.

Dès le milieu des années 70, Massimo Osti s’intéresse de prêt aux surplus de vêtements de l’armée italienne (leur fonctionalité, la typologie des coupes, les types de finitions…), ce qui lui permet de comprendre la philosophie de la tendance vintage, et l’amène à vouloir étudier différents procédés de fabrication.

Un jour, un arrivage très spécial et fondateur : une bache de camion très épaisse de couleur rouge d’un côté, bleu de l’autre. Mais que diable faire de cette bache? Après mure réfflexion, Massimo décide de lui administrer un long traitement de délavage pour l’assouplir et la rendre simplement…portable.

Dès les premiers prototypes réalisés avec cette fameuse toile, une conviction s’impose : ils n’ont pas grand’chose à voir avec le territoire de C.P COMPANY, d’où la décision de réaliser une collection de 7 vestes en jeans et de lui donner un nom : STONE ISLAND, qui devient ainsi une marque de prêt-à-porter pour homme et pour juniors qui a à la fois un rapport naturel avec la mer et le look  vêtements militaire, et dont le logo reprend l’iconographie d’une boussole. Mais pas d’inquiétude : Massimo Osti et son équipe n’ont manifestement pas besoin de boussole pour trouver la direction du bon goût, casual et chic, avec une cette touche italienne irrésistible.

STONE ISLAND propose notamment une gamme de jeans denim premium, superbement travaillés et finis.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Trousers are boring : wear denim jeans !

Photo CONVERSE

Vous arrive-t’il de vous arrêter devant une affiche et de vous dire qu’elle vous parle ou -encore mieux- que vous auriez aimé la créer?

Et bien c’est exactement ce que nous ressentons avec cette photo signée par la marque de sneakers américaine CONVERSE : qu’il s’agisse du message ciselé et direct ou de la scène capturée, à la fois dynamique avec juste ce qu’il faut d’irrévérence, le tout pris sur le vif pour un impact maximum.

Car le statut et le prestige de CONVERSE lui permettent certainement d’adopter une tonalité que peu de marques peuvent se permettre, tout secteur confondu.

Cette création nous plait aussi parce qu’elle nous paraît totalement transposable à l’univers du denim – au moins auprès d’une certaine clientèle de jean: il ne nous paraît pas du tout exagéré d’affirmer que, de la même manière, “Trousers are boring : wear denim jeans”… Voilà qui est dit.

mondenim.com (c) Copyright 2012

 

 

Jeans denim X Sneakers : une évidence

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jadis l’un des symboles du style vestimentaire casual, l’expression “jeans & baskets” a fait long feu, pour la simple raison que les fameuses ‘baskets’ des années 60-70 ont progressivement cédé la place aux “sneakers”, des chaussures d’inspiration moins sportwear qu’urban style, trendy ou encore casual chic et lifestyle.

Les sneakers se sont en effet imposées en quelques années au point de devenir un segment majeur de la chaussure, en effervescence permanente et animé aussi bien par des marques de sneakers emblématiques (Converse, Puma…) que par des marques de créateurs (Prada, Dsquared2…).

Autant de caractéristiques partagées avec le denim : ce n’est pas donc pas un hasard si l’association d’un jeans denim avec des sneakers s’impose comme une évidence.

Une association qui s’est notamment exprimée courant 2012 à travers le projet CHEAP MONDAY X REEBOK, le premier ayant été contacté par le second pour interpréter deux de ses modèles mythiques : la REEBOK Workout et la REEBOK Freestyle.

Le résultat de cette collaboration : des sneakers en série limitée en denim, co-brandées CHEAP MONDAY & REEBOK de fort bonne facture (photo en médaillon)

Photo : Sneakers Cheap Monday X Reebok (Sneakers-Actus)

 mondenim.com (c) Copyright 2012

Saga des marques : RAG & BONE & le jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

RAG & BONE est une marque de prêt-à-porter créée à New York en 2002 par Marcus Wainwright et David Neville’s qui se distingue par un style urbain à la fois très British et résolument moderne, et dont le travail et l’inspiration sont guidés par une recherche inlassable de qualité (qui se manifeste par l’utilisation des meilleures matières) et de maîtrise technique jusqu’au moindre détail.

A la fin des années 2000, tout s’accélère pour les deux créateurs de RAG & BONE, doublement récompensés par le Prix Swarovski Award 2010 (dans la catégorie jeunes talents dans la prêt-à-porter masculin) et par le prestigieux CFDA (Council of Fashion Designers of America) : la marque américaine se développe aussi bien aux Etats Unis (New York, Boston, Washington D.C) que dans une quarantaine de pays à travers le monde, notamment au Japon, en Corée du Sud, et plus récemment au Royaume-Uni.

Le denim occupe une place particulière dans les collections RAG & BONE :
-pour femme, une gamme de jeans legging, flare, skinny avec taille haute, slim ou 7/8, ainsi que des vestes en jeans
-pour homme; une gamme de jeans slim, skinny ou straight

mondenim.com (c) Copyright 2012