Jeans et denim de A à Z : le jeans premium

mondenim.com (c) Copyright 2012

Le jeans premium qualifie le segment haut de gamme du jean denim.

A l’instar de ce qui se passe sur de nombreux marchés, on constate une nette tendance à la « premiumisation » du denim, c’est-à-dire la montée en gamme d’une partie de son offre.

Mais comment définir un jeans premium? Le prix de vente consommateur bien sûr, en l’occurence sensiblement plus élevé que la moyenne du marché : un jean premium dépassera souvent les 120-130 € jusqu’à près de 200 €, voire parfois beaucoup plus lorsqu’ils sont réalisés en toutes séries, selon des procédés plus artisanaux à partir de matières plus rares (l’origine du coton, les procédés de lavage…)

AU-delà du prix de vente, plusieurs critères permettent de définir un jeans premium :

-l’exclusivité de la distribution :des boutiques mono-marques très qualitatives ou des magasins multi-marques triés sur le volet

-la taille réduite des séries dans lesquels est produit le jeans premium, naturellement inférieure aux modèles ‘mainstream’, le fabricant privilégiant la qualité à la quantité, la rareté à la popularité

-la qualité de réalisation du jeans premium, que ce soit en terme de coupe, de confort ou de maîtrise des détails

-la marque ou la ligne du jeans premium, dont le positionnement est plus pointu, plus exclusif. C’est le facteur ‘image’, qui fait qu’un jeans signé par un label plus chic se vendra plus cher, appliquant ainsi les règles du secteur du luxe.

On dénombre plusieurs catégories de jeans premium :

-les jeans de créateurs, réalisés par des stylistes ou designers de renom ; c’est le cas de marques comme PATRIZIA PEPE, PAIGE, DSQUARED2 ou DOLCE & GABBANA

-l’offre jean haut de gamme proposée par les grandes marques de denim, qu’il s’agisse de ligne spécifiques comme LEE 101 de LEE ® ou LEVI’S MADE AND CRAFTED de LEVI’S, ou simplement de modèles plus aboutis, plus travaillés que le reste de la gamme

-les jeans réalisés par des marques dont le positionnement est plus pointu, considérées comme étant au cœur des tendances mode et revendiquant une grande maîtrise technique : 7 FOR ALL MANKIND, DENHAM, MARITHE & FRANCOIS GIRBAUD, ou encore EDWIN.

En résumé, le jeans premium est pluriel, ce qui n’est pas la moindre de ses vertus.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Jeans et denim de A à Z : la fourche d’un jeans

mondenim.com (c) Copyright 2012

La fourche d’un jeans denim est la couture qui part du milieu du dos et qui va jusqu’au milieu du devant, en passant par l’entrejambe et s’arrêtant à la base de la braguette. Rien à voir donc avec la station de métro parisienne éponyme, ni avec un quelconque mouvement de défense de la ruralité.

Plus la taille sera haute et l’entrejambe basse, plus la fourche sera longue.

Un jeans dont la fourche est trop courte peut s’avérer très inconfortable à l’usage, à l’origine de frottements à l’entrejambe (le cas typique d’un jean qui ‘rentre dans les fesses’, si l’on peut dire).

A la différence de certains pantalons réalisés avec des coutures ‘simples’, les coutures (avec rabat) du jeans ne permettent pas de retoucher facilement la longueur de la fourche : il convient donc d’opter pour un jean d’emblée bien ajusté à l’entrejambe, ce que proposent d’ailleurs aujourd’hui la plupart des grandes marques de denim, qui accordent aujourd’hui autant d’importance à la qualité de la coupe qu’au confort de leurs modèles, et donc aux bonnes proportions entre taille, fourche et entrejambe.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Mes jeans favoris : l’EDWIN Sen

mondenim.com (c) Copyright 2012 et 2013

(c) Copyright mondenim.com

Parmi mes jeans favoris, figure en bonne place un classique du jeans japonais : le modèle pour homme SEN, de la marque EDWIN, réalisé en toile denim selvage, en finition brut ‘Raw State’, avec martingale.

L’EDWIN Sen est un modèle emblématique de la célèbre marque japonaise EDWIN : entièrement conçu et fabriqué au Japon, la justesse de sa coupe -slim parfaitement ajustée – rivalise avec la qualité de ses finitions (surpiqûres ultra-précises, coutures intérieures selvedge, liseret selvedge sur poches arrières et 5ème poche).

(c) Copyright mondenim.com

En finition brut, c’est l’assurance de porter un jean denim qui va se faire patiemment à votre morphologie et se patiner au gré de votre vie quotidienne, à condition de respecter quelques consignes d’entretien de la marque et de faire preuve d’un peu de patience.

Disponible sur www.mondenim.com, l’EDWIN Sen a tendance à tailler grand : il est conseillé de consulter le guide des tailles ‘Votre taille pour ce modèle‘ dans la fiche de ce modèle sur le site.

mondenim.com (c) Copyright 2012 et 2013

Etes-vous plutôt jeans denim “taille basse”, “taille normale” ou “taille haute”?

mondenim.com (c) Copyright 2012

La ‘taille‘ est déjà très présente dans l’univers du jeans denim, que l’on parle de la taille d’un modèle (L, XL etc…) ou du tour de taille (encore appelé tour de ceinture, soit le la circonférence du corps mesurée à l’endroit le plus creux de l’abdomen).

La taille d’un jeans, c’est aussi une façon de décrire la position du tour de ceinture lorsque le jean est porté. Ainsi, on distinguera le jeans taille basse, taille normale ou taille haute.

A ma droite, le jeans taille basse (Low Waist) : un style de jeans porté bas, c’est-à-dire juste à la hauteur des hanches (dimension inférieure entre l’entrejambe et la ceinture); très en vogue dans les années 70, revenu en force dans les années 90 et devenu un classique de la mode jeans, très prisé des adolescents et jeunes adultes.
Le taille basse est souvent associé à des coupes de jeans bootcut ou slim, majoritairement pour une clientèle féminine.

A ma gauche, le jeans taille hausse (High Waist), en vogue dans les années 50 et dans les années 80, traditionnellement prisés par une population un peu plus âgée ou aux goûts plus traditionnels, mais également à nouveau très tendance: nombre de jeans sculptant on recours au taille haute, comme une manière d’accentuer la cambrure du bas du dos, et faire ainsi ressortir avantageusement le postérieur. Associé à des coupes de jeans bootcut ou droite.

Entre les deux, le jeans taille normale (Regular Waist), un classique, intemporel. C’est le choix sans risque, compatible à tout type de coupes, notamment droite et tapered.

Si, dans les collections actuelles, on trouve surtout des modèles taille basse ou taille normale,  la hauteur de la taille forme un tout avec la coupe et le confort du modèle, contribuant à sa cohérence, son originalité et son agrément.

mondenim.com (c) Copyright 2012

Bien choisir son jeans denim : le triptyque Mensurations – Confort – Style

mondenim.com (c) Copyright 2012

Bien choisir son jeans s’apparente à une certaines forme de quête du Graal pour nombre d’entre nous.

Un choix qui intervient à 3 niveaux, source de complexité et d’indécision (tant les combinaisons sont nombreuses), mais source de précision. Retour rapide sur les fondements de ce choix :

1. les mensurations réelles (tour de taille, tour de hanche, longueur d’entrejambe), que rien ne remplace

2. les attentes en terme de confort (du slim fit au loose fit en passant par le regular fit), qui vont mettre en perspective les mensurations avec le type de confort – arbitrage entre ajustement et amplitude

3. enfin, le style recherché (de Classique à Fashion en passant par Casual), impacté par la coupe et le type de finition des modèles

Ainsi, en définissant votre propre triptyque Mensurations / Confort / Style, vous avez de bonnes chances de vous approcher du bon jeans qui est fait pour vous, c’est à dire à la bonne coupe, au bon confort et à la bonne finition.

mondenim.com (c) Copyright 2012

“Aux grands hommes le Denim reconnaissant”

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013

Le destin éclatant du denim doit beaucoup au génie créatif d’hommes et de femmes, qui entrepreneurs, qui commerçants, qui stylistes, ont partagé -et partagent toujours- une certaine idée de la toile indigo : un jean denim qui les dépasse et qui nous dépasse, par son intemporalité et son universalité.

Mais nulle tentation ici de passéisme ni de nostalgie : nombre de ces personnalités sont, fort heureusement, nos contemporains : le jeans denim est totalement ancré dans son époque, et résolument tourné vers l’avenir.

Il y a bien sûr les pères fondateurs, à l’origine du mythe du jeans :
-Levi Strauss, qui commercialisa ses pantalons en toile denim aux Etats Unis dès les années 1860 et fonda l’empire Levi Strauss and Co, à l’origine de la marque LEVI’S

-Jacob W DAVIS, autre pionnier du denim, créateur du jeans à rivet, avec lequel s’associera Levi Strauss dans les années 1870.

-Henry David LEE, inventeur en 1911 du Bib Overall, un modèle de salopette en toile denim à l’origine de la légende de la marque LEE(R)

Depuis l’après-guerre, de nombreuses personnalités ont contribué ce que le jeans est aujourd’hui, parmi lesquelles:
-M. TSUNEMI qui, dès la fin des années 40, importe au Japon des jeans américains, avant de démarrer sa propre production au début des années 60 sous la marque EDWIN, contribuant ainsi au futur mythe du denim japonais

-les frères SHAH (Nitin, Arun et Milan), créateurs de PEPE JEANS en 1973, dans un marché branché de l’Ouest de Londres

-Adriano GOLDSCHMIED, co-fondateur de DIESEL avec Renzo Rosso, à la fin des années 70, et de la griffe AG ADRIANO GOLDSCHMIED (2000), apportant inlassablement sa touche sartoriale italienne

-Claudio BUZIOL, à qui l’on doit la marque italienne REPLAY, créée à la fin des années 70

-Marithé et François GIRBAUD, à qui l’on doit nombre d’innovations sur la scène denim, que ce soit en terme de coupes (le fameux Baggy) ou de procédés de fabrication (le délavage Stone wash, ou plus récemment le Wattwash, qui réduit la consommation d’eau nécessaire à la fabrication de ses jeans)

-les frères MARCIANO , à l’origine de la marque GUESS, créée aux Etats Unis au début des années 80

-Jos VAN TILBURG, le père de la marque G-STAR

-Pierre MORISSET, créateur de jeans très respecté, l’un des artisans du succès de G-STAR avec son fameux modèle ELWOOD

Enfin, rassurons-nous, la relève est assurée, avec des personnalités comme :
-Jérôme DAHAN, qui a contribué au succès de marques comme 7 FOR ALL MANKIND (2000) et CITIZEN OF HUMANITY (2003)

-Brandon SVARC, créateur de la marque canadienne NAKED AND FAMOUS DENIM (2007)

-Jason DENHAM, créateur de la marque hollandaise DENHAM (2009), dont la philosophie (le Jeansmaker) et les réalisations sont plébiscitées par ses pairs.

mondenim.com (c) Copyright 2012-2013